• Saint Bertrand du Mans († 623)

     
     

    Saint Bertrand du Mans († 623)

     

    Saint Bertrand du Mans († 623)

     

    Bertrand du Mans, archidiacre de Paris et évêque du Mans, né en 553, mort en 623 était issu des comtes d'Aquitaine, et vivait sous le règne de Clotaire.

    On l'honore le 30 juin.

    Source

    Évêque du Mans et disciple de saint Germain de Paris.

    Il étudia à l'école de la cathédrale de Paris sous sa direction et, après sa mort, fut élu archidiacre de l'Église de Paris pendant dix ans.

    Nommé évêque du Mans il connut, au début, bien des difficultés pour réparer les maux causés par son prédécesseur.

    Mais sa bonté lui permit d'y rétablir la paix.

    Il fonda l'abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul de la Couture où il fut enseveli.


    En 614 il assista au concile de Paris.

    Le 26 mars 616 il dicta son testament au notaire Ebbon.

    C'est un des documents les plus intéressants et les plus précieux de l'époque mérovingienne.

    II y mentionne en particulier les biens qu'il possédait dans notre diocèse.

    Il mourut le 30 juin 623 et fut inhumé dans la basilique des S. S. Pierre et Paul, laissant le souvenir de son attachement pour l'Église et de son amour des pauvres.

    Histoires de la sainteté en Gironde - diocèse de Bordeaux - 1er juillet

    St-Bertrand (Bertichramn) Issu d’une illustre famille proche de la noblesse Franque, il voit le jour à Autun.

    Après avoir reçu la tonsure cléricale, il part étudier à Paris et travaille comme clerc pour l’évêque Saint-Germain.

    Étudiant brillant, Bertrand est ensuite élu archidiacre, charge qu’il conserve sous l’épiscopat de Ragnemode, après que Saint-Germain soit décédé.

    En 587, il est nommé évêque du Mans par Saint-Gontran, roi de Bourgogne et gouverneur du Maine en sa qualité de tuteur de Clotaire II.

    Très apprécié pour ses grandes qualités humaines, Bertrand effectue plusieurs missions diplomatiques à la demande du roi, en plus d’être souvent sollicité pour arbitrer des différends à caractère laïc ou religieux.

    Il veille également à faire fructifier les larges territoires qu’il acquiert dans les régions environnantes en y implantant des vignobles, puis il utilise les revenus importants qu’il en retire pour établir de nombreuses fondations caritatives.

    Malheureusement, le décès du roi Saint-Gontran qui survient en 593 provoque de grands troubles politiques et met un terme à toutes ces années de prospérité.

    Pris dans la tourmente, Bertrand est plusieurs fois obligé de fuir sa ville et les grandes richesses qu’il laisse derrière lui se trouvent livrées au pillage et à la dévastation d’usurpateurs, issus de toutes les classes de la société.

    Il est le fondateur d’une abbaye dédiée aux saints Pierre et Paul (renommée plus tard Notre-Dame de la Couture).

    Vers la fin de sa vie, et à la demande de Clotaire, le Pape Grégoire le Grand lui remet le Pallium de vicaire (553-623) 

    En savoir plus :

    http://mimi40n2.centerblog.net/rub-le-saint-du-jour-24.html

    http://polliat.over-blog.com/1665-categorie-10898369.html

     

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)