• Masléon, fontaine Saint Roch

     
     
    Masléon
    fontaine Saint Roch


    La fontaine a disparu mais la source demeure.

    Au flanc d’un vallon marécageux où le bétail s’enlisait jusqu’au garrot, les propriétaires : Mme et Mr Bourriquet, Mme Enat procèdent à des travaux de drainage et d’assainissement.
     

    Masléon, fontaine Saint Roch


    Ils ont protégé la source au moyen d’une grosse buse et ont canalisé ses eaux qui ressortent dans un large bac cimenté, en bas de la prairie.

    Les membres de la famille Enat-Bourriquet, attachés aux coutumes ancestrales, nourrissent le projet de redonner vie à la fontaine. Ils seraient enclins à remettre la source à l’air libre, leurs travaux d’assainissement terminés.

    Masléon, fontaine Saint Roch


    Ils possèdent une statue de St Roch qu’ils verraient bien prendre place dans une niche à l’emplacement de l’ancienne fontaine. Le public pourrait alors avoir accès au lieu de dévotion au moins les 15 et 16 août.


    Saint Roch guérisseur des animaux : 

    « La tradition raconte qu’une dame propriétaire dans le village (La Courrière de Champsac) voyait tout le bétail de ses domaines atteint d’une maladie contagieuse qui le décimait et reconnaissant l’impuissance de le guérir par les moyens ordinaires eut recours à St Roch ? Elle fit le vœu de bâtir en l’honneur du saint une chapelle et de lui donner tout le terrain environnant, lui demandant en retour, de ramener la santé dans ses étables . Elle fut exaucée »

    Un oratoire fut bien construit, un linteau de porte d’entrée daté de 1532 en atteste.
    (d’après Albert Goursaud : La Société rurale traditionnelle en Limousin tome 2 page 523)

    Masléon, fontaine Saint Roch


    Parmi leurs souvenirs de famille une photo : le récurage de la fontaine vers 1960, et quelques pièces de monnaie oxydées, partie d’un modeste trésor !

    Masléon, fontaine Saint Roch


    Source :
    http://canton-chateauneuf.ifrance.com/patrimoine/visites.htm