• Pardies

     
     

    Pardies

    Notre-Dame de Piétat

     

    Le sanctuaire Notre-Dame de Piétat avait été détruit par les protestants.

    En janvier 1661, près du sanctuaire de Notre-Dame de Piétat, un berger voit la Vierge qui le prie de faire reconstruire l’église en ruine.

     

    Pardies

    Un homme simple et craignant Dieu, gardien des chèvres du village, pendant qu’il veillait à la garde du troupeau sur les hauteurs, vit, à trois reprises et à de longs intervalles de temps, la Vierge Marie.

    À chaque apparition, la Vierge engagea le chevrier à presser les habitants de Pardies de bâtir sur ce lieu même une chapelle en l’honneur de Notre-Dame de Piétat, et lui assura qu’à cette condition ils seraient délivrés des grands maux qui pesaient sur eux. Et pour preuve de sa volonté, elle fit fleurir une aubépine en plein hiver.

    Les habitants catholiques de Pardies, qui avaient déjà relevé leur église paroissiale malgré l’opposition des huguenots, furent avertis des demandes du Ciel.

    D’un autre côté, persuadés que Dieu voulait la réédification de la chapelle de Notre-Dame, en réparation des outrages faits en ces temps de trouble et d’impiété à la Mère du Seigneur Jésus, ils firent le vœu de rebâtir la chapelle sur ce lieu qu’elle avait indiqué elle-même au chevrier.

    Le 29 mai 1661, ils demandèrent à Mgr l’évêque de Bayonne la permission d’accomplir leur vœu, et le prélat acquiesça.

     

    Pardies

    Tout le monde se mit à l’ouvrage, transportant depuis le Gave, à quatre kilomètres de là, sable et galets, si bien que deux mois et demi après, le 15 août 1661, la messe put y être célébrée pour la première fois.

    À peine la Vierge Marie eut-elle pris possession de ces sommets que tout changea de face : les tempêtes disparurent, la campagne refleurit, les moissons furent abondantes, et les exilés (catholiques) revinrent au village natal. Un acte notarié a conservé tous ces détails.

     

     

    ← Retour (Les apparitions de la Vierge)