• Saint Alcmond de Derby († v. 800)

     
     

     

    Saint Alcmond de Derby († v. 800)

     

    Saint Alcmond de Derby († v. 800)

     

    Alcmond de Derby ou de Lilleshall, également écrit Alcmund, Ealhmund, Alhmund, Alkmund ou Alchmund († vers 800), est un prince de Northumbrie vénéré comme saint.

    Biographie

    Fils cadet du roi Alhred, il est maintenu plus de vingt ans en exil chez les Pictes par les luttes dynastiques de Northumbrie, avant d'y revenir à la tête d’une armée.

    Il est tué vers 800, dans des circonstances demeurées obscures mais dont le roi Eardwulf est tenu pour responsable.

    Sa mort est considérée comme un martyre et lui-même comme un saint.

     

     

    Saint Alcmond de Derby († v. 800)

     

    Alcmond est d’abord inhumé à Lilleshall, dans le Shropshire, où des miracles sont rapportés sur sa tombe.

    À la suite de raids danois, son corps est transporté à Derby, où un sanctuaire lui est dédié.

    Postérité

    Lors de la démolition de l'église St-Alkmund, au XXe siècle, plusieurs églises plus anciennes sont retrouvées, remontant jusqu'au IXe siècle.

    Parmi les objets découverts alors figure un sarcophage de pierre, considéré comme celui du saint et exposé au Derby Museum and Art Gallery.

    Saint Alcmond est fêté le 19 mars.

    Source

    Alcmond était fils d'Elred et frère d'Osred, tous deux rois des Northumbres.

    Il fit un saint usage des prospérités temporelles, tant que Dieu lui permit d'en jouir.

    Plus son rang l'élevait au dessus des autres hommes, plus il était doux, humble et affable.

    Il trouva le secret d'être pauvre au milieu des richesses, et son plus grand plaisir était de se dépouiller de ses biens en faveur des indigents.

    Enfin arriva le temps des épreuves.

    Les Northumbres, ligués avec les Danois, ayant levé l'étendard de la rébellion, il fut obligé de s'enfuir avec son père.

    Il se retira chez les Pietés, parmi lesquels il vécut environ vingt ans.

    Il s'appliqua pendant ce temps à se convaincre de plus en plus de la vanité des choses terrestres, et à s'attacher inviolablement au service du Roi des rois.

    Les Northumbres, opprimés sous la domination de tyrans cruels, se repentirent enfin de leur révolte.

    Ils prirent les armes pour recouvrer leur liberté, et engagèrent Alcmond à se mettre à leur tête.

    L'amour de la religion, le désir de secourir des malheureux, déterminèrent le saint à accepter ce qu'on lui proposait.

    L'armée des tyrans fut battue plusieurs fois ; mais le vertueux prince devint la victime d'une trahison ourdie par Eardulf, qui avait usurpé la souveraineté. D'autres disent qu'il fut assassiné par les Danois, vers l'an 819 *.

    Son corps fut enterré à Lilleshut, dans le Shropshire.

    On le transporta à Derby, où il était autrefois honoré le 19 de mars, avec le titre de patron.

    On trouve l'histoire de cette translation dans un ancien sermon manuscritprêché à Derby peu de temps après.

    Il y est dit encore que l'église qui possédait les reliques de S. Alcmond devint célèbre par plusieurs miracles, et que la dévotion y attirait un grand concours de pèlerins.

    "Ceci est rapporté par Siméon de Durham, par Florent de Worcester, et par Matthieu de Westminster.

    * C'est le sentiment de M. Brown-Willis, dans sa Notice des villes parlementaires.

    Ce sermon, prêché vers l'an 1140, se trouve à la page 138 d'un recueil de sermons Mss. du même temps, lequel était en la possession de l'auteur. ,

    Voyez l'Histoire de Jean de Glastenbury; Matthieu de Westminster; Henschénius, tom. mart.p. 4j

    Source

    En savoir plus :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_St-Alkmund_(Derby)

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)