• Miracle Eucharistique Guadalajara 2013

     
     

     

    Miracle Eucharistique

    Guadalajara (Mexique) 24 juillet 2013

     

     Source photo : https://gloria.tv/?media=481237&language=MnVpcnQGQh7

     

    Récit :

    « C’est un moment de grande bénédiction pour cette communauté et pour le monde entier. » Dit le Père José Dolores Castellanos de la Gudino .

    Ce phénomène s’est produit dans sa paroisse hier après que du sang coulait d’une hostie consacrée.

    Au milieu des chants, des applaudissements, des larmes, de longues lignes et les téléphones cellulaires qui tentent de saisir l’instant, des milliers de fidèles catholiques et des non-croyants ont visité la paroisse de Marie Mère de l’Église situé à Colonia Jardines de la Paz (Guadalajara, Mexique) pour assister à ce miracle eucharistique présumé.

     

    Un éclair et une voix

    Il était 12h00, l’heure à laquelle le prêtre faisait sa prière quotidienne devant le Saint Sacrement quand soudain il a vu un éclair et entendu une voix qui lui a ordonné :

    « Carillonne les cloches pour appeler tout le monde, je donnerais des bénédictions à tous ceux qui seront présents, et toute la journée.

    Prenez votre petit tabernacle privé et amenez-le à l’autel de la paroisse, avec le grand ostensoir à côté de lui, et n’ouvrez pas le Tabernacle, avant 3 heures de l’après-midi, heure à laquelle je vais faire le miracle dans l’Eucharistie. Le miracle qui aura lieu sera appelé le «miracle de l’Eucharistie dans l’Incarnation de l’Amour avec notre Reine Mère », vous prendrez le signe dont je vous parle, et vous le montrerez. « 

    Par la suite, « la voix » lui a dit de dire que « les apôtres » (les prêtres) doivent aider toutes les âmes dans leur conversion et donner des bénédictions.

    Père Lolo, comme ses paroissiens l’appellent, ne pouvais pas dire un mot de cette voix qui parlait à l’exception de : «Mon Seigneur, je suis ton serviteur, je vais faire ta volonté. »

    La voix cassé par l’émotion qu’il ne pouvait cacher, le prêtre a continué de raconter ce qui s’est passé :

    « J’ai fait comme j’en avais reçu l’ordre, je leur ai demandé d’ouvrir les portes de l’église, il était deux heures et demie heures, et j’ai également commandé de faire carillonner .

    J’avais mis sur l’autel, cet humble petit tabernacle en bois et également l’ostensoir, comme on me l’avait ordonné. 3 personnes étaient recueillies et priaient le Saint-Sacrement. Quand j’ai demandé s’il était 15 heures, on m’a répondu oui.

     

    a0d55c0c-6cfe-43c2-83c3-027efc94e4e6

    "Je suis allé ouvrir le tabernacle et l’hostie consacrée par notre Seigneur Jésus-Christ était baignée dans le sang."

    Célébrer chaque 24 Juillet :

    Le père a expliqué que c’est Jésus qui veut que l’on adore son corps et son sang liés à sa sainte Mère et que chaque 24 Juillet, nous fêtions le miracle eucharistique de l’Incarnation de l’Amour avec Notre-Dame et Reine Mère.

    « J’ai entendu (la voix) me dire que cette date serait établie pour l’adoration des âmes dans cette communauté, et si à tout moment, ils voulaient réaliser des études qui requéraient une partie de l’hostie, ils pourraient faire toutes les études qu’ils voulaient ».

    Il ajoute :

    « Il (Jésus) est présent ici et je vous transmets que ce que j’ai entendu, avec ceux qui ont vu ce que j’ai vu. »

    Après la messe, passé 20h, le secrétaire du Père José Dolores Castellanos a fait une déclaration et a déclaré qu’il était en contact avec l’archidiocèse de Guadalaraja.

    Source :

    http://gospanews.blogspot.fr/2013/12/argentine-une-statue-de-la-vierge-marie.html

    En savoir plus :

    http://forosdelavirgen.org/67433/una-misteriosa-voz-le-indica-a-sacerdote-mexicano-que-habra-un-milagro-eucaristico-y-le-da-instrucciones/