• Lucia Mangano

     
     

    Lucia Mangano

     

    Lucia Mangano

     

    Lucia Mangano est née à Trecastagni, en 1896, dans une modeste famille de paysans.

    Elle est la quatrième parmi les 9 enfants Mangano.

    Durant son enfance, elle aimait entendre sa mère lui parler de la Passion de Jésus.

    Elle méditait ensuite ce qu'elle avait entendu, et cherchait comment imiter le Christ souffrant.

    A 8 ans, fascinée par l'Eucharistie, elle s'inscrit d'elle-même pour faire sa première communion.

    Elle demande à Jésus : d'être toute à Lui, de ne pas tomber dans le péché, et d'éprouver en elle Ses souffrances.

    Lucia cultive un grand amour pour les pauvres, sachant se priver pour leur donner en secret ce qu'elle a récolté.

    A 17 ans elle entre au service de familles aisées. Mais bientôt, frappée de la fièvre de Malte, elle doit s'en retourner chez elle.

    A 18 ans, elle décide de se consacrer à Dieu, qui lui indique clairement la Compagnie de ste Ursule, fondée en 1535 par ste Angèle Merici.

    Il s'agit d'un tiers ordre pour les laïcs.

    Elle y fait son engagement en 1923, et devient 2 ans plus tard responsable de la famille ursuline de la région.

    En 1929, elle est chargée de la formation des candidates.

    Lucia avait une très grande vénération pour st Paul de la croix, "parce qu'il avait fondé un institut dédié à la Passion, et parce qu'il ne prêchait rien d'autre que Jésus crucifié", écrit-elle dans son Autobiographie.

    En 1932, avec la permission de son directeur spirituel, le P. Generoso Fontanarosa, Passioniste, elle émet le voeu de faire connaître la Vierge des douleurs et Jésus crucifié.

    C'est qu'en effet, Dieu a imprimé de façon visible ses stigmates dans la chair de Lucia.

    L'apparition des stigmates et sa rencontre avec le P. Generoso coïncident la même année 1928.

    Elle meurt en 1946, vénérée comme une sainte.

    L'Église l'a proclamée vénérable en 1994.

    Lucia Mangano appartient à la famille des Ursulines, mais la Providence voulut lui faire rencontrer aussi la congrégation passioniste. C'est cette dernière qui a la charge de défendre son dossier de canonisation.

    Source :http://www.passioniste.org.pf/mangano.htm

    Le site internet : http://www.luciamangano.it/frameset.asp

    Apparition de la Vierge Marie

    De 1920 à 1933, Sœur Lucia Mangano allègue plusieurs apparitions de la Vierge.

    Source : Dictionnaire des apparitions de l'abbé Laurentin

     

    ← Retour (Les serviteurs de Dieu)