• Moïse

     
     
    Moïse

    Après la mort de Joseph, les Israélites (descendants de Jacob) demeurèrent en Egypte.

    Ils n'étaient arrivés qu'au nombre de 70, mais ils se multiplièrent tellement qu'ils formèrent un grand peuple.

    Un nouveau pharaon monta sur le trône, il n'avait pas connu Joseph et ne se rappelait pas les services que celui-ci avait rendus à son pays.
    Plein de défiance envers les Israélites qu'il craignait, à cause de leur nombre toujours croissant, Pharaon résolut de les détruire tous.

    Il exigea qu'on les soumit à des travaux durs et pénibles, puis un jour il ordonna de jeter dans le Nil tous les enfants mâles qui naîtraient dans cette nation.

    Une femme israélite eut un fils d'une beauté extraordinaire, elle l'aimait tellement qu'elle ne put se résoudre à le laisser périr.

    Elle le cacha pendant 3 mois. Mais elle comprit qu'il serait impossible de tenir toujours secrète l'existence de cet enfant.

    Elle prit alors une corbeille de jonc, l'enduisit de bitume et après avoir bien embrassé le cher petit, elle le coucha doucement dans cette corbeille et alla l'exposer sur les bords du Nil.

    La pauvre mère, accablée de chagrin, recommanda à sa fille aînée de se cacher tout près de là pour lui raconter ce qui allait se passer.

    Moïse


    Dieu permit que la fille de Pharaon vint se baigner de ce côté. Ayant aperçu la corbeille, la princesse se la fait apporter, elle l'ouvre et voit un jeune enfant qui pleure.
    Elle dit : "C'est un enfant israélite, je ne puis laisser périr ce pauvre petit."

    Au même moment, la sœur de l'enfant accourut et dit : "Voulez-vous que j'aille chercher une femme pour nourrir cet enfant ?"

    La princesse accepta. La jeune appela sa mère. Cette dernière reçut son fils avec joie et fut chargée de le nourrir.

    Elle l'éleva donc et quand il fut grand, elle le rendit à la fille du roi qui l'adopta et le nomma Moïse (Sauvé des eaux).
     
    ← Retour (La Bible)