• Le Saint-Esprit

    Le Saint-Esprit

     

     

    Le Saint-Esprit, ou Esprit Saint, est l'Esprit de Dieu, et la troisième personne de la Trinité dans le christianisme. Il est aussi appelé l'Amour du Père et du Fils.

    Depuis le premier concile de Nicée, il est reconnu comme la troisième personne de la Trinité, distinct du Père et du Fils (Jésus-Christ), mais consubstantiel à eux, c'est-à-dire partageant la même essence.

    Les symboles de l'Esprit Saint sont :

     

    Le Saint-Esprit

     

    • L'eau : l'Esprit Saint agit à travers le baptême.
    • L'onction : l'Esprit Saint agit à travers l'onction lors des sacrements du Baptême, de la Confirmation et de l'onction des malades (dans l'Église catholique, les Églises orthodoxes et anglicane).
    • Le Feu
    • La nuée et la lumière : ces deux symboles sont inséparables dans les manifestations de l'Esprit Saint. Ils sont apparus lors de la Transfiguration («  Celui-ci est mon Fils, mon Elu, écoutez-le », Lc 9, 4-35).
    • Le sceau,
    • La main,
    • Le doigt,
    • La colombe.

    Le Saint-Esprit entre dans notre âme au Baptême. Il y demeurera à jamais. Jour et nuit, nous le portons dans notre âme. Où que nous allions, quoi que nous fassions, le Saint-Esprit est réellement et véritablement avec nous.

    Il ne nous quitte que si nous commettons un péché mortel. Par un péché mortel délibéré, nous le chassons de notre âme avec toutes ses grâces et tout son amour divin. Il est remplacé par le démon qui vient remplir cette âme glorieuse de toute l’horrible corruption et de l’ordure de l’Enfer.

    Si une chose aussi horrible nous arrive un jour, jetons-nous nous à genoux et implorons le pardon de Dieu dans la Confession.

    Lorsque notre âme sera lavée dans le Précieux Sang de Jésus-Christ, le Saint-Esprit reviendra dans notre âme qu’il aime si tendrement et il y fera à nouveau sa demeure.

    Il demeure dans notre âme non seulement durant toute notre vie , mais durant toute l’éternité, toujours et à jamais.

     

    Ceux qui se laissent conduire par le Saint-Esprit éprouvent une sorte de bonheur. Une âme qui a le Saint-Esprit ne s'ennuie jamais en présence de Dieu : il sort de son cœur une transpiration d'amour.

    Sans le Saint-Esprit, nous sommes commeune pierre du chemin.

    Prenez dans une main une éponge imbibée d'eau, et dans l'autre main un petit caillou puis pressez-les.

    Il ne sortira rien du caillou, mais de l'éponge vous sortirez de l'eau en abondance.

    L'éponge, c'est l'âme remplie du Saint-Esprit ; le caillou, c'est le cœur froit et dur où le Saint-Esprit n'habite pas.

    Le Saint-Esprit veut nous mener au ciel : nous n'avons qu'à dire "oui" et nous laisser conduire.

    LES DONS DE L'ESPRIT

     

    Le Saint-Esprit

    Les dons sanctifiants sont des dons qui servent à édifier notre foi, notre espérance et notre charité et qui nous rapprochent de Dieu.

    Les dons sanctifiants sont dans le cœur de celui qui a été baptisé et ils agissent dans le cœur de celui qui correspond à la grâce du baptême en accomplissant toutes les volontés de Dieu.


    Les dons sanctifiants ne sont pas dans le cœur de celui qui connaissant le Chirst refuse d'être baptisé. Les dons sanctifiants n'agissent pas dans le cœur de celui qui ayant été baptisé refuse de vivre selon les volontés de Dieu, refuse de correspondre à la grâce du baptême.

    Les 7 dons de l'Esprit sont :

    • Sagesse,
    • Intelligence,
    • Conseil,
    • Force,
    • Science,
    • Piété,
    • Crainte de Dieu.

    Comme l'Écriture nous le dit :
    "L'Esprit du Seigneur est un Esprit de sagesse, d'intelligence, de conseil, de force, de science et de crainte de Dieu" (Is 11,2), ces dons ne forment qu'un seul Esprit, l'Esprit Saint.

    On les appelle des dons parce que ce n’est pas nous qui pouvons les acquérir ou les mériter. Ils nous sont donnés gratuitement par le Saint-Esprit. Lorsque nous suivons les inspirations qu’ils nous donnent, nous recevons les Béatitudes, c’est-à-dire des idées nouvelles, des vues nouvelles, des activités nouvelles, une vie nouvelle. Nous devenons plus doux, plus paisibles, et notre cœur est plus pur.

    LES HUIT BÉATITUDES

    1. Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux et à eux.

    2. Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.

    3. Heureux les affligés, car ils seront consolés.

    4. Heureux les affamés et assoiffés de justice, car ils seront rassasiés.

    5. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

    6. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.

    7. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.

    8. Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux.

    Il y a d’autres dons appelés " charismes " qui ne sont pas donnés pour sanctifier la personne qui les reçoit, mais pour l’aide et le bien des autres. Ce sont les dons d’opérer des miracles, de guérir les malades, le don des langues, le don de prophétie – qui sont donnés lorsque cela est nécessaire.

    Les douze "qualités" du Fruit de l'Esprit-Saint

    Les dons et les béatitudes produisent en nous les fruits de l’Esprit Saint qui sont :

    1. L' amour
    2. La joie
    3. La paix
    4. La patience
    5. La bienveillance
    6. La bonté
    7. La douceur
    8. La maîtrise de soi
    9. La fidélité (ou la foi)
    10. La modestie
    11. La continence
    12. La chasteté

    "Or je dis: laissez-vous mener par l'Esprit et vous ne risquerez pas de satisfaire la convoitise charnelle. Car la chair convoite contre l'esprit et l'esprit contre la chair; il y a entre eux antagonisme, si bien que vous ne faites pas ce que vous voudriez. Mais si l'Esprit vous anime, vous n'êtes pas sous la Loi. Or on sait bien tout ce que produit la chair : fornication, impureté, débauche, idolâtrie, magie, haines, discorde, jalousie, emportements, disputes, dissensions, scissions, sentiments d'envie, orgies, ripailles et choses semblables - et je vous préviens, comme je l'ai déjà fait, que ceux qui commettent ces fautes-là n'hériteront pas du Royaume de Dieu. - Mais le fruit de l'Esprit est charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi : contre de telles choses il n'y a pas de loi. Or ceux qui appartiennent au Christ Jésus ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises.
    Puisque l'Esprit est notre vie, que l'Esprit nous fasse aussi agir. Ne cherchons pas la vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous enviant mutuellement." (Galates 5, 16-26)

    Ces grâces sont appelées des " fruits " parce qu’elles sont le résultat, les faveurs qui viennent couronner l’action du Saint-Esprit en nous. Elles sont à notre âme ce que le fruit est à l’arbre, ce que la fleur est à la plante.

    Nous devenons ainsi un objet de délice pour le Père et le Fils et ils viennent également habiter notre âme qui devient alors la demeure de la Sainte Trinité.

    Ces dons et ces grâces ne rendent pas notre vie triste ou austère.

    Loin de là. Elles nous emplissent d’une paix, d’une joie et de consolations que nous n’avions jamais connues auparavant. Ce qui nous était difficile devient maintenant facile et agréable, car le Saint-Esprit, comme nous l’avons dit, est l’Esprit de joie, de paix et de consolation. Il nous illumine et nous fortifie, il nous rend capables de connaître Dieu comme jamais nous ne l’avons connu avant. Il nous donne un avant-goût du Ciel.

    Les sacrements

    Nous recevons, par la prière, les bonnes œuvres et les Sacrements, un accroissement des dons et des grâces du Saint-Esprit, mais il existe trois Sacrements que nous pourrions appeler les Sacrements du Saint-Esprit, à savoir le Baptême, la Confirmation et la Confession.

    LE BAPTÊME

    L’Esprit Saint ne vient pas personnellement dans notre âme lorsque nous sommes créés, ni à notre naissance dans le monde, mais lorsque nous sommes baptisés.

    Par le Baptême, notre âme est purifiée de l’horrible lèpre du péché originel et revêtue de la grâce sanctifiante dont nous venons de parler. C’est au Baptême que le Saint Esprit entre personnellement et établit sa demeure dans notre âme, pour en faire son temple vivant.

    LA CONFIRMATION

    La Confirmation est de façon très spéciale le Sacrement du Saint-Esprit, car bien qu’il entre dans notre âme au Baptême pour en faire son temple vivant, c’est à la Confirmation que nous le recevons dans toute sa plénitude.

    LA CONFESSION

    La Confession est aussi de façon particulière un Sacrement de l’Esprit Saint.

    C’est un merveilleux Sacrement et une rivière de grâces.

    Dieu seul peut pardonner les péchés, car cela exige un pouvoir omnipotent et divin. Les Anges les plus élevés dans les Cieux ne peuvent pardonner le moindre péché. Le Saint-Esprit donne ce divin pouvoir aux prêtres auxquels il a dit : " Recevez l’Esprit Saint, ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. "

    Pourquoi prier l'Esprit-Saint ?

    Parce que sans lui rien, absolument rien, ne peut se faire dans le domaine spirituel.
    Parce que le Saint-Esprit aime à être prié avant d'accorder ses grâces, même s'il est assez bon d'agir souvent sans être invoqué.

    Voulez-vous vous sauver, voulez-vous vous sanctifier ? Il faut absolument prier le Saint-Esprit !
    Prions-le, et nous verrons de plus en plus clair dans notre conscience.
    Prions-le, et nous comprendrons de mieux en mieux les choses de la foi.
    Prions-le, et nous aurons le courage de dompter et le diable et nos passions ; et il nous purifiera de nos fautes.
    Prions-le, et nous serons consolés et réconfortés, car il est l'Esprit cosolateur."

    (Nérée-M. Beaudet, o.f.m., Catéchisme du Saint-Esprit, p.94.)

    En savoir plus :

    http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=spiritualite_v_articles4

    http://sites.rapidus.net/jgmorris/menu08.htm

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Esprit

     

    Mariam de Jésus Crucifié

    Le Seigneur a dit à  Sainte Mariam de Jésus Crucifié en une vision prophétique :

    "Si tu veux me chercher, me connaître et me suivre, invoque la lumière, l'Esprit Saint qui a éclairé les disciples et qui éclaire tous les peuples qui l'invoquent. Je vous le dis en vérité, en vérité : quiconque invoquera le Saint-Esprit me cherchera et me trouvera. Sa conscience sera délicate comme la fleur des champs. Si c'est un père ou une mère de famille, la paix sera dans sa famille, et son cœur sera en paix dans ce monde et dans l'autre ; il ne mourra pas dans les ténèbres, mais dans la paix. Je désire ardemment que les prêtres disent chaque mois une messe en l'honneur du Saint-Esprit. Quiconque la dira ou l'entendra sera honoré par le Saint-Esprit Lui-même. Il aura la lumière, il aura la paix. Il guérira les malades. Il réveillera ceux qui dorment".

    Prière pour ne pas contrister l'Esprit-Saint

     

    Le Saint-Esprit

     

     

    ESPRIT SAINT, donne-moi la grâce de ne pas te contrister en manquant de charité, de douceur, d'humilité et de patience dans mes relations avec les hommes, mes frères en Jésus-Christ.

    "Revêts mon cœur de tendresse et de bonté" (Col 3, 12) afin que je sois accueillant, généreux et compatissant pour les pauvres qui viennent à moi.

    Aide-moi à rejeter le péché, à éviter les actes défendus, à garder les commandements et à observer les préceptes divins, sans me vanter ni mépriser ou juger qui que ce soit.

    "Établis, Seigneur, une garde à ma bouche, veille sur la porte de mes lèvres" (Ps 141, 3).

    Aide-moi à maîtriser mes pensées et mes paroles, à ne pas me plaindre pour qu'on s'apitoie sur moi, à éviter la critique qui divise nos communauté chrétiennes.

    A l'abri derrière le rempart du silence, que je "sois prompt à écouter mais lent à répondre" (Si 5,11), disposé à pardonner et à demander pardon, prêt à accepter, dans la soumission, la correction fraternelle et la discipline du Seigneur (He 12,5).

    Je ne veux plus, pour me mettre en valeur, déprécier les autres, faire à leur sujet des insinuations malveillantes, souligner leurs faiblesses, révéler leurs fautes cachées pour les diffamer. Si je dois reprendre quelqu'un qui m'a offensé, que le fasse "selon la vérité et dans l'amouré (Ep 4, 15) sans céder à la colère.

    Esprit Saint, garde-moi de tout sentiment d'irritation, d'agacement, d'énervement, de rancune. Ôte de mon cœur toute suspicion, amertume, envie ou jalousie.

    Esprit Saint, Amour du Père et du Fils "répandu dans mon cœur" (Rm 5, 5), merci de m'avoir donné la capacité d'aimer tout homme comme Jésus nous a aimés.

    A Jésus, notre Seigneur et notre Sauveur, louange et gloire éternelle. Amen !

     

    Jean Pliya

    (Imprimatur + Mgr Marcel H. AGBOTON, archevêque de Cotonou)

    SOURCE : Livre "Se donner à l'Esprit Saint"

     

    Le Saint-Esprit

     

     

    NEUVAINE A L'ESPRIT SAINT

    Elle commence le jeudi de l’Ascension jusqu’au dimanche de la fête de la Pentecôte.

    Début de la Neuvaine

    Prière du Veni Creator

    Viens, Esprit Créateur nous visiter

    Viens éclairer l'âme de tes fils;

    Emplis nos coeurs de grâce et de lumière,

    Toi qui créas toute chose avec amour

    Toi le Don, l'envoyé du Dieu Très Haut,

    Tu t'es fait pour nous le Défenseur ;

    Tu es l'Amour le Feu la source vive,

    Force et douceur de la grâce du Seigneur

    Donne-nous les sept dons de ton amour,

    Toi le doigt qui oeuvres au Nom du Père ;

    Toi dont il nous promit le règne et la venue,

    Toi qui inspires nos langues pour chanter

    Mets en nous ta clarté, embrase-nous,

    En nos coeurs, répands l'amour du Père ;

    Viens fortifier nos corps dans leur faiblesse,

    Et donne-nous ta vigueur éternelle.

    Chasse au loin l'ennemi qui nous menace,

    Hâte-toi de nous donner la paix ;

    Afin que nous marchions sous ta conduite,

    Et que nos vies soient lavées de tout péché.

    Fais-nous voir le visage du Très-Haut,

    Et révèle-nous celui du Fils ;

    Et toi l'Esprit commun qui les rassemble,

    Viens en nos coeurs, qu'à jamais nous croyions en toi.

    Gloire à Dieu notre Père dans les cieux,

    Gloire au Fils qui monte des Enfers ;

    Gloire à l'Esprit de Force et de Sagesse,

    Dans tous les siècles des siècles. Amen.

     

    Premier jour

    Prière à l’Esprit sanctificateur

    Ô Esprit sanctificateur, je me prosterne devant Vous et je Vous adore dans le plus profond désire de mon âme.

    Je Vous remercie de toutes les grâces que Vous m’avez faites jusqu’à ce jour, et je Vous demande pardon d’y avoir si mal correspondu.

    Ô Esprit-Saint, n’ayez pas égard à mes péchés, mais seulement à Votre infinie miséricorde et à Votre désir si ardent de me sanctifier.

    Je veux désormais Vous contenter pleinement.

    Par le passé, j’ai été un pécheur ingrat, mais il n’en sera plus ainsi à l’avenir. Je renonce dès maintenant au péché et à toutes les affections terrestres, je veux me consacrer entièrement à Votre amour.

    Mais je ne puis rien par moi-même. C’est à Vous, ô Esprit sanctificateur, d’opérer cette grande merveille de faire de moi un saint.

    Cela ne Vous est pas difficile. Vous avez fait dans le passé de si admirables chefs-d’oeuvre de sainteté. N’est-ce pas Vous qui avez formé le corps et l’âme adorables de Jésus-Christ, chef et modèle de tous les prédestinés ? N’est-ce pas Vous encore qui avez mis à l’abri de toute souillure l’âme de la très Sainte Vierge Marie, et L’avez élevée à la plus haute sainteté ? Et, dans le cours des siècles, combien d’âmes Vous avez préservées du péché, ou purifiées après leurs fautes, pour les conduire ensuite, par Vos dons divins, jusqu’au sommet de la perfection !

    Ô Saint-Esprit, ce que Vous avez fait pour d’autres, Vous pouvez le faire aussi pour moi. Non seulement Vous le pouvez, mais Vous le voulez : c’est là Votre mission spéciale, faire de nous des saints.

    Ayez donc pitié de moi, pauvre pécheur; ne me rejetez pas, quelque indigne que je sois de Vos bontés.

    Je ne veux plus mettre obstacle aux opérations de Votre grâce ; je me livre à elle sans réserve.

    Lavez-moi dans les larmes de la pénitence et dans le sang de Jésus-Christ. Éclairez-moi de Vos divines lumières.

    Embrasez-moi des saintes ardeurs de la charité.

    Donnez-moi l’amour de l’oraison et de toutes les vertus que Vous voulez voir en moi.

    Ô Père des pauvres, ô Dispensateur des dons célestes, exaucez mon humble prière ; je Vous en conjure, par les mérites du Rédempteur et par l’intercession de Votre chère Épouse, la Sainte Vierge Marie.

    Faites que je sois tout à Vous comme Vous voulez être tout à moi.

    Conduisez-moi Vous-même au séjour des bienheureux, afin qu’après Vous avoir beaucoup aimé sur la terre, je continue à Vous aimer dans le ciel, conjointement avec le Père et le Fils, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

     

    Prier le Veni Creator, 1 Notre Père et 1 Je vous Salue Marie

     

    Deuxième jour

    Prière pour obtenir le don de Crainte

    Le Saint-Esprit

     

     

    Ô Esprit-Saint, esprit d’amour et de vérité, source adorable de toute perfection, je Vous adore et Vous remercie de tous les bienfaits dont Vous m’avez comblé.

    Que de fois, par le passé, je Vous ai contristé et chassé de mon coeur ! J’ai mérité bien souvent d’être abandonné de Vous.

    Et pourquoi donc ce malheur m’est-il arrivé ? Parce que Votre sainte crainte n’était pas dans mon âme.

    Aujourd’hui, je le regrette sincèrement, je déteste tous mes péchés, j’en ressens la plus vive douleur. Je ne cesserai de les pleurer jusqu’à mon dernier soupir.

    Daignez, ô Esprit-Saint, oublier toutes mes ingratitudes.

    Accordez-moi, je Vous en supplie, cette crainte salutaire qui m’a tant manqué par le passé. Qu’elle m’entretienne tout le reste de ma vie dans l’esprit de componction, qu’elle m’inspire une telle haine du péché, que, plus jamais, je ne le laisse rentrer dans mon coeur.

    Donnez-moi la crainte filiale qui me pénètre d’un profond respect pour Dieu et pour les choses de Dieu, qui me fasse éviter les plus petites fautes de peur de Lui déplaire, qui me préserve de la tiédeur à Son service et de la routine dans mes exercices de piété.

    Grâce à ce don inestimable de Votre crainte, je serai dans l’abondance de tous les biens ; je mènerai une vie sainte, heureuse, pleine de vertus et de mérites ; je marcherai à grands pas dans le chemin de la perfection. J’obtiendrai, enfin, la grâce de mourir en prédestiné, et d’aller au ciel jouir des douceurs ineffables que Vous réservez à ceux qui Vous craignent.

    Ô Esprit-Saint, je Vous en conjure, au nom et par les mérites de Jésus-Christ, par l’intercession de Votre Épouse sans tache, la très Sainte Vierge Marie, accordez-moi le don précieux de Crainte. Ainsi soit-il.

    Prier le Veni Creator, 1 Notre Père et 1 Je vous Salue Marie

     

    Troisième jour

    Prière pour obtenir le don de Piété

    Le Saint-Esprit

     

    Ô Esprit-Saint, abîme de bonté et de douceur, je Vous adore et Vous remercie de toutes les grâces que Vous m’avez accordées, spécialement de m’avoir revêtu de la sublime dignité d’enfant de Dieu.

    Malheureusement, je n’ai pas vécu d’une manière digne de ce grand privilège.

    Par mes innombrables péchés, je me suis révolté contre mon Père céleste, je Lui ai tourné le dos et me suis rangé parmi Ses ennemis. Mais Vous avez eu pitié de moi, ô Esprit-Saint, Vous m’avez excité au repentir et obtenu, je l’espère, mon pardon. Vous m’avez rendu ma dignité première, mon beau titre d’enfant de Dieu ; soyez-en béni à jamais !

    Daignez mettre le comble à Vos bontés, en m’envoyant le véritable esprit des enfants de Dieu : l’esprit de Piété, qui me donne, pour Dieu, des sentiments de filial amour et de douce confiance, et, pour le prochain, un coeur tendre et compatissant.

    Esprit-Saint, divin consolateur des âmes, je Vous supplie, par les mérites de Jésus-Christ et par l’intercession de la Vierge Marie, daignez attendrir mon coeur si dur et si insensible. Bannissez-en la défiance à l’égard de Dieu et ces craintes exagérées qui ôtent le courage et la ferveur ; chassez-en aussi l’envie et la rudesse pour le prochain, si contraires à l’amour qui doit régner entre frères. Alors, ô Esprit-Saint, le service de Dieu me sera agréable, son joug me paraîtra doux et léger, mes rapports avec le prochain seront empreints de la céleste suavité de Votre onction, je courrai dans la voie de Vos commandements, parce que Vous aurez dilaté mon coeur.

    Ô Marie, tendre Épouse du Saint-Esprit, obtenez-moi le beau don de Piété. Ainsi soit-il.

    Prier le Veni Creator, 1 Notre Père et 1 Je vous Salue Marie

     

    Quatrième jour

    Prière pour obtenir le don de Science

    Le Saint-Esprit

     

    Ô Esprit-Saint, Dieu de lumière et d’amour, je Vous adore et Vous remercie de tous Vos bienfaits, spécialement de m’avoir donné une intelligence pour Vous connaître et un coeur pour Vous aimer.

    Du fond de l’abîme de ténèbres où je suis plongé, je crie vers Vous, Vous suppliant de projeter sur moi les rayons lumineux du don de Science.

    Sans cette divine clarté, je m’égarerai encore, comme je l’ai fait si souvent par le passé, et je me perdrai, en cherchant mon bonheur dans les créatures et en mettant en elles ma fin dernière.

    Avec le don de Science, au contraire, je ne verrai dans les choses créées que des moyens d’aller à Dieu ; je n’en userai que pour autant qu’elles me conduiront à Lui, et je m’en abstiendrai, si elles doivent m’en détourner. Alors, je serai saintement indifférent à la richesse ou à la pauvreté, à l’honneur ou au mépris, à la santé ou à la maladie, à une vie longue ou à une vie courte ; je n’aimerai et ne chercherai en toute chose que l’adorable volonté de Dieu. Et, quand il plaira à cette sainte volonté que je sois dans la douleur et l’humiliation, éclairé par le don de Science sur le prix des tribulations, je les embrasserai avec joie, comme des moyens de trouver Dieu plus sûrement et de Le posséder plus parfaitement. Ainsi, rien au monde ne me détournera plus de ma fin dernière ; tout, au contraire, servira à me faire avancer, à Le connaître plus clairement, à L’aimer plus ardemment, à Le servir plus fidèlement, en attendant que j’aille, enfin, Le posséder dans le ciel, et qu’à la lumière de la gloire, je Le contemple face à face et L’aime parfaitement pendant toute toute l’éternité. Ainsi soit-il.

    Ô Marie, très digne Épouse du Saint-Esprit, obtenez-moi la Science qui fait les Saints.

     

    Prier le Veni Creator, 1 Notre Père et 1 Je vous Salue Marie

     

    Cinquième jour

    Prière pour obtenir le don de Force

    Le Saint-Esprit

     

    Ô Esprit-Saint, Dieu tout-puissant, qui avez si merveilleusement transformé les Apôtres en les rendant, de faibles et timides qu’ils étaient, tellement forts et intrépides qu’aucune puissance créée ne put jamais les ébranler ; Vous qui avez soutenu les martyrs dans leurs supplices, les saints confesseurs dans leurs travaux et leurs combats, et avez aidé tant d’âmes à boire au calice de la douleur ; voyez humblement prosternée devant Vous la plus faible de Vos créatures.

    Ah ! si je Vous avais toujours invoqué dans le danger et dans la tentation, jamais je n’aurais eu le malheur de Vous offenser. Mais le mal est fait, je n’ai plus qu’à le regretter et à le pleurer. Je ne veux plus à l’avenir me fier à mes propres forces ; c’est pourquoi, j’implore Votre puissant secours.

    Ô Esprit-Saint, c’est en Vous seul que j’espère, c’est de Vous seul que j’attends mon salut. Communiquez-moi, je Vous en conjure, Votre don de Force qui me rende invincible. Alors, je ne craindrai plus mes ennemis, Vous me ferez la grâce de les vaincre entièrement et toujours ; je ne craindrai plus les travaux, quelque pénibles qu’ils puissent être, Vous me donnerez le courage de m’y livrer avec une ardeur infatigable ; je ne craindrai plus les mépris et les souffrances, Votre divine onction me les fera endurer avec patience et avec joie ; je ne craindrai plus même la mort, Vous me soutiendrez à cette heure suprême, et je l’accepterai généreusement en union avec celle de mon Sauveur sur la croix. J’irai alors dans le ciel jouir des fruits glorieux de mes travaux, de mes souffrances et de mes combats. Tout l’honneur en reviendra à Vous, ô Esprit-Saint, ainsi qu’au Père et au Fils. Je Vous en bénirai éternellement avec la multitude des Anges et des Saints.

    Ô Marie, Vous qui êtes la Femme forte et la chaste Épouse du Saint-Esprit, obtenez-moi le don de Force.

    Prier le Veni Creator, 1 Notre Père et 1 Je vous Salue Marie

     

    Sixième jour

    Prière pour obtenir le don de Conseil

    Le Saint-Esprit

     

    Ô Esprit-Saint, qui, dans Votre amour infini, voulez être notre guide dans les sentiers de cette misérable vie, afin de nous conduire sûrement à notre fin dernière, je Vous adore et Vous remercie des charitables conseils que Vous m’avez donnés jusqu’à ce jour.

    Que ne les ai-je toujours suivis ! Je n’aurais pas en ce moment tant de fautes à me reprocher. J’ai préféré trop souvent me laisser conduire par l’ange des ténèbres, par mes sens et mes passions.

    Je reconnais et je déplore amèrement les tristes écarts qui ont résulté de cette incroyable folie.

    Esprit d’amour et de miséricorde, ayez pitié de moi et pardonnez-moi. Je reviens à Vous et je ne veux plus d’autre guide que Vous.

    Me voici, résolu de Vous suivre partout où il Vous plaira de me conduire. Parlez, Seigneur, Votre serviteur Vous écoute. Montrez-moi la voie dans laquelle Vous voulez que je marche, indiquez-moi Vos sentiers.

    Que Votre don de Conseil me dirige pas à pas, afin que je ne m’écarte jamais de la voie que Vous m’avez tracée.

    Qu’il m’inspire toujours ce qu’il y a de plus agréable à Vos yeux, me préserve de toute illusion et me fasse avancer rapidement dans la sainteté.

    Qu’il me mette, enfin, en possession de ma fin dernière, et que je repose en elle éternellement, dans la contemplation et l’amour du Père, du Fils et de Vous-même, ô Esprit-Saint, qui procédez de l’un et de l’autre. Ainsi soit-il.

     

    Prier le Veni Creator, 1 Notre Père et 1 Je vous Salue Marie

     

    Septième jour

    Prière pour obtenir le don d’Intelligence

    Le Saint-Esprit

     

    Ô Esprit-Saint, qui Vous plaisez à faire briller Votre lumière sur les âmes humbles, droites et pures, tandis que Vous la refusez aux orgueilleux, aux prudents du siècle et à tous ceux qui sont esclaves de leurs passions ; je ne mérite pas que Vous m’éclairiez, moi si orgueilleux, si misérable et si sensuel.

    Les péchés innombrables que j’ai commis, mes attaches aux créatures, mes passions immortifiées ont accumulé sur mon âme d’épais nuages que les rayons de Votre lumière ne peuvent pénétrer.

    Oh ! je Vous en supplie, par les mérites de Jésus-Christ et par l’intercession toute-puissante de Votre chère Épouse, la très Sainte Vierge Marie, daignez dissiper ces nuages, en me pardonnant tous mes péchés, en détachant entièrement mon coeur des affections terrestres.

    Faites briller sur mon âme, malgré son indignité, les célestes rayons du don d’Intelligence, afin qu’elle découvre les beautés cachées des vérités de la foi et des mystères de la religion.

    À la vue de ces splendeurs, mon coeur s’enflammera d’amour pour Dieu et de zèle pour Le faire aimer aussi des autres ; il fera ses délices de la prière et de l’oraison, il soupirera sans cesse après la Beauté incréée, après le face à face divin.

    Ô Esprit-Saint, ne méprisez pas ma prière, ne me laissez pas plus longtemps dans l’obscurité.

    Accordez-moi le don d’Intelligence : alors, je vivrai d’une vie nouvelle, d’une vie d’amour et de ferveur, en attendant que j’aille vivre auprès de Vous dans le ciel de la vie des bienheureux.

    Ô Marie, Épouse chérie de l’Esprit de vérité, obtenez-moi, je Vous prie, le don précieux d’Intelligence.

    Prier le Veni Creator, 1 Notre Père et 1 Je vous Salue Marie

     

    Huitième jour

    Prière pour obtenir le don de Sagesse

    Le Saint-Esprit

     

    Ô Esprit-Saint, qui, par Votre don admirable de Sagesse, élevez les âmes à la plus haute sainteté, en les unissant étroitement à leur fin suprême, j’ai honte de paraître devant Vous, moi, misérable pécheur.

    Que de fois, aveugle que j’ai été, n’ai-je pas mis ma fin dernière dans les créatures en cherchant en elles les satisfactions que désirait mon coeur !

    J’ai été sage de cette sagesse diabolique et charnelle qui n’est à Vos yeux qu’abomination et folie.

    Aujourd’hui, éclairé de Votre divine lumière, je reconnais mes égarements, je les déplore du fond de mon coeur et les déteste sincèrement.

    Quelle que soit mon indignité, envoyez-moi, s’il Vous plaît, la divine Sagessse. Elle seule m’apprendra à ne plus goûter que Dieu et les choses de Dieu, à juger toutes les choses d’après le rapport qu’elles ont avec Lui ; alors, tous les biens et tous les plaisirs de la terre ne m’inspireront plus que du dédain.

    Dieu seul sera l’objet de tous mes soupirs, de tout mon amour. Oui, je L’aimerai, ce seul et unique Bien, Bien suprême et éternel. Je m’unirai à Lui, je me transformerai en Lui, et, ne pouvant pas encore Le posséder et Lui ressembler dans la béatitude, je Le posséderai et Lui ressemblerai, du moins, dans la douleur.

    Que mon ambition soit, désormais, de reproduire en moi l’image de l’Homme-Dieu, en aimant et en recherchant son amour.

    Je ne dirai plus alors : « Qui me donnera des ailes et je m’envolerai et je me reposerai, » car, ces ailes, Votre don de Sagesse me les aura données.

    Grâce à elles, j’arriverai au bout de mes ardents désirs. Comme Votre épouse fidèle, je pourrai dire en toute vérité : « J’ai trouvé Celui que mon coeur aime, je Le tiendrai et ne Le quitterai pas. »

    Ô Marie, Siège de la Sagesse, obtenez-moi ce don inestimable qui me fera trouver le ciel sur la terre.

    Prier le Veni Creator, 1 Notre Père et 1 Je vous Salue Marie

     

    Neuvième jour

    Prière à Marie, Épouse chérie du Saint-Esprit

     

    Le Saint-Esprit

     

    Ô Marie, très digne Épouse du Saint-Esprit et Mère bien-aimée de mon âme, Vous qui, dès le premier moment de Votre existence, avez été ornée des dons du Saint-Esprit et les avez fait admirablement fructifier par une fidélité constante et un amour toujours croissant, daignez jeter un regard de compassion sur Votre enfant si pauvre, si indigne, prosterné ici à Vos pieds.

    Je le confesse, à ma honte et à ma confusion, j’ai bien des fois, par mes péchés, contristé le Saint-Esprit et perdu le trésor de Ses dons ; j’ai été cause de la Passion et de la mort de Votre divin Fils ; j’ai abreuvé d’amertume Votre Coeur maternel.

    Ô Mère de miséricorde, je m’en repens de tout mon cœur, obtenez-moi le pardon, oubliez toutes les peines que je Vous ai faites.

    Je suis résolu à me donner à Dieu sans réserve.

    Ô Marie, qui, par Vos ardents désirs et Vos prières ferventes, avez autrefois attiré le Saint-Esprit sur les Apôtres, priez-Le aussi pour moi.

    Par les mérites de Vos sept douleurs, obtenez-moi les sept dons du Saint-Esprit, ainsi que la grâce d’y correspondre fidèlement.

    Obtenez-moi le don de Crainte, qui me fasse pleurer le reste de ma vie les péchés que j’ai commis, et éviter désormais tout ce qui déplaît à Dieu.

    Obtenez-moi le don de Piété, qui me pénètre, à l’égard du Père céleste, d’une tendre confiance et d’un filial amour; qu’il me fasse trouver, par sa douce onction, le joug du Seigneur léger et suave.

    Obtenez-moi le don de Science, qui m’élève vers Dieu par le moyen des créatures, et m’apprenne l’art difficile d’en user ou de m’en abstenir selon qu’elles me conduisent à ma fin dernière ou qu’elles m’en détournent. Obtenez-moi le don de Force, qui me rende capable de vaincre toutes les tentations du démon, d’accomplir toujours parfaitement mes devoirs et de souffrir généreusement toutes les tribulations de cette vie.

    Obtenez-moi le don de Conseil, qui me fasse choisir constamment les moyens les mieux appropriés à ma fin dernière et me fasse discerner, dans les occasions difficiles, ce qu’il faut faire pour plaire à Dieu.

    Obtenez-moi le don d’Intelligence, qui me découvre la splendeur des vérités et des mystères de notre sainte religion.

    Obtenez-moi, enfin, le don de Sagesse, qui me fasse connaître le vrai bonheur, porter sur toute chose un jugement sain, goûter Dieu et Sa très sainte volonté en tout.

    Ô Vierge fidèle, faites que je ne perde plus jamais ces dons si précieux; mais qu’à Votre exemple, je les conserve et les fasse fructifier jusqu’à la mort.

    Faites, enfin, ô douce Mère, qu’après m’être laissé diriger en cette vie par le Saint-Esprit, j’aie le bonheur d’être introduit par Lui dans le ciel, pour aimer et louer à jamais, en union avec Vous, l’adorable Trinité, à qui soient rendus tout honneur et toute gloire.

    Prier le Veni Creator, 1 Notre Père et 1 Je vous Salue Marie

     

     

    ← Retour (Les dévotions)