• Légendes, coutumes et croyances populaires ; La roche du diable, lac de Retournemer

     

     

    Légendes, coutumes

    et croyances populaires

     

    La roche du diable

    (Lac de Retournemer)

     

     Tel est le nom conservé à un rocher assez élevé que l'on remarque entouré d'une vaste ceinture d’épicéas et de hêtres au gracieux feuillage, à l'extrémité méridionale du lac de Retournemer et sur la sommité duquel se réunissaient, suivant une vieille tradition de la riante vallée des Fées, tous les sorciers, toutes les sorcières et une multitude innombrable de lutins, de farfadets et de malins esprits.

    Près de ce lieu, d'un mauvais renom dans toute la contrée, on entendait la nuit, dit encore la même tradition, des glapissements de renards, des grondements d’ours (t), mêlés à des sifflements de dragons aux longues ailes, accompagnés d’affreux hurlements de loups-garous, de miaulements de chats sauvages et de cris funèbres de chouettes et de hiboux, interrompus, chose merveilleuse, par la mélodie d'une musique douce et ravissante qu'on attribuait aux Fées.

     

    Le signe de croix

     

    Malheur au pèlerin attardé qui, en revenant de l'humble chapelle de monsieur saint Florent, situé sur les bords du lac de Longemer, oubliait de faire le signe de la croix en passant près de cette roche redoutable ; une force surnaturelle et toujours invisible manquait rarement de l'enlever en l'air comme une faible feuille de bouleau, pour le laisser tomber ensuite, tout étourdi de sa périlleuse ascension, sur les pointes aigues des  rochers qui couronnent la vaste forêt de Fachepremont, ou dans les froides ondes du lac de Retournemer, alors qu’une lueur magique en éclairait les rives tristes et désertes.  

    Source : Livre "Traditions populaires, croyances superstitieuses, usages et coutumes de l'ancienne Lorrainepar Nicolas Louis Antoine Richard

      Légendes, coutumes et croyances populaires