• Les Saintes reliques : La tunique de Marie

     
     

    La tunique de Marie

     

     

    Voile de la Vierge

     

    Il s'agit d'une relique très importante qui fut offerte en 876 à la cathédrale par Charles le Chauve, empereur d'Occident.

    Ce voile, selon la tradition, est la chemise que portait Marie lors de l'Annonciation, au moment ou le Verbe fut conçu.

    Cette relique importante drainait de nombreux pèlerins.

    Lors de l'incendie de l'ancienne église, en 1194, on crut que la relique était perdue, mais on la retrouva intacte : cela fut interprété comme le fait que la vierge Marie désirait une plus grande église pour sa relique, et explique peut-être l'enthousiasme et la rapidité avec laquelle la nouvelle cathédrale fut bâtie.

    La relique était contenue dans une châsse de grande valeur, dont les joyaux furent vendus à la révolution.

    De même, le voile fut découpé en plusieurs morceaux, qui furent vendus.

    Une expertise du tissu, réalisée en 1927 par le musée des soieries de Lyon propose une datation ancienne (premiers siècles). Cependant, il est en soie de grande valeur, ce qui est étonnant au vu du statut social de Marie. Le voile est toujours exposé dans le déambulatoire, du côté nord, dans une des chapelles absidales.

    Notre-Dame de Chartres reste un lieu de pèlerinage important à l'heure actuelle, principalement grâce au traditionnel pèlerinage de Notre-Dame de Chrétienté qui a lieu chaque année durant le week-end de Pentecôte et qui n'attire pas moins de 8 000 pèlerins venant du monde entier, mais aussi grâce à l'engouement pour la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, dont Chartres est une étape pour les pèlerins qui viennent du nord par la route de Paris.

    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Notre-Dame_de_Chartres#Le_voile_de_la_Vierge

     

    ← Retour (Les Saintes reliques)