• Saint Clair. Prêtre bénédictin et martyr dans le Beauvaisis († v. 884)

    Saint Clair († v. 884)

     Prêtre bénédictin et martyr dans le Beauvaisis 

     

    Il remplit le Beauvaisis de sa sainteté. Originaire du Kent, il laissa des traces de son passage à Saint-Lo, Vire, Carentan et au pays d'Auge.

    Il gagnait un nouveau lieu dès qu'il était connu.

    Il se fixa enfin dans le Vexin et c'est là qu'il mourut, assassiné par une femme qui l'accusait et dont il refusait les avances.

    Il est honoré à Saint Clair sur Epte-95770. 

    "La tradition populaire normande veut que ce personnage soit né en Angleterre au IXe siècle.

    Après avoir traversé la la Manche, il se retire dans les bois de Nacqueville.

    Il meurt martyr à Saint-Clair-syr-Epte, pour avoir repoussé les avances d'une femme."

    (source: diocèse de Coutances et Avranches - 18 juillet)

    "Saint-Clair-sur-Epte doit son nom à Saint Clair, moine anglais né en 845 à Olchestria (Angleterre) qui deviendra Rochester (Kent).

    Fuyant le mariage, il s’installe en France à l’abbaye de Négreville (Manche)

    Une femme noble le poursuivant de ses assiduités, il doit de nouveau prendre la fuite.

    Il trouve refuge dans un ermitage sur les bords de l’Epte.

    Furieuse d’avoir été éconduite, la femme envoie ses soldats le tuer. Les soldats le décapitent le 4 novembre 884, emporte sa tête et la plonge dans la fontaine située près de son ermitage.

    Depuis, cette fontaine a la réputation d’opérer des miracles.

    Un pèlerinage a lieu le jour de la fête du saint (procession de Saint Clair)."

    (source : site officiel de la mairie de Saint-Clair-sur-Epte)

    "Né en 845 à Olchestria (Angleterre) sous Edmond le Vieux, Clair, mis en demeure de se marier, fuit en Neustrie vers 866.

    Débarquant à Cherbourg, il s'installe d'abord à Nacqueville où il vit en ermite.

    Dérangé par les invasions Normandes, il s'enfonce à l'intérieur du pays de Négreville où il séjourna plus de douze ans.

    Il est ordonné prêtre en 870 par Ségimand.

    On suit ensuite sa trace près de Caen (Hérouville Saint Clair). Finalement il atteint Vulcassum (ancien nom de Saint Clair sur Epte), où Cyrin un autre ermite l'accompagne. Ils furent décapités en 884 à Saint Clair sur Epte..."
    (source : L'histoire de Saint Clair sur Epte où il est fêté le 16 juillet)

    Clair du Vexin, prêtre et martyr, né à Rochester vers 894, se fixa dans le Vexin pour vivre en reclus, assassiné à St Clair sur Epte.

    Patron des doreurs et des brodeurs.

    Fête le 4 novembre.

    Source

    Patron des tailleurs d'habits.

    Source

    Fête locale le 18 juillet.

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)