• Saint Dentelin (7ème s.)

     

     

     

    Saint Dentelin (7ème s.)

     

    Image illustrative de l'article Dentelin de Mons

     

    Vincent, Waudru et leurs quatre enfants (Dentelin à l'extrême gauche)

     

    Dentelin de Mons ou Dentelin de Famars ou saint Dentelin est le plus jeune des quatre enfants de saint saint Vincent de Soignies et de sainte Waudru.

    Il est célébré le 16 mars (date traditionnelle de sa mort) et le 14 juillet (date traditionnelle de la mort de saint Vincent).

    Éléments historiques

    Il nait et meurt à Mons à des dates incertaines du VIIe siècle. Son décès in ipsis cunabulis est interprété différemment par les historiens. Selon certains, il meurt dans son berceau et selon d'autres à l'âge de sept ans.

    L'emplacement de sa dépouille mortelle est également incertaine. Mort à Mons, son corps aurait été transféré à la collégiale Saint-Vincent de Soignies au côté du corps de son père. Selon la Société des Bollandistes, les reliques furent transportées à Rees.

    Son existence, elle-même, peut être mise en doute. Si l'on se réfère à la philologie, celle-ci révèle que Dentelin était un diminutif familier de Lendrik. L'interprétation que saint Vincent n'aurait eu qu'un seul fils : saint Landry et que celui-ci aurait été appelé Dentelin pendant son enfance n'est pas sans fondement.

    Iconographie

    Saint Dentelin est traditionnellement représenté, sous les traits d'un garçonnet avec une colombe sur la face postérieure du poignet droit, à la gauche de son père saint Vincent de soignies tandis que son frère saint Landry, en habit d'évêque, se tient à la droite de ce dernier.

    Ce groupe peut être vu sous forme statuaire au musée du chapitre de la collégiale Saint-Vincent de Soignies ainsi que dans les églises Saint-Vincent d'Evere et Saint-Vincent d'Haulchin. Malheureusement, dans ces deux derniers cas, la colombe a disparu.

    Source :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dentelin_de_Mons

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)