• Le voyage du jeune Tobie

     
     
    Le voyage du jeune Tobie

    Tobie avertit son fils qu'il avait prêté autrefois dix  talents d'argent à Gabélus, demeurant à Ragès, ville des Mèdes.

    Il l'engagea à faire ce voyage pour retirer cette somme.

    Le jeune Tobie étant sorti, rencontra un beau jeune homme en costume de voyage.

    C'était l'ange Raphaël.

    Tobie, le prenant pour un voyageur, le salua et lui demanda s'il connaissait le chemin menant chez les Mèdes.

    L'ange répondit : "Oui, je sais aussi où demeure Gabélus."

    Tobie, plein de joie, fit entrer l'ange chez son père.

    "Que la paix soit avec vous, dit l'inconnu au vieillard. Soyez sans crainte, je conduirai votre fils et je le ramènerai sain et sauf.3

    Tobie s'écria : "Dieu soit béni. Partez donc heureusement et que Dieu vous accompagne !"

    On hâta les derniers préparatifs et après avoir embrassé son père et sa mère, le jeune Tobie partit avec son compagnon.

    Le chien de la maison les suivait.

    Ils arrivèrent le soir même sur les bords d'un fleuve nommé le Tigre.

    Tobie étant allé se baigner les pieds dans le fleuve, aperçut tout à coup un poisson monstrueux qui s'élança comme pour le dévorer.

    Le jeune homme poussa un cri d'effroi.

    Mais l'ange lui dit : "Ne craignez rien, prenez ce monstre par les ouïes et tirez-le à vous."

    Tobie obéit et le poisson ne tarda pas à mourir.

    Le voyage du jeune Tobie

     
    Alors l'ange ajouta : "Videz-le maintenant et mettez de côté le fiel et le foie, ils serviront à faire un remède très utile."

    Ensuite ils firent cuire une partie de la chair pour la manger et salèrent le reste comme provision de voyage.
     
    ← Retour (La Bible)