• Sainte Gladys du pays de Galles (5ème s.)

     
     

    Sainte Gladys (5ème s.)

    Veuve, ermite au pays de Galles

     

    Sainte Gladys. Veuve, ermite au pays de Galles (5ème s.)

     

    Gladys, nommée aussi Gouladys ou Gladuse ou Gwladys, est une reine du Ve siècle, originaire du pays de Galles.

    Réputée sainte, elle est fêtée le 29 mars.

    Biographie

    St Gwladus in Gwladus.jpg

     

    Fille aînée de Brychan roi chrétien et gallois du Brycheiniog, Gladys séduit un petit seigneur local du nom de Woolos, aussi connu sous le nom de Gwynllyw ap Glywys (Gondèle en français).

    Devant le refus du père d'accorder la main de sa fille à un homme réputé violent et impie, Woolos enlève Gladys. Pendant longtemps, le nouveau couple mène une vie plutôt dissolue (violences, rapines, brigandages).

    La fidélité conjugale de Gladys à son époux, roi du royaume de Glywysing laisse à désirer.

    Pourtant le couple change de conduite à partir de la naissance de leur premier fils qui deviendra plus tard saint Cadoc.

    Woolos renonce à son pouvoir et se retire en ermite dans la région de Newport. Gladys fait de même en quittant et se retirant du monde.

    Selon la tradition, l'ancienne épouse pécheresse vécut la fin de sa vie dans la prière et l'austérité.

    Source :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gladys_du_Pays_de_Galles

     

    Fille de Brychan de Brecknock.

    Une des nombreuses reines des petits royaumes du pays de Galles.

    Elle est demandée en mariage par Saint-Gwynllyw, mais son père refuse.

    Gwynllyw décide alors de l’enlever, et débute pour eux une vie de bohème marquée par la violence et le brigandage.

    Sa fidélité conjugale laissa longtemps à désirer.

    De leur union nait un fils, Saint-Cadoc, qui plus tard réussit à les convaincre d’abandonner leur vie aventureuse.

    Quand elle devint veuve, elle se fit ermite pour expier ses fautes et passa le reste de sa vie dans la solitude.

    Dieu pardonne, sainte Gladys en fit l'action de grâces par une vie toute donnée. 

    Gladys devient donc d’abord religieuse à Newport, dans le Monmouthshire, et termine sa vie comme ermite au Pays de Galles (VIe siècle).

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

     

    ← Retour (Le calendrier des saints)