• Saint Antonin de Florence. Frère prêcheur, archevêque de Florence († 1459)

     
     

     

    Saint Antonin de Florence

    Frère prêcheur, archevêque de Florence († 1459)

     

     

    Saint Antonin de Florence. Frère prêcheur, archevêque de Florence († 1459)

     

    Antonino Pierozzi de Forciglioni, plus connu comme saint Antonin de Florence, né en 1389 à Florence, religieux italien entré dans l'ordre dominicain en 1405, archevêque de Florence de 1446 à sa mort, le 2 mai 1459 à Montughi), est un représentant du courant dominicain réformateur dit « de l'observance ».

    Il est vénéré comme saint par l'Église catholique romaine et fêté le 2 mai depuis 1969 (le 10 mai entre 1683 et 1969).

    Biographie

    Image illustrative de l'article Antonin de Florence

     

    Buste de saint Antonin de Florence

    sur la Torre dei Pierozzi à Florence

     

    Antonino Pierozzi commence probablement son ministère sacerdotal à Cortone en 1414, où il se trouve pour prêcher et ensuite à Fiesole et à Foligno.

    Il remplit de nombreuses charges et responsabilités : vicaire des Osservanti in Italia et prieur des couvents dominicains de San Marcode Florence, de Naples, Gaeta, Rome (Santa Maria sopra Minerva) où il œuvra avec zèle à la réforme de l'observance.

    Il est consacré archevêque de Florence en 1446.

    Il signale son épiscopat par sa charité, et crée la confrérie des Buonomini di San Martino, destinée à soulager les nécessiteux et les jeunes filles sans dot.

    Il a gagné l'estime du peuple par l'énergie et les ressources qu'il a dépensé pendant l'épidémie de peste et le tremblement de terre en 1448 et 1453.

    Il est le grand ami du peintre Fra Angelico et dirige ses travaux au couvent San Marco de Florence.

     

     

    Confessionale, ca. 1488-1490

     

    Il écrit également des manuels pour les confesseurs, des manuels de morale pratique, une série de chroniques historiques et une Summa moralis, un traité de théologie morale et pratique sur toutes les questions de la société de son temps.

    Il y réfute, selon Max Weber, l'argument de la stérilité de l'argent.

    Il meurt le 2 mai 1459 en récitant sa prière favorite : « Servir Dieu, c'est régner. »

    Sa fête est célébrée le 2 mai depuis 1969, (le 10 mai entre 1683 et 1969).

     

    Saint Antonin de Florence. Frère prêcheur, archevêque de Florence († 1459)

     Reliquaire de la chapelle Salviati de l'église du couvent San Marco à Florence

     

    Son corps, intact, est vénéré dans une châsse-reliquaire de l'autel de la chapelle Salviati (à gauche du chœur) en la basilique San Marco de Florence.

    Hommage

     

    Statue de saint Antonin de Florence

    sur le piazzale des Offices à Florence

     

    Une statue le commémore dans une des niches du piazzale des Offices.

     

     

    Saint Antonin de Florence faisant l'aumône
    Fresque d'un tympan de l'Oratorio dei Buonomini, à Florence

    Source

     

    L'apparition de la Vierge

    Il aurait vu la Vierge Marie.

    En savoir plus :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_San_Marco_(Florence)

    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rvart_0035-1326_1990_num_90_1_347867

    http://hodiemecum.hautetfort.com/archive/2010/07/28/10-mai-saint-antonin-archeveque-de-florence-1459.html

    http://magnificat.ca/cal/fran/05-10.htm

     

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)