• Sainte Marthe. Disciple du Christ, sœur de Lazare (1er s.)

     
     

    Sainte Marthe (1er s.)

    Disciple du Christ, sœur de Lazare

     

     

     

    Selon le Nouveau Testament (Jean 11 / 1-2), Marthe de Béthanie est une femme disciple de Jésus-Christ, sœur de Lazare et de Marie de Béthanie, qui assiste à la résurrection de son frère Lazare.

     

    C'est une sainte des Églises chrétiennes, célébrée le 4 juin par les orthodoxes et le 29 juillet par les catholiques.

    Selon la tradition provençale, Marthe s'est établie, après la mort du Christ, en Provence aux Saintes-Maries-de-la-Mer avec Lazare et Marie de Béthanie.

    Elle y aurait vaincu la Tarasque à Tarascon, où fut élevée en son honneur une collégiale royale, sur l'emplacement de son tombeau.

    Iconographie

    La légende la fait aller, avec d'autres saintes femmes, à Marseille, où elle chasse un dragon avec de l'eau bénite.

    Marthe est aussi représentée en maîtresse de maison avec un trousseau de clés à la ceinture, et tenant un vase d'eau bénite.

     

    Culte

    Le Christ dans la maison de Marthe et Marie, Jan Vermeer van Delft, Huile sur toile, 1654-55, National Gallery of Scotland, Edinburgh.

    Dans la collégiale royale bâtie sur l'emplacement du tombeau de Marthe, les fidèles sont venus prier en grand nombre à toutes les époques.

    Tout d'abord Clovis en l'an 500, qui était tombé malade au cours du siège d'Avignon et qu'elle avait guéri ; Louis IX se rendant à Aigues-Mortes (1248) ; de 1314 à 1404 les papes d'Avignon Clément V, Jean XXII, Benoît XII, Clément VI, Clément VII, Urbain V et Benoît XIII ; le Bon Roy René d'Anjou (1434 à 1480) ; le Dauphin de France futur Louis XI (1447) ; François 1er et la Reine Claude de France après Marignan (1516) ; le Roi Charles IX et sa Mère Catherine de Médicis (07/12/1564) ; la Reine Anne d'Autriche (1632) et le Cardinal de Richelieu (26/09/1632) ; le Cardinal de Richelieu puis Louis XIII (1642) ; Louis XIV, sa mère Anne d'Autriche et le Cardinal Mazarin (12/01/1660) ;Napoléon Bonaparte capitaine du 4e régiment d'artillerie (29/07/1793) ; le Pape Pie VII après sa libération à Fontainebleau (1814) ; l'Empereur Napoléon IIIvenu visiter les sinistrés des inondations (1856) ; Mgr Roncalli, nonce à Paris et futur pape Jean XXIII (1948).

    Marthe est célébrée dans l'Église orthodoxe, l'Église catholique romaine et dans l'Église luthérienne.

    Sa fête est le 4 juin pour les orthodoxes et le 29 juillet pour les catholiques.

    Saint patron : hôteliers, cuisiniers, lavandiers, patronne de la ville de Tarascon.

    Source

    Saintes MARTHE et MARIE, sœurs de Lazare

     

     

    Ces deux Saintes femmes, sœurs de Lazare, l'ami du Christ, demeuraient à Béthanie, village situé à peu de distance de Jérusalem.

    Un jour Jésus fut reçu dans leur demeure. Marthe, l'aînée, s'affairait pour servir le Maître et, voyant que sa sœur, Marie, restait assise silencieuse aux pieds de Jésus en écoutant ses divines paroles, elle dit sur un ton irrité :

    « Seigneur, cela ne Te fait rien que ma sœur me laisse servir toute seule ? Dis-lui donc de m'aider ».

    Mais le Seigneur lui répondit :

    « Marthe, Marthe, tu te soucies et t'agites pour beaucoup de choses, et pourtant une seule est nécessaire » (Lc. 10:38-42) (1).

     

     

    Par la suite, peu avant la Passion, Lazare tomba malade et mourut.

    Les deux sœurs envoyèrent prévenir Jésus qui ne parvint à Béthanie que le quatrième jour après le décès.

    Marthe se précipita aussitôt à sa rencontre, tandis que Marie restait à la maison, où un grand nombre d'amis et de parents était venu pour les consoler.

    Le Seigneur lui assura que son frère allait ressusciter, et Marthe manifesta sa foi en Lui comme Fils de dieu, puis elle alla appeler sa sœur et ils se rendirent ensemble jusqu'au tombeau. Sur l'ordre de Jésus le défunt sortit, les pieds et les mains liés par des bandelettes et le visage recouvert d'un suaire (Jn. 11).

     

    Six jours avant la Pâque, un banquet fut organisé en l'honneur de Jésus à Béthanie, en présence de Lazare.

    Marthe s'affairait comme de coutume au service de la table, alors que Marie, prenant une livre de parfum de grand prix, en oignit les pieds du Seigneur et les essuya avec ses cheveux. Comme Judas, l'avare, protestait contre une telle dépense, le Seigneur déclara que c'était en vue de Sa sépulture qu'elle avait gardé ce parfum (Jn. 12).

     

    Après l'Ascension, Marthe et Marie accompagnèrent Lazare pour répandre au loin la Bonne Nouvelle de la Résurrection.

    Sainte Patronne : hôteliers, cuisiniers, lavandiers, patronne de la ville de Tarascon.

    Source

    Patronne des cabaretiers, des hôteliers et des cuisiniers.

    Source

    Patronne des Hôteliers, des Aubergistes, des Cuisiniers, des Diététiciens mais aussi des ménagères, des voyageurs.

    Source

    Sainte-Marthe, patronne des hôteliers, lavandières et servantes.

    Source

    En savoir plus :

    http://www.saintsdeprovence.com/sainte_marthe.html

    http://www.missa.org/smarth.html

    http://marthetmarie.lifediscussion.net/t699-sainte-marthe

     

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

     

    ← Retour (Le calendrier des saints)

    ← Les personnages de la bible