• Lourdes : Le moulin de Boly

     
     

    Lourdes : Le moulin de Boly

    (maison natale de Bernadette)

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

    Il est situé au 12 Rue Bernadette Soubirous.


    C'est dans ce moulin que naquit Bernadette le 7 janvier 1844.

    Elle y a vécu jusqu'en 1854 avec ses parents, ses frères, ses sœurs, mais aussi sa grand-mère, ses oncles et tantes, ses cousins et cousines.

     

    La salle d'accueil

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

    A partir d'images, on y voit les gens de Lourdes en 1850, avec :

    - Sa société civile, militaire, et religieuse (La haute classe)

    - Ses petites gens, meuniers, carriers, paysans et manœuvres (La basse classe).

    Là, deux familles : les Castérot, maître-meuniers installés au moulin de Boly et les Soubirous, de simples ouvriers meuniers.

    Un mariage d'amour unit ces deux familles : François aime Louise, malgré la différence d'âge et alors qu'il aurait dû épouser l'aînée Bernarde.

    Une famille chrétienne où l'on prie, où l'on est ouvert aux autres, où l'on donne à plus pauvre que soi.

     

    La maison natale

     

    Lourdes : Le moulin de Boly



    A l'étage :

    Aujourd’hui, les pèlerins et visiteurs peuvent découvrir, au premier étage :

    - la chambre où Bernadette est née le 7 janvier 1844.

    - une autre pièce où des gravures évoquent : la vie familiale au moulin, ses fêtes et ses deuils, son travail, ses repas et sa prière.

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

     

    Prière à Notre-Dame des foyers

     

    Marie, toi qui la Mère de l'Église

    la Mère de l'humanité,

    tu as été d'abord la Mère de Jésus.

    Jésus, Joseph et toi, vous formiez la Sainte Famille.

     

    Au moulin de Boly,

    la famille de Bernadette a vécu de belles années,

    partageant ses joies et ses peines,

    accueillante, et généreuse envers les autres.

     

    Tu regardais chacun avec tendresse.

    Tu préparais déjà la petite Bernadette

    pour qu'elle puisse un jour devenir ta confidente et accomplir ta mission.

    Quand la misère est venue,

    la famille Soubirous a trouvé refuge au cachot.

    Elle a tenu bon dans les épreuves grâce à la prière.

     

    Veille sur nos familles :

    nous te les confions.

    Qu'elles soient un lieu d'amour,

    de respect

    de pardon

    et d'accueil.

    Que chacun de ses membres grandisse en enfant de Dieu,

    vivant de l'Évangile

    au service des autres,

    dans l'immense famille de l'Église dont tu es la Mère.

    Amen

     

    Au rez-de-chaussée :

    On trouve au rez-de-chaussée le vieux moulin tel que l’a connu Bernadette avec ses deux meules alimentées par le ruisseau Lapacca et la cuisine qui servait aussi de salle commune.

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

     

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

    Bernadette a vécu, ici, les 10 premières années de sa vie dans le calme bonheur d'une famille aimante et croyante.

    Son père François Soubirous et sa mère Louise Castérot avaient fait un mariage d'amour, consacré par le Sacrement du mariage le 9 janvier 1843.

    Dans cette ambiance de tendresse, Bernadette a trouvé la source de cette force et de cet équilibre psychologique qui seront la marque de son caractère face aux coups durs de la vie.

    Car, si pendant 10 ans, la famille a joui d'une certaine aisance ; à partir de 1853 vont commencer les grandes difficultés.

    La concurrence des moulins à vapeur, la sécheresse dans la région et aussi leur grande générosité pour les pauvres et leur timidité face aux mauvais payeurs, vont mettre l'entreprise familiale en péril.

    Au printemps 1854, ne pouvant plus payer leur loyer, les Soubirous doivent quitter "le Moulin du Bonheur", pour un moulin moins cher.

    En 1855, le choléra tue, à Lourdes, 38 personnes en 5 semaines. Bernadette est atteinte par l'épidémie qui lui laissera un asthme tenace. Handicap douloureux pour cette enfant pleine de vie. Puis, il faut encore partir vers un moulin plus pauvre, hors de Lourdes, à Arcizac...

    En 1856, la famine s'abat sur la région. Le gouvernement fait distribuer gratuitement de la farine. C'est la faillite pour le Maître Meunier qui va chercher à louer ses bras et qui connaît souvent le chômage. La maman aussi doit partir travailler hors du foyer, alors qu'elle a eu 6 enfants dont 2 sont morts en bas âge. Bernadette est placée comme servante de cabaret. Pour elle, pas d'école, ni de cathéchisme.

    En 1857, la famille ne peut plus payer aucun loyer. Elle trouve un refuge gratuit dans la vieille prison désaffectée de la ville, "Le cachot". C'est là, le 27 mars, que François Soubirous sera arrêté et mis en prison 8 jours, sur l'accusation erronée d'un vol de farine. En novembre, "pour faire une bouche de moins à nourrir", Bernadette sera envoyée comme domestique de ferme, à Bartrès, jusqu'en janvier 1858, trois semaines avant les apparitions.

    Bernadette a pu traverser cette descente sociale et cette série d'exclusions en trouvant dans sa famille (père et mère, frères et sœur, mais aussi parrain et marraine, tantes et cousines) un milieu solide et équilibrant, une famille où l'amour était plus fort que les coups du sort.

    (Source : Document distribué au Moulin de Boly lors de la visite)

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

    Lourdes : Le moulin de Boly

     

    Entrée gratuite

    Horaires d'ouverture :

    http://www.lourdes-infotourisme.com/web/FR/75-la-maison-natale.php

     

      • du 03/04/2011 au 23/10/2011

        de 09:00 à 12:00

        de 14:00 à 18:30

      • du 24/10/2011 au 02/11/2011

        de 10:00 à 12:00

        de 15:00 à 17:00

      • du 03/11/2011 au 16/12/2011

        de 15:00 à 17:00

      • du 17/12/2011 au 31/12/2011

        de 10:00 à 12:00

        de 15:00 à 17:00

    Lourdes : Le moulin de Boly

    ← Retour (Les lieux saints)

     

    Les lieux saints

     Lourdes (65) :

     

    - Le plan du domaine de la grotte : http://www.lourdes-france.org/include/plan_fr.php

    - Guide du pèlerin

     

    La crypte - La basilique de l'immaculée conception - La basilique du Rosaire - La basilique Saint Pie X - L'église Sainte Bernadette - La grotte - Le chemin de croix - La procession aux flambeaux - L'eau de Lourdes - Les cierges - Les miracles de Lourdes - Les malades - Le bureau des constatations - Les pélerinages - La procession eucharistique - La tente de l'adoration - Les distributeurs de médailles

     

    Les lieux du souvenir :

    Le musée de cire - Le cachot - Le moulin de Boly (Maison natale de Bernadette) - Le moulin Lacadé (Maison paternelle) - L'église du Sacré-Cœur - Le centre hospitalier - Bartrès - Le musée Sainte Bernadette - L'ancien presbytère - Le cimetière de l'égalité - Le cinéma Bernadette - Le panorama de la vie de Sainte Bernadette - Le bois de Lourdes

     

    Les signes de Lourdes - Les intentions de prière - TV Lourdes

    - Prière, neuvaine à Notre-Dame de Lourdes

    - Chapelle des confessions (ou de la réconciliation)

    - Chapelle de l'adoration

    - Chapelle Notre-Dame

    - Chapelle Saint Joseph

    - Maisons Saint Pierre et Saint Paul - Cinéma de la forêt - Hémicycle - Podium - Chemin de l'eau - Prairie - abri du pélerin - Librairie - Cité Saint Pierre - Village des jeunes - Pavillons - Objets trouvés - Bureau des messes - Les portes (de la crypte, saint Joseph, des lacets, etc...) - Accueil Notre-Dame - Accueil Jean-Paul II - Service d'accueil des personnes handicapées.

     

    - Musée de la médaille miraculeuse

     

    Le train bleu : http://trainbleu.free.fr/

    Lourdes cancer espérance : http://www.lourdescanceresperance.fr/index.html 

     

     

    Les serviteurs de Dieu

     

    - Bernadette Soubirous (Lourdes)