• Bienheureux Aimé Roncoli ou Amatus ou Amato, franciscain († v. 1300)

     
     

    Saint Aimé Ronconi († v. 1300)

    ou Amatus ou Amato

    franciscain

     

     Image illustrative de l'article Aimé Ronconi

     

    Aimé Ronconi, né vers 1226 à Saludecio et mort le 8 mai 1292 à Rimini, est un moine franciscain, reconnu comme saint par l'Église catholique.

    Biographie

    Afin d'accueillir les pauvres et les pèlerins, il fonda l'hôpital Santa Maria di Monte Orciale, puis fit don de tous ses biens et se retira dans un petit monastère franciscain au Mont Formosino, entre Montegridolfo et Mondaino.

    Il faisait de nombreux pèlerinages, notamment à Rimini pour y vénérer les reliques de saint Gaudence (it).

    Selon son biographe Domenico Franzoni, ces pèlerinages étaient pour lui l'occasion de faire de nombreux miracles.

    Au cours de son cinquième pèlerinage à Santiago en 1292, un ange lui serait apparu pour lui annoncer sa mort imminente et lui ordonner de rentrer au monastère.

    De retour en Italie, il s'arrêta alors à l'abbaye bénédictine Saint-Jean de Rimini pour y demander à Don Salvo de faire tout son possible pour garder ouvert l'hôpital de Monte Orciale.

    Il mourut le 8 mai.

    Culte

    Son corps fut pendant longtemps exposé à la vénération des fidèles. Selon les témoins, il ne se décomposait pas et dégageait des odeurs agréables.

    Plusieurs pèlerins auraient également été guéris au contact de ses reliques.

    Il est ensuite enterré, selon sa propre volonté, dans la chapelle de la Nativité de l'hôpital.

    Mais, en 1330, à la suite d'un incendie, son corps est déplacé à Saludecio.

    Lors de cette nouvelle inhumation, se serait produit le miracle de l'« orme béni de saint Aimé ».

    Son procès en béatification fut ouvert en 1774.

    Le 17 mars 1776, il est béatifié par le pape Pie VI.

    Le 3 mai 1930, les restes de Ronconi, parfaitement conservés, sont placés dans une urne en verre dans l'église de San Biagio.

    Mais, lors d'un bombardement en août 1944, l'église est détruite par les bombardements allemands.

    Le mois suivant, l'urne est toutefois retrouvée intacte au milieu des décombres.

    Le processus de canonisation est relancé en 1997.

    Il est finalement canonisé le 23 novembre 2014 par le pape François.

    Source :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aim%C3%A9_Ronconi

     

     

    Né dans une famille aisée, déterminé à vivre l'Évangile, il se consacre d'abord à l'accueil des pèlerins puis ayant fait don de tous ses biens aux pauvres, se rend en pèlerinage à Compostelle 4 fois et vit retiré dans une vie de pénitence. 

    Béatifié le 17 avril 1776 par Pie VI.

    Fête le 8 mai.

     

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)