• Sœurs du Très Saint Sauveur

     
     

    Sœurs du Très Saint Sauveur

     

     

    Sœurs du Très Saint Sauveur

     

    Les Sœurs du Très Saint Sauveur ou Sœurs de Niederbronn forment une congrégation religieuse catholique fondée à Niederbronn-les-Bains, au pied des derniers contreforts des Vosges dans le département du Bas-Rhin, le 28 août 1849 par Élisabeth Eppinger.

    Historique 

    Cette dernière, née le 9 septembre 1814 à Niederbronn-les-Bains, était l'ainée des 11 enfants d'un modeste laboureur.

    Elle avait été gravement malade.

    Aussi, aidée par le curé de sa paroisse, l'abbé Jean-David Reichard (1796-1867) a-t-elle voulu rassembler quelques compagnes pour faire connaitre la tendresse et la miséricorde de Dieu, tout particulièrement à ceux qui sont dans la souffrance (malades, personnes âgées ou isolées pour différentes raisons...)

    Il s'agit donc de religieuses apostoliques.

    Un décret impérial de reconnaissance fut accordé aux soeurs par Napoléon III lors de l'épidémie de choléra en France en 1854.

    La congrégation initiale des Filles du Divin Rédempteur a changé de nom pour devenir les Sœurs du Très Saint Sauveur lorsqu'elle a été reconnue par Rome en 1863.

    Cette année-là, on comptait déjà 700 sœurs, réparties dans 83 implantations.

    Aujourd'hui 

    Elle comptent actuellement deux mille membres réparties en

    • Allemagne (1.000 dans 95 communautés) arrivées en 1852
    • Angola (150 dans 19 communautés),
    • Argentine depuis 1938 à la demande d'un évêque argentin,
    • Autriche (145) où elles sont arrivées en 1857
    • Cameroun,
    • France (450 essentiellement dans le Nord, l'Est et L'Île-de-France),
    • Inde (19 communautés),
    • Pays-Bas,
    • Portugal
    • Bolivie, depuis 2005.

    La maison mère est située à Oberbronn dans le Bas-Rhin.

    Source :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C5%93urs_du_Tr%C3%A8s_Saint_Sauveur

    Le site internet : http://soeurs-stsauveur.cef.fr/

     

    ← Retour (Les ordres religieux)