• Miracle Eucharistique Cimballa 1370

     
     

     

    Miracle Eucharistique Cimballa 1370

     

     

    Dans l'église de Cimballe se trouve un grand arche de pierre appelé "Autel du Saint mystère" où sont conservées les reliques d'un miracle Eucharistique survenu en  1370.

    Un jour de l'année 1370, Thomas, le curé de Cimballa célébrait la messe.

    Tout de suite après la consécration, il se mit à penser qu'il n'était vraiment pas possible de croire que l'hostie et le vin du calice fussent devenus le corps et le sang du Christ.

     

    Miracle Eucharistique Cimballa 1370

     

    A ce moment là, l'hostie se transforma en chair et le vin en sang vif qui bouillonnait dans le calice et finit par déborder sur le corporal.

    Effrayé et repentant, le prêtre se mit à pleurer.

    Voyant la scène, les gens qui étaient présents à la messe s'approchèrent de l'autel et purent ainsi constater que l'hostie transformée en chair était immergée dans le sang qui se répandait sur le corporal.

    L'hostie et le corporal tâché de sang furent conservés dans le tabernacle.

    Dans une de ses études, l'historien Jacquin Sanz de Larreo écrivit : "On peut encore voir ces taches de sang aujourd'hui, quatre cents ans plus tard".

    Voulant expier ses doutes, le curé se retira dans un ermitage dit de Saint Thomas et y demeura jusqu'à sa mort, y menant une vie de pénitence.

    Source :

    Livre "Le corps du Christ : histoire des miracles eucharistiques"

    En savoir plus :

    http://www.therealpresence.org/eucharst/mir/french_pdf/MIRACLE-FR-cimballa.pdf

     

    ← Les miracles eucharistiques