• Rose de Lima

     
     

    Sainte Rose de Lima

     

    Rose de Lima

     

    Isabelle de Florès dite Rose de Lima (1586-1617), canonisée en 1671, est la première sainte du Nouveau Monde.

    Elle est fêtée le 23 août.

    Elle est née en 1586 à Lima au Pérou d'une pauvre famille espagnole dont elle était la dixième enfant.

    Peu après l'âge de quatre ans (1590), elle sut lire, sans l'avoir jamais appris, et se nourrira du récit de la vie de sainte Catherine de Sienne qui deviendra son modèle de vie spirituelle. Elle décide alors de consacrer sa vie à Dieu.

    A l'âge de 20 ans, en 1606, elle prend l'habit des tertiaires dominicaines. Mais, comme il n'y avait pas de couvent dans la ville où elle habitait, elle se réfugie dans un minuscule ermitage, tout au fond du jardin de ses parents, où elle passera le restant de ses jours dans la prière et les mortifications.

    Elle bénéficia aussi de grâces mystiques telles que la méfiance de l'Inquisition lui valut plusieurs examens de la part des autorités religieuses, ses profondes réponses étonnèrent alors ses détracteurs.

    Dans le même temps, elle se dévoue au service des indiens, des enfants abandonnés, des vieillards, des infirmes, et des malades.

    À sa mort en 1617 à l'âge de 31 ans, le peuple de Lima se précipita sur sa tombe pour y recueillir un peu de la terre qui la recouvrait. Elle fut canonisée dès 1671.

    Spiritualité

    Rose de Lima vécut une vie de pénitence et de macérations.

    A l'exemple de Catherine de Sienne, dès son enfance elle s'exerça au jeûne, refusant la viande et les fruits.

    Plus tard, elle ne se nourrit que de pain et d'eau.

    Par des pénitences corporelles intenses, elle s'offrait à Dieu comme une victime sanglante pour le rachat des âmes du Purgatoire et la conversion de tous les pécheurs.

    Non contente de son lit en planches de bois sur lequel elle dormait, elle se confectionna un lit avec des morceaux de bois liés avec des cordes puis remplit les intervalles de fragments de vaisselle et de tuiles avec les acuités vers le haut.

    Elle dormira dans ce lit les seize dernières années de sa vie.

    Dans ses méditations et ses prières, elle ressentait la douleur des hommes de toute origine et de toute confession et priait pour leur conversion.

    Actualité

     Sainte Rose de Lima est patronne des Amériques, des Philippines, du Pérou, de la ville de Lima, de la police nationale et de l'université catholique du Pérou.

    Tous les ans, à l'occasion de la Solennité de Sainte Rose de Lima, le 30 août (férié au Pérou), une cérémonie religieuse réunit les autorités politiques, diplomatiques et militaires du pays.

    Sa statue est ensuite portée en procession de la cathédrale de Lima au sanctuaire qui lui est dédié. Elle est également à l'origine de la fête traditionnelle du royaume d'Araucanie et de Patagonie le 30 août.

    Son culte semble s'être établi en France dès sa canonisation puisqu'on trouve une statue d'elle exécutée par Thibaud Maitrier pour l'église Saint-Exupère de Toulouse reconstruite par les carmes entre 1620 et 1623.

    À Laval, au Québec, en son honneur, le quartier de Sainte-Rose.

     

    Rose de Lima

     

    Sainte Patronne : des Amériques, de l'Amérique latine, du Pérou, des Philippines, des sœurs dominicaines, des couturières, jardiniers, fleuristes, des JMJ de Madrid.

    Source

    En savoir plus : 

    http://viechretienne.catholique.org/saints/3099-sainte-rose-de-lima

     

    ← Retour (Les corps incorrompus)

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique)  

    ← Retour (Le calendrier des saints)