• Saint Epiphane de Salamine. Evêque de Chypre († 402)

     
     

    Saint Épiphane de Salamine († 402)

    Évêque de Chypre

      

    Saint Epiphane de Salamine. Evêque de Chypre († 402)

     

    Saint Épiphane de Salamine (Sanctus Epiphanius Constantiensis) ou Épiphane de Chypre (vers 315 - 403) était un Père de l'Église.

    Il est surtout connu pour sa défense de l'Église et sa traque des hérétiques lors de la période troublée qui suivit le Ier concile de Nicée.

    Il est un saint de l'Église orthodoxe et de l'Église catholique romaine, et est fêté le 12 mai.

    La foi d'Épiphane lors de sa jeunesse est encore sujet à débat : selon certaines sources, il aurait été juif et hellénisant, et chrétien selon d'autres.

    Devenu moine en Égypte, il fonde enJudée un monastère dont il prend la tête, avant de devenir évêque de Constantia-Salamine (Chypre) en 365.

    Il fut à Rome en 382 avec Paulin d'Antioche pour un séminaire sur les chrétiens d'orient, amenant saint Jérôme avec lui.

    Lors d'un pèlerinage à Jérusalem, il accusa l'évêque Jean d'origénisme. Cet évêque avait ordonné Rufin d'Aquilée.

    Épiphane meurt en mer lors d'un voyage qui le ramenait de Constantinople à Chypre en 403.

    Le nom de son siège épiscopal

    La ville de Salamine de Chypre a été fondée vers 1100 avant Jésus-Christ par un citoyen de l'île de Salamine dans le golfe de Saronique.

    Au début du IVe siècle (après Jésus-Christ), elle est ravagée par un tremblement de terre et la ville reconstruite prend celui de Constantia en l'honneur de son restaurateur, l'empereur Constance II, peu de temps avant l'épiscopat d'Épiphane.

    En 648, la ville est à nouveau détruite, cette fois par les Arabes.

    La population se réfugie dans la presqu'île de Cyzique, dans la mer de Marmara, en un lieu qui reçoit le nom de Nouvelle Justinianopolis en l'honneur de Justinien II.

    Revenu à Chypre, le siège épiscopal s'est établi à Nicosie mais il a gardé jusqu'à nos jours pour son titulaire le titre d'archevêque de la Nouvelle Justiniane et de tout Chypre.

    Source

    En savoir plus :

    http://cosaque.over-blog.net/article-fete-le-12-mai-saint-epiphane-l-eveque-de-chypre-76736841.html

    http://www.magnificat.ca/cal/fran/05-12.htm#epiphane

    http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsmai/mai12.html

    http://peresdeleglise.free.fr/textesvaries/epiphane.htm

    http://stmaterne.blogspot.fr/2008/04/grand-et-saint-vendredi-p-sergei.html

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)