• Saint Brieuc. Abbé en Bretagne (5ème s.)

     
     

    Saint Brieuc (5ème s.)

    Abbé en Bretagne

     

    Saint Brieuc. Abbé en Bretagne (5ème s.)

    L'icône de saint Brieuc

    peinte pour l'Association orthodoxe Sainte-Anne (Bretagne)

     

     

    Brieuc ou saint Brieuc ou Brioc est un moine breton, originaire du Pays de Galles, premier évêque de Saint-Brieuc, ville de Bretagne continentale qui lui doit son nom.

    Il est l'un des sept saints fondateurs de Bretagne, honoré dans le pèlerinage du Tro Breizh.

    Il fut béatifié pour avoir soumis des loups.

    On le fête le 1er mai.

     

    Étymologie bretonne

    Image illustrative de l'article Brieuc

    Chapelle Saint-Brieuc de Plonivel, statue de saint Brieuc

     

    Son nom est issu du breton « bri » (dignité) et de la terminaison adjective -euc, devenu eg en breton moderne.

    En breton, Brieuc se dit Brieg (pron. bri-ec). En français on trouve aussi les formes « Briec » et « Brioc ».

    Il ne faut pas confondre saint Brieuc avec saint Briac (cf. les communes de Bourbriac et Saint-Briac-sur-Mer).

    Biographie

     

    Statue de saint Brieuc, 

    chapelle des Sept-Saints à Erdeven (Morbihan)

     

    Brieuc serait né vers 409, de parents païens (dont le père s'appelait Cerpus et la mère Eldruda), dans le royaume breton de Ceredigion, dans ce qui n'est pas encore le Pays de Galles d'aujourd'hui.

    Élève de saint Germain d'Auxerre, missionnaire en Bretagne insulaire, il le suivit sur le continent.

    Prêtre en 447, il alla évangéliser la Bretagne armoricaine continentale, débarqua à l'Aber-Wrac'h, et vint fonder un monastère àTréguier dont il aurait (d'après la Vita Briocii, manuscrit du XIe siècle environ) laissé la direction à son neveu Saint Tugdual.

    Puis il retraversa la Manche, et y fit de nombreuses conversions dans son pays d'origine.

    À 70 ans, il revint en Bretagne armoricaine et fonda un autre monastère à l'embouchure du Gouët, sur un terrain que lui donna le comte de Liwil, son parent, qui devint la ville de Saint-Brieuc.

    Il est mort vers 502.

    Il est représenté avec trois porte-monnaies à la ceinture, symbole de sa générosité pour les pauvres.

    Source

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)