• Le Père Surin

     
     

    Le Père Surin  

     

     

    Le Père Surin

    Jean-Joseph Surin est né le 9 février 1600 à Bordeaux.

    C'est un prêtre jésuite français.

    Il fait partie du courant des spirituels et mystiques et a eu un rôle de premier plan dans l'affaire des démons de Loudun (1632-1636).

    Biographie 

    Jean-Joseph Surin entre au noviciat jésuite de la ville en 1616.

    De 1623 à 1625, puis de 1627 à 1629 il fait sa philosophie au collège de Clermont à Paris.

    Après quelques missions en Guyenne et en Saintonge, il est envoyé en 1634 à Loudun où s'est déclarée en 1632 la plus célèbre affaire de possession diabolique du XVIIe siècle.

    Tout un couvent d'Ursulines est victime des agissements de démons multiples et variés.

    Un prêtre, Urbain Grandier, est brûlé avant que n'arrive Surin.

    Celui-ci change radicalement les méthodes d'exorcisme, privilégiant l'écoute (quasi lacanienne) de la parole des possédées.

    Il commet l'imprudence de demander le transfert de la possession sur sa personne.

    La supérieure, Jeanne des Anges, sera guérie (et se spécialisera dans les communications divines), mais lui sera gravement affecté.

    De 1637 à 1654, il restera dans un état de dépression suicidaire dont il sort enfin pour composer la majeure partie de son œuvre.

    Celle-ci est une des plus intéressante manifestation du courant mystique de la première moitié du siècle.

    Il meurt à Bordeaux en 1665.

    Lors de la querelle autour du quiétisme, en 1695, l'œuvre essentielle de Surin, « Le catéchisme spirituel », est condamnée par un décret du Saint-Office. Son œuvre est maintenue dans l'Index de 1900 puis à nouveau dans celui de 1929.

    Œuvres 

    • Le Triomphe de l'amour divin sur les puissances de l'enfer en la possession de la Mère supérieure des Ursulines de Loudun, 1636
    • Catéchisme spirituel, 1654
    • Dialogues spirituels, 1655
    • Cantiques spirituels de l'amour divin, pour l'instruction et la consolation des ames dévotes, Bordeaux, 1655 (nombreuses rééditions)
    • Science expérimentale des choses de l'autre vie acquise en la possession des Ursulines de Loudun, 1663
    • Fondements de la vie spirituelle, 1643 pour une nouvelle édition chez la veuve Desaint libraire, rue du Foin - Saint-Jacques
    • Lettres spirituelles, 1695
    • Correspondance, publiée en 1966 par Michel de Certeau

     

     

    ← Retour (Les serviteurs de Dieu)