• Saint Anselme de Lucques († 1086)

     
     

     

    Saint Anselme de Lucques († 1086)

    ou Anselme de Mantoue

    Évêque

     

    Image illustrative de l'article Anselme de Lucques

     

     

     

    Anselme de Baggio ou Anselme de Lucques (né v. 1036 à Baggio (it), maintenant un quartier de la périphérie ouest de Milan et mort le 18 mars 1086 à Mantoue) est un religieux catholique italien du Moyen Âge, évêque de Lucques, qui fut un réformateur et un canoniste du XIe siècle.

    Il est considéré comme saint par l'Église catholique, qui le célèbre 18 mars.

    Biographie

    Né à Baggio, dans l'actuelle province de Milan (Italie) vers 1036, Anselme de Lucques est le neveu du pape Alexandre II.

    En 1062, il est nommé par son oncle évêque de Lucques et est créé cardinal-prêtre.

    Celui-ci l'envoie en Allemagne recevoir l'investiture de l'empereur du Saint-Empire Henri IV, mais Anselme refuse l'investiture laïque.

    En 1073, Grégoire VII le nomme de nouveau évêque de Lucques.

    Cette fois, il accepte l'investiture mais peu après, démissionne et se retire dans une abbaye bénédictine.

    Le pape lui ordonne de retourner à Lucques.

    Anselme s'exécute et il tente de réformer le chapitre local.

    En 1081, il est expulsé par l'antipape Guibert. Il devient ensuite légat en Lombardie, chargé de tous les diocèses laissés sans évêque par la querelle des investitures.

    Il meurt le 18 mars 1086 à Mantoue, ville dont il devient le saint patron.

    Anselme est l'auteur d'ouvrages d'exégèse et de traités d'ecclésiologie, comme son Contra Guibertum et sequaces ejus qui s'oppose à l'investiture laïque.

    Il a également compilé une collection de canons qui seront intégrés dans le Décret de Gratien.

    Source

    Apparition de la Vierge

    Il voit la Vierge lui apparaître au-dessus de l'autel qui lui est consacré pendant la consécration de l'église dédicacée à saint Paul.

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)