• Miracle Eucharistique Les Hulmes 1668

     
     

     

    Miracle Eucharistique Les Ulmes 1668

     

    Miracle Eucharistique Les Hulmes 1668

     

    A dix kilomètres de Saumur, dans la petite église des Ulmes, le 2 juin 1668, alors qu'un hostie consacrée est présentée dans un ostensoir, des fidèles y voient apparaître une image, pour certains d'un beau jeune homme, pour d'autres de Jésus-Christ.

    L'évêque Henry Arnauld fait enquêter et ne doute pas de la réalité de l'apparition.

    Celle-ci est une preuve éclatante de la présence réelle dans l'Eucharistie, et elle survient précisément au moment où les protestants tiennent un synode à Saumur.

    Miracle Eucharistique Les Hulmes 1668

     

    L'évêque ordonne de diffuser largement ce fait ; trois graveurs le représentent aussitôt : Edelynck, à Paris, dans une belle taille douce ; Jean Bidault, de Saumur, dans un cuivre de médiocre qualité ; l'éditeur Ernou, qui publie une gravure sur bois, accompagnée d'un cantique.

    Malgré les ventes massives de ces images pieuses, les protestants parlent de supercherie et même certains milieux catholiques sont réticents.

    La vision n'a duré qu'un quart d'heure.

    Surtout, Nicolas Nézan, le curé, qui emploie son frère Michel comme vicaire, est loin d'être au-dessus de tout soupçon ; il vit en concubinage notoire avec une de ses paroissiennes et, trois mois après l'événement, il est emprisonné et déchu de sa cure.

     

    L'hostie est pieusement conservée derrière une grille ( et finalement consommée par un vicaire du Puy-Notre-Dame ). Un pèlerinage apparaît, sans connaître un franc succès.

    Il a été relancé en 1876, au temps de l'Ordre moral.

    Source

    Livre : Un miracle eucharistique en Anjou au XVIIIe siècle : Le miracle des Ulmes 

    En savoir plus :

    http://www.therealpresence.org/eucharst/mir/french_pdf/MIRACLE-FR-hulmes.pdf

    http://www.crc-resurrection.org/IER/juin-11/IER106-5_Pelerinage-Ulmes.php

    Livre : Hérétique ou saint ?

     

    ← Les miracles eucharistiques