• Saint Paul le Simple († 340)

     
     

     

    Saint Paul le Simple († 340)

    Ermite en Égypte

     

    Image illustrative de l'article Paul le Simple

     Miniature du Ménologe de Basile II

     

    Paul le Simple († v. 339) est un ermite égyptien disciple d'Antoine le Grand. Jean Climaque, abbé du Sinaï, écrit : « Paul le Simple est un exemple pour nous car il fut le type et la règle de la sainte simplicité ».

    Paul le Simple était contemporain de Paul de Thèbes, le premier ermite.

    Le récit de sa vie est rapporté dans Palladios, De Vitis Patrum 8.28 et Histoire Lausiaque 22 et dans Rufin d'Aquilée, Historia Monachorum 31.

    Hagiographie

    Paul était un fermier qui, à l'âge de soixante ans, ayant découvert que sa belle épouse l'avait trompé, la quitta pour se consacrer à la prière.

    Paul rencontra Saint Antoine auquel il exprima son désir de devenir ermite. Antoine lui répondit qu'il lui semblait impossible qu'un homme de soixante ans puisse adopter un mode de vie aussi austère.

    Il encouragea Paul à se satisfaire de sa vie de laboureur reconnaissant et pieux. Paul, insatisfait par cette réponse, insista sur son désir d'apprendre.

    Antoine lui répondit que s'il voulait devenir moine, il devrait se rendre dans une communauté cénobite.

    Antoine jeûna durant cinq jours. Au quatrième jour de jeûne, Paul n'avait toujours pas quitté la porte d'Antoine. Celui-ci fit alors entrer Paul, de peur qu'il périsse d'inanition.

    Ce soir-là, au dîner, Antoine prit un morceau de pain et le donna à Paul. Après que chacun eut mangé un morceau de pain, Antoine pria Paul d'en prendre un autre. — « Si tu manges aussi, je mangerai, » dit Paul, « sinon je mangerai pas. » — « J'ai bien assez mangé pour un ermite » dit Antoine. — « Alors c'est bien assez pour moi aussi, car je veux devenir ermite » répondit Paul.

    Antoine continua d'éprouver l'endurance et l'humilité de Paul par un dur travail, des jeûnes sévères, des nuits de prière, le chant d'hymnes et des prostrations incessants. Antoine, impressionné par sa constance, admit Paul comme ermite et lui accorda une cellule séparée.

    On dit que Paul avait le pouvoir de repousser les démons. Selon la chronique, Antoine s'étant vu présenter un jeune homme possédé déclara : « Je ne peux rien pour cet enfant car je n'ai pas reçu de pouvoir sur le Prince des démons. Paul le Simple, en revanche, possède ce don. »

    Source :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_le_Simple

     

    Ce cultivateur égyptien était un homme simple que sa femme trompait. On le lui disait, mais il n'en croyait rien.

    Jusqu'au jour où, revenant des champs plus tôt que d'habitude, il la prit en flagrant délit.

    Il laissa sa femme à son amant, sans se fâcher et s'en fut au désert rejoindre saint Antoine qui l'instruisit des voies spirituelles et de la fidélité de Dieu.

    Sa spiritualité reposait sur l'obéissance et un esprit d'enfance qui le fit très vite surnommer "le simple."


    Fermier marié de la Thébaïde, en Égypte.

    Lorsqu’il apprend que sa femme a commis l’adultère, il quitte son foyer pour se retirer dans la solitude.

    Après avoir erré plusieurs jours dans le désert, il arrive au lieu de retraite de Saint-Antoine, et lui demande de le prendre sous sa direction.

    Ce dernier refuse d’abord, invoquant l’âge avancé de Paul.

    Mais ce dernier décide de persévérer et Saint-Antoine l’accepte finalement comme l’un de ses disciples.

    Saint-Paul passe ainsi le reste de sa vie à servir fidèlement son maître en exécutant sans jamais se plaindre toutes les tâches, même les plus pénibles.

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)