• Medjugorje : La Reine de la Paix

     
     

     

    Medjugorje

    La Reine de la Paix

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Tout a commencé le mercredi 24 juin 1981. C'est la Saint Jean, la fête de celui qui a précédé la Lumière.

    Deux adolescentes, Ivanka Ivankovic (15 ans), et Mirjana Dragicevic (16 ans), décident de faire une ballade. Elles partent sur le chemin de Podbrdo, tapissé de roc et de ronces, au-dessus de leur village de Bijakovici.

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix


    Soudain Ivanka voit une lumière vive à quelques centaines de mètres plus haut.
    La lumière évolue, prend une forme humaine :
    "C'est la Vierge !" s'écrie Ivanka.
    "Ca ne peut pas être la Vierge !" réplique vivement Mirjana, plus intellectuelle.
    Paniquées, les jeunes filles s'enfuient.


    Plus tard, elles retournent sur le chemin, accompagnées de Milka Pavlovic, d'Ivan Dragicevic (16 ans) et d'Ivan Ivankovic (20 ans).
    Tous voient l'apparition s'élever, se diriger vers le Krizevac et se fondre dans la croix.

    De retour à la maison, les "voyants" ne peuvent s'empêcher, chacun de leur côté, de dire qu'ils ont vu la Vierge...
    Cependant, dans leur village de Bijakovici, les gens sourient et se moquent.


    Les parents, eux, ont peur, ils sont inquiets : leurs enfants ne sont pas habitués à mentir et ils voient leur émotion.

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    - Le deuxième jour, vers 18H15, Ivanka, Mirjana et Vicka reprennent le chemin de la colline.


    Tout à coup, au même endroit que la veille : l'apparition ! Vicka est fascinée, elle revient précipitamment pour prévenir sa soeur et 12 autres jeunes, mais elle seule la voit.


    La Vierge leur fait signe d'approcher. Cette fois, ils n'hésitent pas : "Nous courions comme si nous étions portés, raconte Vicka, nous ne sentions ni les pierres, ni les ronces... comme si le sol était couvert d'une éponge de caoutchouc".


    Une quinzaine d'adultes qui les accompagnaient les rejoignent, essouflés, cinq minutes plus tard ; ils les trouvent tous les six en extase, agenouillés, le visage transfiguré par la joie. Ils voient leurs lèvres bouger et n'entendent pas le son de leurs voix.

    Ils ne comprennent pas ce qui se passe. Puis ils voient leurs regards s'élever tous ensemble en même temps : l'apparition vient de disparaître en montant.


    Les enfants se retournent : ils sont revenus à leur état normal, mais émus aux larmes, bouleversés. "C'est bien Elle", dit Ivanka.

    La Dame de lumière était là, aimante, chaleureuse, à un mètre devant eux, ils pouvaient la toucher. "Laisse-nous un signe, sans quoi on nous croira folles", avait demandé Mirjana. Elle avait souri. "Reviendras-tu ?" Elle a fait "Oui" de la tête.

    - Le troisième jour, la Dame leur dit :"Je suis la Bienheureuse Vierge Marie. Je viens parce qu'il y a de bons croyants. Convertissez-vous et faites la paix dans ce peuple."


    Et elle donne les mots clés du Message : "Paix, Paix, Paix ! Réconciliez-vous !"

    - Le quatrième jour, la police entre en action. La Vierge dit : "Mes anges, n'ayez pas peur de l'injustice, elle a toujours existé !"

    - Le cinquième jour, Dimanche 28 Juin : 10000 personnes sont là sur la colline : "Que le peuple croit et persévère dans sa foi."

    Les voyants continuent de voir la Vierge quotidiennement à la même heure, ensemble ou séparément, dans le lieu qu'ils ont choisi pour se réunir, chez eux ou ailleurs.

    Une fois où la police les emmenait à la ville voisine, pour un interrogatoire, elle est apparue dans le fourgon, là au milieu d'eux. Comme le Christ à ses apôtres après sa résurrection.

    Ils la décrivent : "Elle a une robe gris argenté, un voile blanc, une couronne d'étoiles non reliées entre elles, les yeux bleus, des boucles brunes qui s'échappent du voile. Elle est de taille moyenne, jeune, vingt ans peut-être, c'est difficile à dire. Elle apparaît au dessus du sol, ses pieds, pris dans une sorte de nuée, ne touchant pas terre.

    Quand elle prie avec nous, elle joint les mains. Quand elle nous parle, elle ouvre les bras. Elle nous parle croate.

    Sa voix est d'une beauté merveilleuse, musicale. C'est un peu comme des cloches". Et pourtant : "C'est à la fois ça et pas ça.

    On n'a pas de mots pour la décrire. Cela ne ressemble à rien de ce qu'on voit sur terre. Elle rayonne. Ce n'est que de l'Amour".

    Et les voyants, comment ont ils réagi à des années d'interrogatoire, de menaces, d'examens psychiatriques, de tests, et à l'afflux des pèlerins ?

    Eh bien, s'il y a un miracle visible et tangible à Medjugorje, c'est celui-là, ils sont restés imperturbables et ont avancé dans la vie comme tous et chacun assumant la mission que leur octroie Notre Dame : porter le Message dans tout l'univers...


    Les uns sont mariés : Ivanka, Mirjana, Jakov, Marija.

    Quant à Ivan qui a reçu mission auprès des jeunes et des familles, il parcourt le monde entier.

    Vicka, avec son sourire communicatif attire les foules partout où elle passe, mais reste plus à Medjugorje pour accueillir les pèlerins et témoigner.

    Source : http://www.clubmedj.com/histoire.htm#history

    Le site internet : http://www.medjugorje.hr/fr/

    Les messages

    Messages Hebdomadaires

    Messages Mensuels

    Le site internet : http://www.medjugorje.ws/fr/messages/

     

    Les voyants

     

    Mirjana Dragicevic-Soldo

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Mirjana est née le 18 mars 1965 à Sarajevo.

    Elle a eu les apparitions quotidiennes du 24 juin 1981 au 25 décembre 1982.

    Ses apparitions quotidiennes ont cessé le 25 décembre 1982 lorsque la Vierge lui a confié le 10ème secret.

    Ce jour-là, lui confiant le dixième secret, la Vierge lui a dit que toute sa vie elle lui apparaîtrait une fois par an, le 18 mars.

    Elle fut la première à recevoir les dix secrets. 

    Depuis le 2 août 1987, selon son témoignage, le 2 de chaque mois, elle entend la voix de la Vierge, la voit parfois et prie avec elle pour les incroyants.

    Mirjana est mariée depuis septembre 1989 à Mark Soldo, croate.

    Elle a deux enfants (2 filles), elle vit avec sa famille à Medjugorje.

    L’intention de prière que la Vierge lui a confiée : les incroyants, ceux qui n’ont pas connu l’amour de Dieu.

     

    Ivanka Ivankovic-Elez

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Ivanka est née le 21 juin 1966 à Bijakovici, paroisse de Medjugorje.

    Elle était la première à voir la Vierge sur la colline le 24 juin 1981.

    Elle a eu les apparitions quotidiennes jusqu'au 7 mai 1985.

    Ce jour-là, lui confiant le dixième secret, la Vierge lui a dit que toute sa vie elle lui apparaîtrait une fois par an, le 25 juin, jour anniversaire des apparitions. 

    Ivanka s'est mariée  le 28 décembre 1986 à Rajko Elez, elle a trois enfants.

    Elle vit avec sa famille à Medjugorje. 

    L’intention de prière que la Vierge lui a confiée : les familles.

     

    Jakov Colo

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Jakov est né le 6 mars 1971 à Sarajevo. 

    Il a eu des apparitions quotidiennes du 25 juin 1981 au 12 septembre 1998.

    Ce jour-là, lui confiant le dixième secret alors qu'il était aux Etats-Unis, la Vierge lui a dit que toute sa vie elle lui apparaîtrait une fois par an, le jour de Noël. 

    Jakov s'est marié le 11 avril 1993 à Anna- Lisa, une italienne, il a trois enfants.

    Il vit avec sa famille à Medjugorje. 

    L’intention de prière que la Vierge lui a confié : les malades.

     

    Ivan Dragicevic

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Ivan est né le 25 mai 1965 à Bijakovici, paroisse de Medjugorje. 

    Il continue à avoir les apparitions quotidiennes.

    La Gospa lui a confié neuf secrets. 

    Ivan est marié le 23 octobre 1994 à Laureen, une américaine.

    Il a trois enfants : deux filles et un garçon.

    Il vit la moitié de l'année à Medjugorje et l'autre moitié aux Etats-Unis. Il effectue de nombreux voyages à l'étranger pour témoigner des apparitions.

    L’intention de prière que la Vierge lui a confié : les jeunes et pour les prêtres.

     

    Vicka Ivankovic-Mijatovic

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Vicka est née le 3 septembre 1964 à Bijakovici, paroisse de Medjugorje. 

    Elle continue à avoir les apparitions quotidiennes.

    La Gospa lui a confié neuf secrets. 

    Depuis les premières apparitions, elle ne cesse de confier aux pèlerins les messages de la Vierge.

    Elle est cousine de Jakov.

    Vicka s'est mariée à Medjugorje le 26 janvier 2002 avec Marijo Mijatovic, croate. 

    Elle a deux enfants : Une fille "Marija-Sofija" et un fils "Anton". 

    Depuis son mariage, elle vit dans un village tout près de Medjugorje: Krehin Gradac . 

    L’intention de prière que la Vierge lui a confiée : les malades.

     

    Marija Pavlovic-Lunetti

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Marija est née le 1 avril 1965 à Bijakovici, paroisse de Medjugorje. 

    Elle a reçu 9 secrets.

    Elle continue à avoir les apparitions quotidiennes.

    C’est à travers elle que la Vierge donne son message pour la paroisse et pour le monde (Du 1 mars 1984 au 8 janvier 1987, chaque jeudi, et depuis janvier 1987 chaque 25 du mois). 

    Marija s'est mariée le 8 septembre 1993 à Paolo Lunetti, un italien. 

    Elle a quatre enfants (4 garçons).

    Elle vit avec sa famille en Italie et à Medjugorje. 

    L’intention de prière que la Vierge lui a confiée : les âmes du purgatoire.

     

    Jelena Vasilj-Valente

    Medjugorje : La Reine de la Paix


    Jelena Vasilj -Valente est née le 14 mai 1972.

    Jelena est la première des deux voyantes " du coeur " à avoir reçu des locutions intérieures de la Vierge Marie. Elle avait alors 11 ans.

    Ce don est apparu un an et demi après le début des apparitions avec les autres voyants.

    A travers elle, la Vierge a guidé un groupe de prières pendant quatre ans dans la paroisse.

    Puis Jelena a étudié la théologie d'abord aux Etats-Unis puis en Autriche et à Rome en Italie où elle habite aujourd'hui.

    Elle s'est mariée le 24 août 2002 à Massimiliano Valente, un italien.

    Elle a quatre enfants.

    Marijana Vasilj - Juricic

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     
    Marijana est née le 5 octobre 1972.

    Elle obtint le don de la locution intérieure alors qu'elle faisait partie du groupe de prière de Jelena Vasilj. Elle avait alors 11 ans.

    Elle s'est mariée le 27 novembre 1993 avec Dinko Juricic , croate, et vit avec sa famille à Medjugorje. Elle a deux enfants.

     

    La paroisse de Medjugorje

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    La paroisse de Medjugorje se trouve en Herzégovine, à 25 km au sud-ouest de Mostar.

    Medjugorje (le nom est d’origine slave et signifie une région entre deux monts) avec les villages de Bijakovići, Vionica, Miletina et Šurmanci, forme une paroisse Catholique Romaine dans laquelle aujourd’hui (en 2002) vivent environ 4000 habitants.

    La pastorale en est confiée aux prêtres de la Province franciscaine d’Herzégovine de l’Assomption de Marie.

    Toute la région est habitée par des Croates qui ont accueilli le christianisme il y a 13 siècles.

    Dans les documents historiques, le village est mentionné pour la première fois en 1599. La paroisse actuelle a été fondée en 1892 et dédiée à st Jacques l’apôtre, saint patron des pèlerins.

    Jusqu’au 24 juin 1981, Medjugorje vivait comme d’autres villages de cette région : les gens travaillaient la terre, plantaient le tabac et la vigne, produisaient du vin et des légumes pour subvenir aux modestes besoins de leurs familles.
     
    A cause des conditions sociales difficiles, ils étaient nombreux à quitter le pays pour s’installer ailleurs : dans les pays d’outre-mer et en Europe occidentale, ainsi que dans les villes de Bosnie-Herzégovine et de Croatie.

    En 1981, lorsque les apparitions ont commencé, la vie de la paroisse a changé : hormis les six voyants, la Vierge a choisi toute la paroisse et les pèlerins pour être ses témoins et ses collaborateurs. C’est particulièrement manifeste dans le message où elle dit :

    « J'ai choisi spécialement cette paroisse car je voudrais la guider. »
    Le 24.6.1981 vers 18 heures, six jeunes de la paroisse de Medjugorje, Ivanka Ivankovic, Mirjana Dragicevic, Vicka Ivankovic, Ivan Dragicevic, Ivan Ivankovic et Milka Pavlovic, ont vu, sur la colline Crnica, quelques centaines de mètres au-dessus de l’endroit appelé Podbrdo, une apparition blanche avec un enfant dans les bras, leur faisant signe avec la main d’approcher. Surpris et effrayés, ils ne l’ont pas fait.

    Le lendemain à la même heure, le 25.6.1981, quatre d’entre eux, Ivanka Ivankovic, Mirjana Dragicevic, Vicka Ivankovic et Ivan Dragicevic, se sont sentis fortement attirés vers l’endroit où, le jour précédent, ils avaient vu Celle qu’ils ont reconnue comme Notre Dame. Marija Pavlovic et Jakov Colo les ont rejoints.
     
    Le groupe des voyants de Medjugorje était formé. Ils ont prié avec Notre Dame et ont parlé avec elle. Depuis ce jour, ils ont eu des apparitions quotidiennes, ensemble ou séparément. Milka Pavlovic et Ivan Ivankovic n’ont plus jamais vu la Vierge.

    Le troisième jour des apparitions, le 26 juin 1981, la Vierge a appelé pour la première fois à la paix avec les paroles :

    «Paix, paix, paix et seulement paix ! La paix doit régner entre Dieu et les hommes, et entre les hommes.»

    Attiré par les apparitions et par l’appel de la Vierge, le peuple – d’abord de la paroisse, puis d’autres lieux et finalement du monde entier – a commencé à s’y rassembler et à prier.

    Dès le début des apparitions ont commencé les persécutions contre les voyants, leurs parents et leurs familles, les paroissiens et les prêtres, et même les pèlerins.

    Les voyants ont été emmenés pour des interrogatoires à la police et pour des examens psychiatriques, mais il a toujours été établi qu’ils étaient en bonne santé. Les examens réalisés au cours des années suivantes l’ont confirmé.

    Le père Jozo Zovko, curé de la paroisse à cette époque, a été arrêté un mois et demi après les premières apparitions. Un tribunal communiste a condamné cet homme innocent à trois ans et demi de prison.

    Grâce aux apparitions de la Vierge, Medjugorje – une paroisse rurale ordinaire – est devenue lieu de rassemblement d’une multitude de pèlerins du monde entier (au cours des 20 premières années environ 20 millions), et ainsi l’un des plus grands centres de prière dans le monde, comparable à Lourdes et à Fatima.

    D’innombrables témoignages de pèlerins disent que c’est précisément en ce lieu qu’ils ont trouvé la foi et la paix.

    Selon le témoignage unanime des voyants, la Vierge leur donne des messages à transmettre à la paroisse et au monde. Il s’agit principalement de PAIX, de FOI, de CONVERSION, de PRIERE et de JEÛNE.

    Les paroissiens et les pèlerins doivent d’abord devenir des témoins des apparitions et des messages, pour ensuite, avec les voyants, rejoindre la Reine de la Paix dans la réalisation de son plan : il s’agit de la conversion du monde et de sa réconciliation avec Dieu.

    Fin 1982, la Vierge s’est adressée à travers des locutions intérieures (Locutio cordis) à deux filles âgées de dix ans : Jelena et Marijana Vasilj. De 1983 à 1987, à travers leur groupe de prière, Elle donnait des conseils au mouvement de prière qui s’est formé dès le début des apparitions.

    Les messages de la Vierge à Medjugorje forment une école spécifique de paix, de prière et d’amour.

     
     

    L’Eglise Paroissiale St Jacques et L’Autel Extérieur

    L’Église Paroissiale St Jacques

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    La première église paroissiale fut construite en 1897, aussitôt après la création de la paroisse (1892).

    Elle était grande et belle pour l’époque, mais malheureusement bâtie sur un terrain instable.

    Des affaissements de terrain ayant rapidement provoqué des fissures, il fut question, dès la fin de la première guerre mondiale, de construire une nouvelle église.

    Les travaux y ont duré de 1934 au 19 janvier 1969, jour de sa consécration.

    L’église St Jacques est aujourd’hui le centre et le foyer de la vie sacramentelle et de la vie de prière non seulement pour les paroissiens, mais aussi pour les pèlerins.

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Le parc à l’intérieur du rond-point à l’est du sanctuaire rappelle l’endroit où se trouvait l’ancienne église paroissiale.

     

    L’Autel Extérieur

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    De nouveaux besoins apparus avec l’arrivé des pèlerins expliquent les continuels réaménagements de l’église et de ses environs.

    L’autel extérieur construit en 1989, et l’espace de prière qui l’entoure (avec environ 5000 places assises), est le lieu des rassemblements pendant l’été et pour certaines grandes fêtes, lorsque plusieurs dizaines de milliers de pèlerins affluent vers Medjugorje.

    Source

     

    La colline des apparitons

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Le lieu des premières apparitions de la Vierge, quelques centaines de mètres au-dessus du hameau de Podbrdo, s’appelle aujourd’hui Colline des Apparitions.

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Un chemin escarpé conduit de la route vers le lieu des premières apparitions. Des reliefs en bronze, représentant les mystères joyeux et douloureux du rosaire, ont été posés le long du chemin en 1989 (œuvre du Prof. Carmelo Puzzolo).

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Au bord de ce chemin se dresse une grande croix en bois, marquant l’endroit où, le troisième jour des apparitions, la Vierge a appelé pour la première fois à la paix à travers Marija Pavlovic.

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

    La Statue de la Reine de la Paix, sculptée selon le modèle de celle qui se trouve sur le parvis de l’église (œuvre de Dino Felici), a été érigée sur le lieu même des apparitions, en l’honneur de leur 20e anniversaire.

    Pour les pèlerins, la rencontre avec la Colline des Apparitions est une rencontre avec la Vierge à travers la prière personnelle et la prière du rosaire.

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    En juin 2002, les reliefs en bronze, représentant les mystères glorieux (également œuvre du Prof. Carmelo Puzzolo), ont été posés le long du chemin descendant vers la Croix Bleue.

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Au pied de la Colline des Apparitions se trouve la CROIX BLEUE, érigée en 1985. C’est ici que, depuis le 4 juillet 1982, se retrouve régulièrement le groupe de prière du voyant Ivan Dragicevic.

    Source

     

    Le Krizevac (le mont de la Croix)

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Krizevac est la colline qui surmonte Medjugorje (520 m) sur laquelle, le 15 mars 1934, en souvenir des 1900 ans de la mort de Jésus, les paroissiens ont construit une croix de béton armé haute de 8.5 m.

    Ils y ont gravé les mots : « A Jésus-Christ, Rédempteur de l'humanité, en signe de notre foi, de notre amour et de notre espérance, et en mémoire du 1900ème anniversaire de la Passion de Jésus »..

    Medjugorje : La Reine de la Paix

    Au croisement des bras de la croix ont été insérées des reliques la croix de Jésus, reçues pour cette occasion de Rome.

    Depuis lors, on célèbre chaque année à ses pieds la Messe en commémoration de l'Exaltation de la Croix, le premier dimanche après la fête de la Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie.

    Selon le témoignage des voyants, dans le message du, 30 août 1984 [O] , la Vierge a dit : « La croix aussi était dans le plan de Dieu lorsque vous l'avez construite. »

    Ce n’est qu’avec le début des apparitions de la Gospa que l’on a commencé à prier le Chemin de Croix sur le Krizevac.

    Au début, les stations ont été marquées par de simples croix en bois.

    En 1988, on y a installé des reliefs en bronze (œuvre du prof. Carmelo Puzzolo). La Vierge Marie se trouve sur chacun d’eux, sauf au Jardin de Gethsémani.

    Pour des pèlerins, le Krizevac est un appel à rencontrer Jésus dans sa Passion et à découvrir son amour.

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Le 24 novembre 2001, à l’occasion du premier anniversaire de la mort du Père Slavko Barbaric, un mémorial a été érigé à l’endroit où il a remis son âme entre les mains du Seigneur : le relief du Père Slavko en bronze, incrusté dans la pierre.

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Entre deux stations du Chemin de Croix, il restera comme un signe et un souvenir de l’homme qui disait ce qu’il pensait et qui faisait ce qu’il disait, à la suite de l’Évangile et des messages de la Reine de la Paix.

    Source

    En savoir plus : http://medjugorje.over-blog.com/

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    Medjugorje : La Reine de la Paix

     

    ← Retour (Les apparitions de la Vierge)