• Plouégat-Guerrand, fontaine de la mort

     
     
    Plouégat-Guerrand
    fontaine de la mort




    En breton : " Feunteun an ankou ".

    Elle se trouverait sur le bord de la route de Guerlesquin, à la limite de Plouigneau. Cela correspondrait à l'endroit où a été tracée la voie express.

    On dit que si on se penchait, au-dessus de la source, le premier mai à minuit, de deux choses l'une : ou on y voyait son squelette si on devait mourir, ou si l'eau reflétait son image, on devait vivre.
    Aussi, les mamans baignaient leur enfant né dans l'année pour interroger la fontaine : s'il retirait ses pieds - mauvais présage - il devait mourir.