• Saint Innocent de Komelsk et Vologda († 1491)

     
     

     

    Saint Innocent de Komelsk et Vologda († 1491)

     

    Saint Innocent de Komelsk et Vologda († 1491)

     

    Le moine Innocent de Komelsk et Vologda est né à Moscou, descendant des princes Okhlyabinin de Moscou.

    Il devint moine au monastère du moine Kiril de Belozersk (le † 9 juin 1427), et placé sous la direction du Moine Nil Sorsky († 1508)

    Les moines Innocent et Nil ont voyagé à travers l'Orient, visitant la Palestine, Constantinople, et passant plusieurs années aux monastères de l'Athos.

    Etant retourné en Rus', les saints ne se revinrent dans leur monastère originel de Kirillo-Belozersk, mais dans des cellules solitaires, pour vivre la solitude monastique.  

    Ensuite, par amour pour la vie dans la nature sauvage, ils se retirèrent dans une forêt infranchissable près du fleuve Sora, à quelques 15 versdres du monastère.

    Là ils érigèrent une croix, creusèrent un puits, et construisirent des cellules séparées, d'après la manière des skites des monastères du désert.

    En cet endroit marécageux, c'est avec grande peine qu'une église a été construite. Ces ermites menèrent une rude vie. 

    Prévoyant sa propre fin, le Moine Nil envoya saint Innocent du fleuve Nurma et lui  prédit : "Dieu t'envoie là-bas, et dans ton monastère on vivra en commun ; après ma mort, mon monastère du désert restera tel qu'il était durant ma vie, avec les frères habitant séparément chacun dans sa propre cellule". 

    A la mort du Moine Nil, son saint disciple se retira dans l'intérieur du pays de Vologda et en 1491 il construisit une cellule près de la  Rivulet Eda, qui coule dans le fleuve Nurma.

    Des disciples commencèrent  à se rassembler autour lui. Et suivant le commandement final de son maître, le moine Innocent ne chercha pas de dons pour la construction. 

    Le moine Innocent peina durant 30 ans à la construction de son monastère.

    En se basant sur les travaux des saints Pères et en particulier les écrits du Moine Nil Sorski, il  laissa un enseignement pour ses frères.

    Le moine Innocent les pria tout d'abord d'éviter discordes et disputes, leur demandant de conserver l'amour pour le Christ et la paix spirituelle.

    Le saint  interdit de recevoir des jeunes ou des imberbes pour être acceptés et tonsurés comme moines dans son monastère, et il en défendit l'entrée aux femmes.

    Un moine quittant le monastère perdait le droit à sa cellule, et s'il revenait au monastère, il ne pouvait la réoccuper qu'avec le consentement du chef du monastère et des frères.

    Le moine  demanda qu'une future église soit dédiée au grand et saint Jean le Précurseur, Baptiseur du Seigneur, en mémoire de la 3ème Invention de son vénérable chef  du fait que saint Jean est le patron de tous les moines et de ceux qui vivent au désert. (finalement, le monastère s'appellera la "Transfiguration", du nom de son église principale)

    Le moine Innocent est mort le 19 mars 1521.

    En accord avec son dernier souhait, il a été enterré dans un coin du monastère, près d'un marécage.

    Sur sa tombe a été placée une pierre, portant l'année, le mois et le jour de son repos.

    Source

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)