• Saint Jean du doigt, fontaine

     
     
    Saint Jean du doigt
    Fontaine



    Saint Jean du doigt, fontaine

     

    La fontaine "la pompe" ou château d'eau

    Le cimetière de Saint-Jean-du-Doigt est orné d'une fontaine, en granit de Kersanton et dans le style de la Renaissance. Cette fontaine, d'un dessin gracieux, se compose d'un vaste réservoir, du centre duquel s'étire une colonne cannelée, supportant trois bassins superposés, entourés de têtes d'anges d'où l'eau s'échappe en courbe élégante. Au sommet est le Père éternel ; entre le deuxième et le troisième bassin est la scène du baptême de Notre Seigneur par saint Jean. Toutes ces figures sont en plomb. 

    L'on sait que l'architecte de Saint-Jean-du-Doigt se nommait Chevallier; on ignore le nom de l'artiste, auteur de la fontaine. 

    Prés du cimetière est une vaste maison, qui sert aujourd'hui d'auberge, et qu'Anne de Bretagne avait fait construire, dit-on, pour servir d'asile aux dévots adorateurs du doigt de saint Jean.

    On conserve, dans le presbytère, un ancien manuscrit latin, qui relate toute l'histoire miraculeuse de cette relique.

    Le pardon de Saint-jean est renommé dans toute la Basse-Bretagne. plus de dix mille pèlerins y viennent tous les ans demander à l'eau de la fontaine la guérison de leurs ophtalmies; la cure se complète pat l'application du doigt de saint Jean sur la partie malade. toute la journée un prêtre reste à l'autel et accomplit cette fonction".

    Source : http://marikavel.com/bretagne/saint-jean-du-doigt/accueil.htm

    Saint Jean du doigt, fontaine

     

     

    Cette fontaine appelée "la pompe" ou château d'eau, date du XVIIème siècle.

    Elle représente Dieu le Père bénissant le groupe du baptême ainsi que saint Jean accompagné de 2 anges versant de l'eau sacrée sur la tête du sauveur.

     

    La fontaine de Pen Ar C'hra (ou fontaine miraculeuse)

    Saint Jean du doigt, fontaine

     

    Elle est située sur les hauteurs du bourg.

    Selon la légende, elle serait bâtie à l'endroit même où le porteur de la relique de St Jean-Baptiste s'assit pour contempler son village.
      

     

    Saint Jean du doigt, fontaine

    ← Retour (Les sources miraculeuses)