• Verdelot, Notre-Dame de Pitié

     
     

    Verdelot

    Notre-Dame de Pitié

     

     

    Verdelot, Notre-Dame de Pitié

    Carte postale de Notre-Dame de Pitié

     

     Notre-Dame de Verdelot, appelée vulgairement la Bonne Dame de Pitié.

    Autrefois, on voyait les murs de sa chapelle couverts d'ex-voto, de croix, de médaillons, de bagues, de pendants d'oreilles en or et en argent ; mais, en 1841, tout fut volé ; et le curé, dès ce moment, transporta l'autel et la statue au côté gauche du maître-autel, où on les voit encore aujourd'hui.

    C'est là que, tous les ans, des milliers de pèlerins, venus à jeun, pour la plupart, de quatre, cinq et même dix lieues, s'agenouillent pieusement devant la statue vénérée, conjurent Notre-Dame de Pitié de guérir leurs infirmités corporelles, et font brûler des cierges en son honneur.

    Cette statue représente la sainte Vierge assise dans un fauteuil dont le dos a été brisé, et elle soutient de sa main gauche l'Enfant Jésus qui est assis entre ses genoux.

    Elle a environ trois siècles d'existence, un mètre douze centimètres de hauteur ; elle est sculptée d'un seul morceau en bois de noyer, et a une ressemblance frappante avec Notre-Dame de Chartres.

    Source : Livre "Notre-Dame de France ou Histoire du culte de la Sainte Vierge, Volume 1" par André Jean Marie Hamon