• Saint Haon le Chatel, église

     
     

    Saint Haon le Chatel

    Église Saint Eustache

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

     

    Sa construction date du début du XIIIème siècle, vraisemblablement entre 1166 et 1225.

    Nous sommes sous le règne de Philippe Auguste et à l'époque de la quatrième croisade, qui correspond à une période de grande ferveur.

    Elle est placée sous le vocable de Saint Eustache.

    Elle est gravement endommagée lors des guerres de religion. Cela justifiera des travaux de peinture pour réparer les dégâts puis les agrandissements de 1689.

    D'importants travaux de restauration intérieure et extérieure ont lieu dans les années 1970.

    Puis ce sera la mise à jour des peintures du chœur en 1991/1992, la déposition des stalles pour restauration.

    De nouveaux travaux en 2002 concernent les peintures du chœur, l'électricité, la mise à jour de l'oculus.

    La paroisse au tout début n'en formait qu'une seule avec Saint Haon le vieux.

    A partir de 1225, c'est le prieur d'Ambierle (lui-même dépendant de Cluny) qui nomme à la cure.

    Jean BRUCHET est cité comme curé de Saint Haon le Chatel en 1340.

    En 1439, est créée la société des prêtres, appelés couramment prêtres sociétaires ou prêtres desserviteurs.

    Pour en faire partie, il fallait être né et baptisé à Saint Haon le Chatel.

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Extérieur

    L'aspect général est très sobre, pouvant même paraître d'une certaine lourdeur, de style roman mais assez frustre avec son granit gris et rude à grains grossiers, sa maçonnerie de blocage où l'enduit règne en maître.

    C'est l'œuvre de maçons du pays peu au courant des évolutions de la technique, dans le style de Pommiers ou de Saint Rambert sur Loire.

    On remarque :

    Saint Haon le Chatel, église

     

    - Les contreforts puissants, avec cordons décoratifs à larmier

    - Les fenêtres en lancettes

    - La corniche à corbeaux sans sculpture

    - Le cadran solaire.

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Clocher

    Saint Haon le Chatel, église

     

    De style roman, avec ses doubles baies en plein cintre.

    Le clocher abrite 4 cloches.

     

    Le porche

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Ajouté au XVIIème siècle et accessible par une volée de marches, le porche d'entrée est surmonté d'une simple croix posée sur un cul-de-lampe au-dessus du chêneau.

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Contre le mur de l'église, entre les contreforts, plusieurs pierres tombales proviennent du vieux cimetière.

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    A l'intérieur, on remarque le plafond à poutres apparentes, avec une porte donnant sur le vieux cimetière surmontée de l'inscription : "Par où tu passes, j'ai passé ; par où j'ai passé, tu passeras ; comme toi, au monde j'ai été ; comme moi, mort tu seras".

    Saint Haon le Chatel, église

     

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Deux curieux bénitiers, dont l'un semble un fragment de statue ornementale.

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Intérieur de l'église

    Saint Haon le Chatel, église

    On retrouve à l'intérieur cet aspect archaïque, humble, sévère, et la nef sans jour baigne dans la pénombre.

    La nef centrale en berceau brisé se compose de 4 travées voûtées de même et les deux bas-côtés sont étroits et voûtés en plein cintre.

    Pas de transept à proprement parler, à moins que l'on ne considère que la travée précédant le chœur et portant le clocher en tienne lieu. On aurait ainsi une sorte de croisée d'un transept non saillant.

    A l'origine, l'église formait un simple rectangle fermé par deux murs droits, le mur d'entrée étant percé d'une fenêtre en lancette, dont il ne reste que la partie haute, la partie ayant été supprimée lors de la construction du porche pour placer la porte qui permet l'accès à l'église.

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Le bas-côté Nord

    Il est composé de quatre chapelles :

    - La première est la seule qui nous soit parvenue dans son intégralité. Elle est dédiée à Saint Crespin en 1660. Elle abrite une Vierge en bois du XVIIIème siècle classée en 1994.

    - La deuxième qui n'a pas de caractère déterminé, est probablement très ancienne avec ses encadrements de fenêtre de plein cintre en granit. Jadis une voûte en croisée d'ogives était peinte en trompe l'œil sur le berceau surbaissé perpendiculaire à la nef. En 1660, elle est le siège de la confrérie de Saint Nicolas. Dédiée au Sacré Cœur avant les travaux de restauration de l'église dans les années 1970.

    - La troisième dite des "MARET", a une origine non déterminée. Peut-être le XVème, comme semblerait le prouver sa fenêtre en calcaire jaune trilobée, la partie haute en forme de cœur et son authentique croisée d'ogive. Dédiée à Sainte Anne, elle a été réservée à la famille MARET pendant plusieurs siècles. Une belle statue en pierre calcaire de la Vierge à l'Enfant du XVIème (classée en 1994), malheureusement mutilée à la suite d'une longue exposition à l'extérieur au-dessus du porche, est placée sur un cul-de-lampe aux armoiries des MARET, "d'azur à la colombe d'argent, au chef cousu de gueules chargé de 3 coquilles d'or". Sur l'autel de marbre en face, une Vierge à l'Enfant en bois sculpté, peint et doré, datant de la première moitié du XIXème, a été classée en  1994.

    - La quatrième, la chapelle Notre-Dame, présente un simple berceau brisé du XVème, une fenêtre en calcaire jaune dont la partie haute est en arrondi et des peintures murales longtemps dissimulées sous un enduit. En 1660, dédiée au Saint Rosaire, elle fut réservée à la confrérie du même nom. Dans son sous-sol se trouve le tombeau des prêtres de la paroisse. Elle était ornée jadis d'une Vierge de l'Assomption en bois doré qui a été volée. Une porte donne accès à la chapelle Pelletier, une autre au clocher.

    Le bas-côté sud

    Il a conservé son aspect d'origine, avec 4 chapelles également non saillantes :

    - La première est dédiée à Saint Éloi en 1660.

    - La deuxième est dédiée à Saint Laurent ou Saints Côme et Damien toujours en 1660.

    - La troisième, dédiée au Saint Esprit aussi en 1660, présente une niche avec encadrement de granit, ainsi qu'une petite porte d'entrée ouvrant sur le côté de l'église. Un bénitier en pierre noire imitant le marbre est à côté d'une autre petite niche.

    - La quatrième est l'ancienne chapelle DUC et CHANTELOT. En 1660, elle est consacrée à Saint Antoine. Une grande huile sur toile représente Saint Eustache, patron de l'église, et le cerf portant la croix, dans un cadre en bois sculpté et doré du XVIIème (classé en 1994). L'autel est de marbre. La fenêtre en lancette est masquée à moitié. On aperçoit les plus anciennes peintures murales dissimulées sous un enduit.

    Le chœur

    La barrière du chœur, classée en 1994, est en fer forgé du XVIIIème et servait de table de communion.

    Le chœur très vaste, pouvant contenir 18 stalles, dont la voûte est en berceau brisé, est orné de peintures saccagées lors des guerres de religion et recouvertes en 1689 d'un enduit de couleur beige.

    Une première tranche de travaux a permis de dégager les fresques représentant les 12 apôtres, 6 de chaque côté et a révélé d'autres couches plus anciennes. Les travaux effectués en 2002 montrent aussi, sur le côté nord, une scène de la Passion avec Saint Matthieu élevant son épée et plus loin, peut-être d'une autre époque, Saint Eustache et le cerf.

    L'oculus a été mis à jour en 2002. Il avait été obstrué en 1689 lors des travaux de construction de la sacristie et sa rosace transférée pour éclairer cette même sacristie. Orienté au midi, c'était dans l'église primitive le seul apport de lumière du jour pour le chœur.

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Les stalles et boiseries du chœur en noyer et chêne sculpté des XVII et XIXème, classées en 1994. De style Louis XV, elles ont remplacé des plus anciennes dont les panneaux étaient sculptés et dont on peut voir quelques fragments au musée DECHELETTE.

    C'est dans ces stalles que s'installaient les prêtres sociétaires lors des grandes fêtes carillonnées.

    La deuxième barrière de chœur, aussi en fer forgé du XVIIIème, a été classée en 1994.

    Le maître-autel en marbre de deux tons blanc et beige, du XIXème, galbé sur le devant et les côtés, est un beau travail probablement d'ateliers lyonnais. Le rond central porte les initiales IHS. Classé en 1994, il est de provenance inconnue.

    La crucifixion, huile sur toile avec cadre en bois sculpté et doré fin XVIIème, (A. VEUILLET cite une autorisation demandée en 1701 pour affecter le legs de P. MAILLAN à une partie de l'achat de ce tableau), a été restaurée et remise en place en 2002. Ce tableau représente le Christ en croix avec la Vierge, Saint Jean et Marie Magdeleine.

    On peut encore remarquer :

    - Une paire de prie-Dieu en bois sculpté du XVIIIème classés en 1994

    - Une console en pierre peinte du XVIIème classée en 1994

    - Les statues de Saint Vincent et la Piéta du XVIIème classées en 1994 ont été mises à l'abri.

    La chapelle Pelletier

    Chapelle seigneuriale, elle appartient au seigneur de Beaucresson (Jehan Pelletier) et date du XVème. La voûte est en berceau brisé, la fenêtre est à deux formes en calcaire jaune, le profil du linteau est dans la même pierre que la cheminée.

    Elle présente :

    - Une litre funéraire courant tout le long des côtés

    - Des peintures murales sur les côtés et sur la voûte non encore dégagées

    - Une piscine en arc brisé à tablette

    - Un autel et une cheminée de pierre.

    Le vitrail placé en 1955 présente à droite le blason de Saint Haon et à gauche celui de Jean Pelletier.

    Le chevet

    De forme polygonale avec de grandes verrières.

    La voûte est en forme de parapluie.

    Le pavement comporte un certain nombre de carreaux sigillés.

    Source : Documents destinés aux pèlerins se trouvant dans l'église.

     

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église

     

    Saint Haon le Chatel, église