• Sainte Anastasie. Martyrisée à Rome, au Ier siècle († v. 64)

     
     

    Sainte Anastasie († v. 64)

    Martyrisée à Rome, au Ier siècle

     

     Mort de Basilisse et Anastasie, représentation du XIe s

     

    Basilisse et Anastasie étaient deux matrones romaines, disciples des apôtres Pierre et Paul.

    Elles se chargeaient de donner une digne sépulture aux chrétiens morts martyrisés durant la violente persécution de Néron.

    Cette œuvre charitable était périlleuse : elle leur valut la prison lorsque les autorités en ont eu connaissance.

    Devant le tribunal de Néron elles reconnurent qu’elles étaient chrétiennes.

    Condamnées à mort elles furent mutilées et décapitées, vers l’an 68 AD.

    Bien que mentionnées en premier lieu, à la date du 15 avril, dans le livre du ‘Martyrologe romain’, l’existence même des deux saintes est sérieusement mise en doute par les hagiographes.

    D’après les bollandistes, elles ne sont connues que par des sources grecques peu sures. Aucune source romaine ou latine. (Acta Sanctorum, Mois d’Avril, vol.II).

    Source :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Basilisse_et_Anastasie

     

    Basilisse et Anastasie étaient deux dames romaines issues de nobles familles.

    Elles furent instruites dans la religion chrétienne par les apôtres saint Pierre et saint Paul.

    Elles se montrèrent dignes de l'honneur qu'elles avaient eu de recevoir des premières les lumières de la foi.

    Peu de temps après leur conversion, l'empereur Néron persécuta cruellement les enfants de l'église naissante.

    Les deux saintes femmes furent arrêtées ; et la constance avec laquelle elles confessèrent la foi, fut cause qu'on les appliqua à de cruels supplices.

    On leur coupa la langue et les pieds ; mais on ne put les faire renoncer à Jésus-Christ, et elles eurent l'une et l'autre la tête tranchée par l'ordre de Néron.

    Source

    Patronne des censeurs.

    Fête locale le 15 avril.

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)