• Locmiquelic

     
     
     Locmiquelic


    L'apparition de la Vierge Marie

    La Vierge Marie aurait sauvé les marins d'un vaisseau, en 1744. Quatre cents hommes pétrifiés devant la vague qui devait les engloutir, se vouèrent à la Vierge qu'ils prétendirent voir descendre du mât et redresser le bateau.

    En guise de remerciement, les hommes lui ont construit une maquette du navire.

    Guern

     Le navire portant le nom de "LE BRILLANT"était armé à LORIENT en 1744, possédait 54 canons, 427 hommes d'équipage et enfin que 47 hommes de RIANTEC étaient embarqués. De plus, il présente les mêmes caractéristiques que la 1ère maquette (ex-voto)
    La tradition religieuse voulait que, si il y avait des marins de sauvés, lors d'un naufrages, ceux si faisait un don ou un remerciement à une chapelle, soit en l'occurence une maquette de leur navire.
    Cette maquette fut construite en 1746 par des marins pêcheurs du village de LOCMIQUELIC, suite au naufrage du BRILLANT dû à une tempête le 3 décembre 1744. Elle porte le nom de "Notre Dame d'Amour", qui peut faire penser à Notre Dame de LARMOR.
    Ensuite, elle aurait été offerte à Norte Dame de QUELVEN, compte tenu de l'obédiance de ce lieu de pèlerinage voué à la Vierge.
    La maquette actuelle est plus petite que l'original. En effet, en 1975, compte tenu de son état, est retirée et mise aux Archives Départementales de VANNES.
    En 1979, une association voit le jour afin de rénover la maquette. Toutefois, la nouvelle maquette est construite dans des dimensions plus réduites. 
    Le 15 août 1982, l'ex-voto retrouve sa place dans la chapelle de QUELVEN.

    En savoir plus : http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.locmiquelic.org/files/image/traditions/ex%2520voto%2520quelven.jpg&imgrefurl=http://www.locmiquelic.org/arts-traditions/locmiquelic-et-le-brillant-quelven-71.html&usg=__LBt_TyV0hLf6ubDAdU5-UgBXQH4=&h=419&w=600&sz=65&hl=fr&start=1&sig2=I9zk2iVggGwK-OzwYo4o1A&um=1&itbs=1&tbnid=vXSLhpX4UBLyGM:&tbnh=94&tbnw=135&prev=/images%3Fq%3Dguern%2Bnotre-dame%2Bde%2Bquelven%2Bmarins%26um%3D1%26hl%3Dfr%26tbs%3Disch:1&ei=QsUxTL_ULZDQjAeSkrHDBQ

    Guern

    A la basilique Notre-Dame de Quelven, qui date du XVe siècle, une foule de fidèles se rassemble le 15 août pour prier et brûler des cierges devant la statue de la Vierge qui s'ouvre en trois panneaux évoquant la vie du Christ.

    Puis ils se rendent à la fontaine, dont l'eau est réputée remédier à la stérilité.