• Les cierges

     
     

     

    Les cierges

     

    Les cierges

     Cierge pascal

     

    Parmi les cierges dont on a coutume de se servir dans la célébration de la messe, il doit y en avoir toujours au moins deux d'allumés, ces cierges doivent être de cire d'abeilles.

    On ne peut se servir de bougie stéarique. 

    Source

    Un cierge désigne une bougie dont l'usage est exclusivement réservé à un culte.

    Le cierge, qui peut être plus ou moins gros, long ou effilé selon sa destination, est, quand il n'est pas transporté lors d'une procession, par exemple, fixé sur un chandelier ou un pique-cierge.

    Les cierges catholiques sont la plupart du temps en cire blanche, les cierges orientaux en cire orange .

    On distingue principalement :

    • le cierge de communion
    • le cierge de la Chandeleur
    • le cierge de procession, dont la flamme peut être protégée par un cylindre ou un cube de carton, ouvert sur le dessus et plus ou moins décoré.
    Parfois aussi, un simple disque de carton (enfilé à la base du cierge et maintenu au-dessus de la main) permet d'éviter la chute de cire en fusion sur la peau.
    • le cierge funéraire ou cierge d'honneur
    • le cierge pascal
    • le cierge votif

    Source

    Le cierge pascal

    Le cierge pascal est un grand cierge, orné d'une croix souvent de couleur rouge, béni et allumé au début de la célébration solennelle de la vigile pascale, la nuit de Pâques, durant laquelle les chrétiens célèbrent la résurrection de Jésus Christ.

    Dans chacun des angles formés par les bras de cette croix, sont gravés les chiffres du millésime de l’année en cours. Au-dessus et au-dessous de la croix, la première lettre (Alpha) et la dernière lettre (Omega) de l’alphabet grec sont inscrites, manifestant que le Christ est « commencement et fin de toutes choses. »

    Le cierge pascal est placé dans le sanctuaire de l'église, près de l'autel et y reste jusqu'au jour de l'Ascension. Il est allumé lors de chaque cérémonie de baptême, et souvent également lors de funérailles (comme signe de foi et espérance en la Résurrection). Le cierge signifie la présence du Christ ressuscité dans son Église.

    Rite du feu à Pâques

     

    Les cierges

     
    Le Cierge pascal allumé au feu pendant la vigile de Pâques

    La veillée pascale commence par un rituel du feu, symbole du Christ ressuscité qui est la lumière du monde.

    Le prêtre bénit le feu et plante sur la croix cinq grains d'encens symbolisant les cinq plaies du Christ (aux mains, aux pieds et au côté).

    Puis le cierge pascal est allumé au feu et entre en tête dans l'église, encore plongée dans l'obscurité, suivi de l'assemblée, pour la suite de la célébration.

    Utilisation du cierge pascal

    Le cierge pascal est utilisé lors des messes des dimanches du temps pascal jusqu'au dimanche de la Pentecôte.

    Par la suite, il est ensuite utilisé tout au long de l'année — jusqu'au Carême de l'année suivante — pour la célébration des baptêmes, dont la liturgie utilise toujours le cierge comme référence au mystère de Pâques, qui est au cœur du baptême : par le baptême en effet, le nouveau chrétien est plongé dans la mort et la résurrection du Christ. Il est également allumé lors des cérémonies d'enterrement.

    Source