• Légendes, coutumes et croyances populaires : œuf

     

     

    Légendes, coutumes

    et croyances populaires

     

    Œuf

     

     

     

    Dans plusieurs communes on conserve encore avec soin des œufs, pondus le jour du Vendredi-Saint, dans la persuasion que, jetés sur le faîte d'une maison atteinte par le tonnerre, ils arrêterons immédiatement les progrès de l'incendie.

    Ce préjugé, cité dans le Traite des superstitions, du chanoine Thiers, volume I, page 320, existe aussi, encore dans la Belgique, comme nous l'apprenons d'un lotdag (jour du sort) rapporté dans l’année de l'ancienne Belgique, du docteur Coremans.

    A Raon-aux-Bois, un œuf pondu le même jour du Vendredi-Saint doit, dit-on, empêcher une personne qui le mangera d'avoir la fièvre pendant le reste de l'année.

    A Labresse, on croit que des œufs de ce jour, ne se gâtent jamais et qu'ils préservent de l’hydrophobie ; ailleurs, qu'ils ne peuvent éclore sous la meilleure poule couveuse.

    Source : Livre "Traditions populaires, croyances superstitieuses, usages et coutumes de l'ancienne Lorrainepar Nicolas Louis Antoine Richard

     

     Légendes, coutumes et croyances populaires