• Rosario Livatino

     
     

    Rosario Livatino

     

     

    Source photo : https://it.wikipedia.org/wiki/Rosario_Livatino

     

     

     

    Rosario Livatino (Canicattì, 3 octobre 1952 - 21 septembre 1990) était un magistrat italien et militant catholique, engagé notamment dans la lutte contre la mafia.

    Assassiné par le groupe Stidda, le pape Jean-Paul II l'a défini comme un « martyr de la justice et indirectement de la foi ».

    Le 21 décembre 2020, le Saint-Siège annonce qu'il va être proclamé bienheureux.

    Biographie

    Rosario Angelo Livatino naît à Canicattì le 3 octobre 1952.

    Issu d'un milieu catholique, il participe depuis son enfance à l'Action catholique et s'engage dans sa paroisse.

    Motivé par sa foi, il se passionne pour la justice et s'oriente vers des études de droit.

    En 1975, il est licencié de jurisprudence auprès de l'université de Palerme.

    Rosario Livatino intègre le tribunal de Caltanissetta en 1978. De 1979 à 1988, il occupe la fonction de substitut du procureur au tribunal d'Agrigento.

    Quant à sa vie personnelle, Rosario Livatino est resté célibataire. Il assiste chaque jour à la messe, fait une visite au tabernacle chaque matin, et s'engage dans sa paroisse.

    A 35 ans, après un cheminement spirituel, il reçoit la confirmation.

    En 1989, il devient juge pour la section pénale.

    Il débute une 'guerre contre la mafia', en ordonnant de nombreuses poursuites judiciaires contre des membres présumés de Cosa Nostra. Malgré les menaces pour sa vie, il poursuit sa lutte.

    Il finit toujours ses lettres en signant : 'S.T.D' (Sous la Tutelle de Dieu).

    Le 21 septembre 1990, alors que Rosario Livatino est partit de l'église San Giuseppe pour se rendre au tribunal, il est assassiné sur la route 640 en direction d'Agrigento, par des membres de la mafia.

    Au cours de son procès, les motifs retenus pour son assassinat furent que les mafieux n'étaient pas parvenu à corrompre ce juge, surnommé le 'petit saint' par le parrain Giuseppe Di Caro.

     Vénération

     Béatification

    Reconnaissance du martyre

    Sa maison puis sa tombe deviennent un point de rendez-vous pour les proches, des connaissances et de plus en plus de personnes cherchant à témoigner d'une résistance à la mafia.

    Plusieurs ouvrages lui sont consacrés, tantôt à visée hagiographiques, tantôt plus laïc et politique.

    Le pape Jean-Paul II le considère comme un « martyr de la justice et indirectement de la foi », lors de son voyage apostolique en Sicile le 9 mai 1993. Peu après, l'évêque d'Agrigente ouvre l’instruction de la cause super martirium et lance une enquête préliminaire pour recueillir des témoignages sur la piété de Rosario Livatino.

    Le 11 mai 2011, la Congrégation pour les causes des saints autorise le diocèse d'Agrigente à ouvrir la cause en béatification et canonisation de Rosario Livatino. Au terme de l'enquête canonique, c'est le 21 décembre 2020 que le pape François reconnaît le martyre de Rosario Livatino, et signe le décret de sa béatification.

    Rosario Livatino sera solennellement proclamé bienheureux au cours d'une messe célébrée à Agrigente le 9 mai 2021.

    Source :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rosario_Livatino