• Le rosaire

     
     

    Le Rosaire


     

    Le rosaire

     

    Le rosaire

     

    Le Rosaire de Jean-Paul II

    Pour méditer le Chapelet :

    commencer par un signe de croix, réciter ensuite :
    - le "Je crois en Dieu"
    - le "Notre Père"
    - trois "Je vous salue Marie"
    - le "Gloire au Père"


    Le Pape Jean Paul II conseille la répartition des mystères suivant les jours de la semaine  : 


    Lundi : Mystères Joyeux

    Mardi : Mystères Douloureux

    Mercredi : Mystères Glorieux

    Jeudi : Mystères Lumineux

    Vendredi : Mystères Douloureux

    Samedi : Mystères Joyeux

    Dimanche : Mystères Glorieux

    Puis, on médite les mystères du jour et ses fruits  (méditer un mystère et son fruit avant "le gloire au Père" puis méditer un mystère et son fruit avant chaque "Notre Père" )

    En savoir plus :

    http://www.fondationjeanpaul2.fr/?Sur_Jean-Paul_II/Documents/Rosaire_avec_Jean-Paul_II

     


    Le Rosaire de Fatima

    Introduction

     -   faire le signe de Croix
     -   réciter le " Je crois en Dieu "
     -   prier le " Notre Père "
     -   prier trois fois le " Je vous salue Marie "
     -   réciter le " Gloire au Père "
     -   prier le " ô mon Jésus "

    pour le premier mystère joyeux : l'Annonciation

     -   dire : " premier mystère joyeux : l'Annonciation"
     -   dire : "  fruits du mystère : l'obéissance et la confiance en Dieu "
     -   méditer le mystère et ses fruits ( obéissance et confiance en Dieu )
     -   prier le " Notre Père "
     -   prier dix fois le " Je vous salue Marie "  méditez le mystère et ses fruits entre chaque priere
     -   réciter le " Gloire au Père "
     -   prier le " ô mon Jésus "

    pour le deuxieme mystère joyeux : la Visitation

    -   dire : " deuxieme mystère joyeux : la Visitation"
     -   dire : "  fruits du mystère : l'amour du prochain et la charité "
     -   méditer le mystère et ses fruits ( amour du prochain, charité )
     -   prier le " Notre Père "
     -   prier dix fois le " Je vous salue Marie "  méditez le mystère et ses fruits entre chaque priere
     -   réciter le " Gloire au Père "
     -   prier le " ô mon Jésus "

    Pour le troisieme mystère joyeux : la Naissance de Jésus

      dire : " premier mystère joyeux : la Naissance de Jesus"
     -   dire : "  fruits du mystère : l'Humilité, la pauvreté et la simplicité "
     -   méditer le mystère et ses fruits ( humilité, pauvreté et simplicité )
     -   prier le " Notre Père "
     -   prier dix fois le " Je vous salue Marie "  méditez le mystère et ses fruits entre chaque priere
     -   réciter le " Gloire au Père "
     -   prier le " ô mon Jésus "

    pour le quatrieme mystère joyeux : la Présentation

    -   dire : " premier mystère joyeux : la Présentation de Jesus au Temple"
     -   dire : "  fruits du mystère : la Pureté du corps , du coeur et de l'Esprit "
     -   méditer le mystère et ses fruits
     -   prier le " Notre Père "
     -   prier dix fois le " Je vous salue Marie "  méditez le mystère et ses fruits entre chaque priere
     -   réciter le " Gloire au Père "
     -   prier le " ô mon Jésus "

    pour le cinquième mystère joyeux : le Recouvrement

    -   dire : " premier mystère joyeux : le Recouvrement de Jesus au Temple "
     -   dire : "  fruits du mystère : la recherche de Dieu, l'interiorité et la Sagesse "
     -   méditer le mystère et ses fruits ( recherche de Dieu, l'intériorité et la Sagesse )
     -   prier le " Notre Père "
     -   prier dix fois le " Je vous salue Marie "  méditez le mystère et ses fruits entre chaque priere
     -   réciter le " Gloire au Père "
     -   prier le " ô mon Jésus "

    priere de fin de chapelet

    - prier le " salut, ô Reine "

    - Faire le signe de croix.

     

    Prière "O mon Jésus"

    O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés
    préservez-nous du feu de l'enfer,
    et conduisez au ciel toutes les âmes,
    spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

     

    I Mystères Joyeux (lundi et Samedi)
    1. L'Annonciation. L'humilité.
    2. La Visitation. L'amour du prochain.
    3. La Naissance de Jésus. Le détachement des richesses.
    4. Le Présentation de Jésus au temple. L'obéissance et la pureté.
    5. Jésus est retrouvé au temple. La recherche de Jésus en toute chose.

    II Mystères douloureux (mardi et vendredi)
    1. L'Agonie de notre Seigneur. La contrition de nos péchés.
    2. La Flagellation. La mortification des sens.
    3. Le Couronnement d'épines. La mortification de l'esprit et du coeur.
    4. Le Portement de la Croix. La patience et la résignation dans les épreuves.
    5. Le Crucifiement. L'amour de Dieu et le salut des âmes.

    III Mystères glorieux (mercredi et dimanche)
    1. La Résurrection. La foi et la conversion.
    2. L'Ascension. L'espérance et le désir du ciel.
    3. La Pentecôte. La charité et le zèle apostolique.
    4. L'Assomption de la très sainte Vierge. La dévotion à Marie et la grâce d'une bonne mort.
    5. Le Couronnement de la très sainte Vierge. La perséverance finale et la confiance en Marie.

    IV Mystères Lumineux (Jeudi)

    1. Le Baptême de Jésus

    2. Les Noces de Cana

    3. L'annonce du Royaume de Dieu

    4. La Transfiguration

    5. L'institution de l'Eucharistie

    En savoir plus :

    http://www.fatima.org/french/exclusives/pdf/pray_the_rosary_french.pdf

     

    PROMESSES DE LA TRÈS SAINTE VIERGE


    à Saint Dominique
    et au Bienheureux Alain de La Roche

    en faveur de la

    DÉVOTION AU ROSAIRE

    "C'est par le Rosaire que nous vaincrons !"
    a dit Notre-Dame dans toutes ses apparitions

    01 A tous ceux qui réciteront dévotement mon Rosaire, je promets ma protection toute spéciale et de très grandes grâces.

    02 Celui qui persévérera dans la récitation de mon Rosaire recevra quelques grâces signalées.

    03 Le Rosaire sera une armure très puissante contre l'enfer ; il détruira les vices, délivrera du péché, dissipera les hérésies.

    04 Le Rosaire fera fleurir les vertus et les bonnes œuvres et obtiendra aux âmes les miséricordes divines les plus abondantes ; il substituera dans les cœurs l'amour de Dieu à l'amour du monde, les élevant au désir des biens célestes et éternels. Que d'âmes se sanctifieront par ce moyen !

    05 Celui qui se confie à moi, par le Rosaire ne périra pas.

    06 Celui qui récitera pieusement mon Rosaire, en considérant ses mystères, ne sera pas accablé par le malheur. Pêcheur, il se convertira ; juste, il croîtra en grâce et deviendra digne de la vie éternelle.

    07 Les vrais dévots de mon Rosaire seront aidés à leur mort par les secours du Ciel.

    08 Ceux qui récitent mon Rosaire trouveront pendant leur vie et à leur mort, la lumière de Dieu, la plénitude de ses grâces et ils participeront aux mérites des Bienheureux.

    09 Je délivrerai très promptement du Purgatoire les âmes dévotes à mon Rosaire.

    10 Les véritables enfants de mon Rosaire jouiront d'une grande gloire dans le Ciel.

    11 Ce que vous demanderez par mon Rosaire, vous l'obtiendrez.

    12 Ceux qui propageront mon Rosaire seront secourus par moi dans toutes leurs nécessités.

    13 J'ai obtenu de mon Fils que tous les confrères du Rosaire aient pour frères, en la vie et à la mort, les saints du Ciel.

    14 Ceux qui récitent fidèlement mon Rosaire sont tous mes fils bien-aimés, les frères et sœurs de Jésus-Christ.

    15 La dévotion à mon Rosaire est un grand signe de prédestination.

    "Le Rosaire, c'est ma prière préférée" (Jean-Paul II)

     

    Le rosaire décrit par 50 papes : 


    - Le Rosaire est l'arbre de Vie qui ressuscite les morts, guérit les malades et conserve la santé à ceux qui l'ont déjà. »Nicolas IV


    - « Le Rosaire est un moyen donné du Ciel pour apaiser la colère de Dieu. »Grégoire XIII.

    - « Chaque jour des biens immenses arrivent au peuple chrétien par le Rosaire. »Urbain V.

    - Le Rosaire est : « Le trésor des grâces ». - Paul V.

    - « Le Rosaire est le moyen le plus merveilleux pour détruire le péché et recouvrer la grâce. » - Grégoire XIV.

    - « Le Rosaire est un remède souverain aux erreurs et aux vices. » - Benoît XIII.

    - Le Rosaire est : « La gloire de l'Église Romaine ». Jules III.

    - Léon X compare le Rosaire à « un mur qui arrête les malheurs prêts à fondre sur l'Église ».

    - « Le Rosaire est spécialement approprié pour détourner du monde les dangers qui le menacent. - Sixte IV.

    - « Le Rosaire est la prière la plus efficace pour accroître dans le cœur des fidèles la dévotion à Marie. » - Pie IX (Décret du 2 mai 1855).

    - « Le Rosaire est la prière la plus divine après le Saint Sacrifice de la messe. » - Saint Charles Borromée.

    - « Le Rosaire de Marie est le meilleur moyen pour atteindre le double idéal de prière et de bonne vie.Léon XIII, 1892.

    - « C'est de toutes les prières la plus belle, la plus riche en grâces, celle qui plaît le plus à la Très Sainte Vierge. » - Saint Pie X, Testament.

    - De 1883 à 1901 Léon XIII écrivit dans 20 documents pontificaux dont 12 Encycliques sur le Rosaire de Marie : Fait unique dans les annales de l'Église de voir le même Pape entretenir du même sujet les fidèles par un si grand nombre d'Encycliques, décrets, lettres.

    - « Le Rosaire condense en lui tout le culte qu'on doit à Marie. Pour honorer Marie et mériter ses faveurs, il n'y a pas une meilleure prière que le Saint Rosaire. »Léon XIII (Encyclique octobrimense).

    - « Nous l'affirmons de nouveau et avec énergie : c'est dans le Rosaire que nous mettons notre plus ferme espérance.

    - Fasse Dieu que cette dévotion retrouve en tous lieux son antique faveur, soit aimée et pratiquée comme un éclatant signe de reconnaissance entre les chrétiens et comme le meilleur moyen d'obtenir la clémence de Dieu.Léon XIII 8-9-1894.Le Rosaire est « l'Expression la plus accomplie de la piété chrétienne. »

    - Le Rosaire est « une prière incomparable et d'une efficacité souveraine. » - Léon XIII.

    - « Dites à vos prêtres qu'ils prient beaucoup. Tant que le Pape n'a pas dit son Rosaire la journée du Pape ne cesse pas. »Pie XI à S. Exc. Mgr. Richaud.

    - « Le Rosaire est le moyen privilégié entre tous les autres, de procurer le retour au Christ des individus,des familles et des nations. »Pie XI.

    - « Ce qu'on croirait faire ou dire de plus grand est bien petit si on le compare au Rosaire.

    - Si le Rosaire est ou s'il peut être la prière des âmes simples, il a fait aussi les délices des âmes plus élevées, en les conduisant aux degrés les plus sublimes de la contemplation. »Rd Père de Ravignan.

    - « C'est une arme très puissante pour chasser les démons ; pour conserver l'intégrité de la vie, pour acquérir plus facilement la vertu, en un mot pour obtenir la véritable paix aux hommes. »Pie XI - (1938 Enc. Rosaire).

    - « Nous estimons que le Saint Rosaire est le moyen le plus efficace et le meilleur pour obtenir l'aide maternelle de la Vierge. » - Pie XII. (Encyclique Ingruentium malorum - 1951)

    - « Cette façon de prier a le parfum de la simplicité évangélique et requiert l'esprit d'humilité, dont le mépris nous rend impossible l'acquisition du royaume céleste.Pie XI.

    - « Il y a sans doute plusieurs moyens d'obtenir l'assistance de Marie. Cependant nous estimons que l'institution du Rosaire est le meilleur et le plus fécond. »Léon XIII ( 1895).

    - « Ne vous étonnez pas de ne pas réussir en vos prédications. Car vous labourez un sol qui n'a pas été arrosé par la pluie.

    Sachez que quand Dieu voulut renouveler le monde, il envoya d'abord la pluie de la Salutation angélique ; c'est ainsi que le monde fut réformé. Exhortez donc les hommes dans vos sermons à dire mon Rosaire et vous en recueillerez de grands fruits pour les âmes. »

    - « Beaucoup de prédicateurs veulent tout de suite tonner contre les péchés les plus graves, ignorant qu'avant de donner un remède pénible, il faut préparer le malade à le recevoir et à en profiter. C'est pourquoi ils doivent d'abord exhorter leurs auditeurs à l'amour de l'oraison et spécialement à mon angélique psautier ; car, si tous commencent à prier de la sorte, il n'est pas douteux que la divine clémente ne soit propice à ceux qui persévéreront. Prêche donc mon Rosaire. »Attribué à N. D. parlant à Saint Dominique (cité par Saint Grignion de Montfort).

    - « Une âme ne saurait faire de vrais progrès dans la spiritualité si elle n'a l'habitude du chapelet. »Père Faber.

    - « Comment ne pas tout espérer si nous nous servons avec exactitude et piété de cette méthode divine. »Pie XI.

    - « De tout ce qui se fait dans l'Église, le Rosaire est pour moi ce qu'il y a de plus agréable après la sainte Messe. »N.-D, au Bx Alain de la Roche.

    - Les bienfaits du Rosaire

    (Saint Grignion de Montfort dans « Le Secret du Très saint Rosaire).

    « Le Rosaire récité avec la méditation des mystères :

    1) nous élève insensiblement à la connaissance parfaite de Jésus-Christ.

    2) purifie nos âmes du péché.

    3) nous rend victorieux de tous nos ennemis.

    4) nous rend la pratique des vertus facile.

    5) nous embrase de l'amour de Jésus-Christ.

    6) nous enrichit de grâces et de mérites.

    7) nous fournit de quoi payer toutes nos dettes à Dieu et aux hommes et enfin nous fait obtenir de Dieu toutes sortes de grâces. »

    - « Chacun avance selon sa piété et sa fidélité à la Très Sainte Vierge, ni plus ni moins. »Vénérable Père Passerat.

    - « Le Rosaire est l'hommage le plus agréable que l'on puisse offrir à la Mère de Dieu. »Saint Alphonse de Liguori.

    - « Pour que les supplications aient le maximum d'efficacité... recourons à Marie... par le Rosaire.Léon XIII - 1891.

    En savoir plus :

    http://apotres.amour.free.fr/page6/rosaire.htm

     

     

    Les mystères joyeux

     

     

     

     

     

    Les mystères douloureux

     

     

     

     

     

     

     Les mystères glorieux