• Saint Chad de Liechfield († 672)

     
     

     

    Saint Chad de Liechfield († 672)

    ou Ceadda

     Évêque d'York

     

     

    Saint Chad de Liechfield. Evêque d'York († 672)

     

    Chad ou Ceadda est un ecclésiastique anglo-saxon du VIIe siècle, probablement mort le 2 mars 672.

    Originaire de Northumbrie, il étudie à Lindisfarne et voyage en Irlande avant de rejoindre son frère Cedd, abbé de Lastingham.

    Lorsque Cedd est emporté par la peste en 664, Chad lui succède à la tête du monastère.

    Le roi Oswiu le nomme évêque des Northumbriens la même année, mais cette élection irrégulière est annulée par l'archevêque Théodore de Cantorbéry en 669. À la place, il le nomme évêque des Merciens, avec son siège à Lichfield.

    La principale source concernant Chad est l'Histoire ecclésiastique du peuple anglais de Bède le Vénérable, rédigée quelques décennies après sa mort, qui rapporte sa grande piété et les miracles associés à son histoire.

    Il est considéré comme un saint et fêté le 2 mars.

    Ses reliques sont conservées à la cathédrale de Lichfield jusqu'à la Dissolution des monastères, au début du XVIe siècle. Elles se trouvent depuis le XIXe siècle à la cathédrale catholique de Birmingham, qui lui est consacrée.

    Source :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Chad_de_Mercie

     

    Nous le fêtons avec la Communion anglicane. 

    Frère de saint Cédric, abbé de Lastingham, à York en Angleterre, il y pratiqua la stricte observance de la règle de saint Colomba.

    Evêque d'York, il sut s'effacer humblement lorsque cette charge lui fut retirée par saint Théodore, archevêque de Cantorbery, et il fixa son siège épiscopal à Lichflield où il mourut peu après.

    Ses reliques sont conservées dans la cathédrale de Birmingham.

    À Lichfield en Angleterre, l’an 677, saint Céadde ou Chad, évêque. Dans des circonstances difficiles, il exerça son ministère épiscopal dans la province de Mercie et de Lindsey, et prit soin d’administrer son peuple selon les exemples des anciens Pères, en se montrant humble, pieux, zélé et apostolique.

    Fête locale le 2 mars.

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)