• Saints Marin et Astère. Martyrs († 308)

     
     

    Saints Marin et Astère († 308)

    Martyrs

     

    Il y avait à Césarée en Palestine, vers l'an 272, un officier nommé Marin, aussi distingué par sa grande probité que par ses richesses.

    Son rang étant venu pour demander une place de centurion qui vaquait, il se présenta un compétiteur, qui dit au gouverneur, nommé Achée, que les lois romaines défendaient d'élever Marin à ce-grade, parcequ'il était chrétien.

    Le gouverneur fit aussitôt venir le saint, qui confessa généreusement sa foi.

    Il ne lui donna que trois heures pour délibérer sur le parti qu'il aurait à prendre ; en sorte que, ce temps expiré, il devait mourir ou abjurer sa religion.

    Théoctène, évêque du lieu, n'eutpas plus tôt appris ce qui se passait qu'il accourut pour joindre Marin au sortir du prétoire ; il l'aborda, le prit par la main et le conduisit à l'église ; là il lui demanda, en lui montrant son épée et le livre des évangiles, lequel des deux il choisissait.

    Le martyr, sans hésiter, étendit la main vers le livre et le prit sur-le-champ.

    « Attachez-vous donc à Dieu, dit l'évêque ; il vous fortifiera par sa grâce et vous mettra en possession de ce que vous venez de choisir. Allez en paix. » 

     Marin ayant été cité devant le tribunal du juge pour déclarer sa dernière résolution y comparut avec fermeté, et ne démentit point sa foi ; elle avait même acquis un nouveau degré de force et de vivacité.

    Le magistrat le condamna à avoir la tête tranchée, ce qui fut exécuté dans le moment.

    Parmi les témoins de son martyre était un sénateur romain, nommé Astère ou Astyre, qui était fort considéré des empereurs et très connu par sa naissance et ses richesses.

    Quoiqu'il fût magnifiquement Têtu, il ne laissa pas de charger le corps ensanglanté sur ses épaules, et de l'emporter à la vue du peuple ; il l'enveloppa ensuite dans une étoffe très précieuse, et l'enterra avec toute la décence convenable.

    Rufin dit qu'Astère fut décapité pour cette action, et il est honoré dans le martyrologe romain avec la qualité de martyr.

    Source

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)