• Rudolf Komorek

     
     

    Vénérable Rudolf Komorek  

     

    Ks. Rudolf Komorek.JPG

     

     

     

     

    (Traducteur Google)

    Rudolf Komórek (11 octobre 1890 - 11 décembre 1949) était un prêtre polonais et un membre profès des salésiens de Don Bosco tout en servant également dans le cadre des missions au Brésil.

    Il a servi pendant la Première Guerre mondiale en tant qu'aumônier d'hôpital et a commencé le processus de se joindre à l'ordre de Saint John Bosco après son temps comme prisonnier de guerre à Trento.

    La cause de la sainteté a commencé le 31 janvier 1964 où il est devenu un serviteur de Dieu et le pape Jean-Paul II l'a nommé vénérable le 6 avril 1995.

     

    La vie

    Rufolf Komórek est né le 11 octobre 1890 à Bielitz, troisième des sept enfants de Jan Komórek, forgeron, et d'Agnieszka Gach, couturière et sage-femme.

    Ses sœurs étaient Maria, Wanda et Valérie et ses frères étaient Jan, Leopold et Robert.

    Il a été baptisé le 30 novembre 1890.

    Komórek a fréquenté l'école comme un enfant de 1896 à 1901 quand il a fréquenté un lycée allemand dans sa ville natale.

    Il réussit les examens le 13 juillet 1909 avec distinction et commença ses études de prêtrise le 30 septembre 1909 à Wrocław.

    Il a reçu le sacrement de Confirmation le 20 juillet 1910 et a continué à recevoir la tonsure le 11 juillet 1911 du cardinal Georg von Kopp. Komórek a reçu les ordres mineurs le 11 mars 1913 et le titre de sous-diacre le 13 mars suivant.

    Le cardinal Kopp ordonna le séminariste au diaconat le 15 mars 1913 tout en l'ordonnant sacerdoce le 22 juillet suivant.

     

     

    Le ruban du prix qui lui a été accordé

     

    Komórek a été vicaire d'une paroisse locale du 1er août 1913 jusqu'au moment où il a été nommé à un nouveau poste et a servi à Zabrzeg du 1er mars au 31 mai 1914.

    Le 1er mai 1914, il est devenu aumônier du 100 régiment d'infanterie comme un capitaine en raison des tensions qui ont abouti à la Première Guerre mondiale et, le 1er juin, a déménagé de Zabrze à Skoczów pour ensuite déménager à Cracovie pour soigner les blessés dans les hôpitaux.

    Le 13 mai 1916 - à sa demande - il fut envoyé sur les lignes de front à Leogang et plus tard au Tyrol ; ses efforts lui ont valu d'être honoré par la Croix-Rouge et de recevoir la Croix du Mérite parFonctionnaires autrichiens.

    Les forces italiennes l'ont arrêté et l'ont gardé comme prisonnier de guerre pendant deux mois à Trente ; sa libération lui a permis de rentrer chez lui en Pologne.

    Il rejoignit plus tard les salésiens de Don Bosco - après avoir demandé la permission du cardinal Adolf Bertram - et commença son noviciat le 30 octobre 1922 près de Wadowice. Komórek fit ses vœux temporaires le 1er novembre 1932.

    Il fut appelé à servir dans les missions au Brésil et y arriva en octobre 1924 en arrivant à Rio de Janeiro le 27 novembre suivant.

    Komórek a fait sa profession solennelle de salésien le 28 janvier 1930 dans l'une de leurs maisons et a servi comme vicaire dans une paroisse locale de 1929 à 1934 tout en servant dans le même poste dans un autre endroit de 1934 à 1936.

    En janvier 1941, une toux persistante inquiète ses supérieurs, ce qui conduit au diagnostic de tuberculose.

    Komórek est mort de cette maladie à São José dos Campos le 11 décembre 1949 à 23h20 alors qu'il tenait un grand crucifix.

    Il a été enterré au Brésil.

     

    Processus de béatification

    Le processus de béatification s'est ouvert sous le pape Paul VI à Taubaté le 31 janvier 1964 dans un processus informatif qui a par la suite conclu ses travaux le 20 juin 1969 ; les théologiens ont approuvé ses écrits comme étant en accord avec la foi le 14 juin 1974. La Congrégation pour les Causes des Saints a accordé le décret de validation du processus le 20 avril 1990 à Rome.

    Le CCS a reçu la Positio en 1992 et a été transféré à ses théologiens consultants le 29 novembre 1994, où la cause a été approuvée; le CCS a lui-même approuvé le processus le 14 mars 1995. Le Pape Jean-Paul II a déclaré Komórek vénérable le 6 avril 1995 après avoir confirmé sa vie de vertu héroïque.

    Le miracle requis pour une béatification potentielle - à partir de 1999 - a fait l'objet d'une enquête et a ensuite été validé par le CCS le 10 février 2006, tandis qu'un conseil médical s'est réuni et a approuvé le miracle le 14 janvier 2010.

    Le postulateur actuel affecté à la cause est le révérend Pierluigi Cameroni et l'actuel vice-postulateur est l'évêque Hilario Moser.

    Source :

    https://en.wikipedia.org/wiki/Rudolf_Kom%C3%B3rek