• Les sources miraculeuses : Arles sur Tech

     
     

     

     

    Les sources miraculeuses 
    Arles sur Tech

    La Sainte tombe
     

    Les sources miraculeuses : Arles sur Tech




    Située sur le parvis de l'Église abbatiale et protégée derrière une haute grille, la Sainte Tombe est un sarcophage en marbre du IVème siècle, vestige d'un premier centre chrétien fondé en Vallespir.

     

    Isolé à la fois du sol et des murs, fermé d'un couvercle qui ne laisse pénétrer aucune goutte de pluie, le sarcophage renferme une eau pure se renouvelant par suintements des parois intérieures.

     

    Les sources miraculeuses : Arles sur Tech


    Tous les ans, on en extrait plusieurs centaines de litres d'eau. On ne se souvient pas de l'avoir jamais vu tarir sur une longue période, si ce n'est pendant les jours de la Révolution, à la suite d'une profanation dont la Sainte Tombe fut l'objet au mois de Mai 1794, mais pour reparaître au mois d'octobre de l'année suivante, après qu'elle eût été de nouveau purifiée des immondices dont l'impiété sacrilège de quelques énergumènes l'avait remplie.

    On peut puiser l'eau par un petit trou situé sur l'un des petits côtés, à la jointure du sarcophage et de son couvercle, trou par lequel une petite pompe à siphon est introduite.
    Il arrive même que "le sarcophage déborde..."
    La production aurait même atteint quelquefois 800 litres par an...

    L'eau ferait des miracles : des aveugles ont recouvré la vue, des malades ont été inopinément guéris, des plaies vives se sont cicatrisées, des douleurs se sont calmées instantanément rien qu'en se frictionnant d'eau.

    La source d'Arles sur Tech serait donc, comme celle de la Salette et celle de Lourdes, une source miraculeuse.