• Saint Gonlay, ermite gallois († v. 500)

     
     

    Saint Gonlay († v. 500)

    ou Gwynllyw, Gundlée ou Woolos

    ermite gallois

     

     

    Saint Gonlay, ermite gallois († v. 500)

     

    Originaire du Pays-de-Galles, il vint en Bretagne armoricaine. 

    Une localité conserve son patronage : Saint-Gonlay-35750 dans le doyenné de Brocéliande (diocèse de Rennes).

     
    Il serait le mari de sainte Gladys et le père de saint Cadoc.

    On sait de lui qu'il fut un bon époux et un bon père de famille.

    Il termina sa vie en ermite au Pays-de-Galles.

     
    Il y a une cathédrale anglicane à Newport qui lui est dédiée, la cathédrale Saint-Woolos (site internet en anglais), diocèse de Monmouth.

    Fête locale le 29 mars.

    Chef gallois, il enlève Gladys, dont le père a refusé le mariage qu’il lui offrait.

    Sur les conseils de leur fils Saint-Cadoc, il se retire en ermite, d’abord en compagnie de Gladys, près de Newport, puis seul dans une petite demeure adossée à une église († vers 500) 

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)