• Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     
     

     

    Le Puy en Velay 

    Notre-Dame du Puy

     

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     

    L'apparition de la Vierge à Vila

    En 47 de notre ère, ou en 70, Vila (ou Villa), femme originaire de Ravessium, atteinte d’une forte fièvre, se fit porter sur le mont Anis.

    Elle se fit allonger sur la table d’un dolmen jouissant d’une réputation miraculeuse, dite « pierre des fièvres ». Elle s’endormit.

    La Vierge lui apparut en songe et lui demanda d'aller trouver l'évêque Georges, pour qu’il construise sur les lieux une église qui lui serait dédiée.

    Elle se réveilla guérie et alla trouver l’évêque. Le prélat se rendit sur le mont Anis le 11 juillet. L’endroit où la Vierge était apparue était couvert de neige. Un cerf s'y lança et traça avec ses bois les pourtours du futur édifice. L’évêque n'ayant pas les moyens d'entreprendre la construction, fit entourer le périmètre sacré d'une palissade en bois.

     

    L'apparition de la Vierge à Aurélie

     En 221, la Vierge accompagnée d’anges apparaît en songe à Aurélie, habitante de Ceyssac, paralysée, et lui dit de se rendre sur le mont Anis pour recouvrer la santé.

    Parvenue à la palissade de Georges, la femme fut guérie. La Vierge lui apparut pour lui demander d'aller trouver l'évêque Vosy pour faire construire l'église demandée jadis.

    L'évêque, gravit le mont puis alla à Rome où il rencontra le pape Calixte Ier (v. 155- 222). Le souverain pontife lui donna son accord pour la construction de l’église.

     

    La pierre des fièvres

     

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     

     La « pierre des fièvres » a été conservée dans la cathédrale jusque vers l’an mil,  puis elle a été installée en haut du grand escalier de 134 marches.

    Le culte de la Vierge n’est bien attesté au Puy qu’à partir du XIe siècle où saint Léon IX (1002- 1054) le proclama le « plus illustre qui soit en France ».

     

    La statue de la Vierge noire en bois de cèdre

     

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     

    L’origine de la statue en bois de cèdre de la Vierge noire est incertaine. Le 8 juin 1794, la Vierge noire reliquaire est brûlée en place publique. Une réplique est réalisée en 1844. Le 8 juin 1856, une autre Vierge noire provenant de l’église Saint- Maurice est couronnée à la cathédrale.

     

    La statue de Notre-Dame de France

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     

     En 1860, La statue de Notre- Dame de France (112 tonnes, 22,70 mètres de haut) est érigée sur le rocher Corneille. Elle a été réalisée avec 213 canons pris aux Russes de Sébastopol le 8 septembre 1855.

     

     

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

    La procession

     

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     

    La procession de la Vierge Noire se déroule chaque année le 15 août, à travers les rues de la ville.

    Le site internet de la confrérie des Pénitents Blancs :http://penitentslepuy.free.fr/

     

    Le jubilé du Puy-en-Velay 

     

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     

    Le pape Jean XV institua pour la ville un jubilé chaque fois que le jour de l'Annonciation coïnciderait avec le Vendredi Saint.

    C'est le plus ancien jubilé après ceux de Rome et de Jérusalem.

    Le premier jubilé connu de Notre Dame du Puy eut lieu en 1065.

    Ces jubilés connurent un tel succès qu'en 1407 deux cents pèlerins périrent étouffés dans la presse. Rois et papes les fréquentèrent. Le dernier a été célébré en 2005 et le prochain le sera en 2016.

     

    L'histoire du sanctuaire 

     

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     

    Scutaire (évêque v. 415-430) et Evodius bâtirent le premier sanctuaire vers 430.

    L’actuelle cathédrale est insolite du fait de la diversité de ses styles, en particulier le style roman et le style oriental.

    Un escalier de 134 marches permet d'accéder à la façade occidentale faite de pierres polychromes, de parements mosaïqués, d'arcades en plein cintre et de petits frontons. De très belles statues et mosaïques décorent le portail, tandis que l'intérieur abrite de superbes fresques dorées.

    En plan, cette église a la forme de la croix latine, comme les églises romanes.

     

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     

    Le Puy rassemblait les fidèles en partance et de retour du chemin de saint Jacques de Compostelle. Les pèlerins transformés par les œuvres qu’ils avaient pu découvrir dans les Espagnes alors occupées par les Arabes, eurent eux aussi un rôle dans la diffusion de l’art oriental au Puy. Par exemple, il y une ressemblance frappante qui existe entre la mosquée de Cordoue et le cloître du Puy, l'assemblage de matériaux rouges et blancs de là-bas (brique et pierre) se transforme, sur la terre volcanique du Velay, en polychromie noire et blanche (lave et pierre.) Cette influence de l'art arabe est intimement liée à l'histoire de la ville.

    La basilique peut être datée du XIe siècle pour l’abside, le carré du transept et les deux travées. Le chœur repose directement sur le rocher, mais pour agrandir la cathédrale afin d’accueillir les pèlerins toujours plus nombreux, quatre travées supplémentaires ont été audacieusement construites sur le vide pour rattraper un dénivelé de 17 m d’important piliers soutiennent les hautes arcades.

    Toutefois, l'abside et la coupole centrale ont été très remaniées entre 1850 et 1865.

    Le site internet de la Cathédrale du Puy :

    http://www.cathedraledupuy.org/

     

    Les chemins de Compostelle

     

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     

    La "Via Podiensis" au départ du Puy-en-Velay est l'une des quatre grandes routes décrites dès le XIIe siècle pour rejoindre le sanctuaire espagnol de Saint-Jacques de Compostelle. De toute la chrétienté, les pèlerins venaient y vénérer les reliques de l'apôtre du Christ martyrisé en 44 en Palestine et dont le corps était miraculeusement parvenu sur cette terre de Galice.

    Depuis décembre 1998, la cathédrale Notre-Dame du Puy, l'Hôtel-Dieu de la ville ainsi que sept tronçons du chemin entre le Puy-en-Velay et Ostabat sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.

    Le chemin de Saint Jacques de Compostelle GR 65 :

    http://fr.calameo.com/read/0003106053071af25f7bb

     

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     

     

    Le Puy en Velay : Notre-Dame du Puy

     

     

    ← Retour (Les apparitions de la Vierge)