• Le carême

    Le carême



    Le carême commence le mercredi des cendres et se termine le samedi saint au soir, veille de Pâques.

    Le carême dure 40 jours, sans compter les dimanches.
    Il fait référence :
     
    - Aux 40 années passées dans le désert par le peuple d'Israël entre sa sortie d'Egypte et son entrée en Terre promise,
    - Aux 40 jours que Jésus a passé dans le désert à lutter contre Satan. Le Christ a jeûné pendant ces 40 jours.

    Le carême Après que Jésus ait été baptisé par Jean dans le Jourdain, Dieu Lui-même conduit « la chair de sa chair » dans le désert « afin qu’il y soit tenté par le diable ».
    Jésus passe 40 jours et 40 nuits, sans manger sans boire et sans dormir, en compagnie de Satan.
     
    Jésus lutte 40 jours et 40 nuits dans le désert pour nous et à notre place.
    Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu 4, 1-11
     
     
     
     
     
    « Alors Jésus fut conduit au désert par l'Esprit pour être tenté par le démon. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur s'approcha et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. ». Mais Jésus répondit : « Il est écrit : Ce n'est pas seulement de pain que l'homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. ». Alors le démon l'emmène à la ville sainte, à Jérusalem, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. ». Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu. ». Le démon l'emmène encore sur une très haute montagne et lui fait voir tous les royaumes du monde avec leur gloire. Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si tu te prosternes pour m'adorer ». Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C'est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, et c'est lui seul que tu adoreras ». Alors le démon le quitte. Voici que des anges s'approchèrent de lui, et ils le servaient ».  
    En savoir plus : http://lalumierededieu.eklablog.com/le-careme-lutte-contre-le-demon-p35489

    En savoir plus :
    http://lalumierededieu.eklablog.com/le-careme-jesus-dans-le-desert-p35492

    C'est un temps de :

    - Prières : Approfondir la présence vivante du Christ dans notre cœur.

    - Pénitence : Faire le jeûne le Mercredi des cendres et le Vendredi Saint.

    - Partage : Partager ce que nous avons (biens matériels, compétences, temps).
     

    Le Carême est en principe une période de jeûne et d'abstinence alimentaire. Il était strictement suivi par de nombreux chrétiens.
     
    En dehors de la Mi-Carême et des dimanches, les chrétiens devaient manger maigre en supprimant les viandes et les graisses animales. Le poisson était autorisé pendant le Carême.
     
    Au Moyen-âge le non-respect du Carême était sévèrement puni, les contrevenants pouvaient même être condamnés à mort !
     
    Aujourd'hui seuls certains religieux et chrétiens très pratiquants observent strictement le Carême.

    Aujourd'hui l'Eglise Catholique demande essentiellement le respect du jeûne le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint, mais cette période reste un temps de restriction et de pénitence.

    Le Carême comprend plusieurs temps importants :
    • Le Mercredi des Cendres
    • La Mi-Carême
    • Les Rameaux
    • La semaine Sainte

    Le Mercredi des Cendres

    Le carême

    Le Mercredi des Cendres est le premier jour du Carême, le lendemain du Mardi gras.

    Le jour des cendres, le prêtre trace une croix à la cendre des Rameaux de l'année précédente sur le front des croyants ou dans la main gauche ou sur la tête.

     

    Les cendres que l'on utilise pour la célébration sont faites en brûlant les rameaux de buis bénis au dimanche des rameaux de l'année précédente. 

    Le mercredi des Cendres est un jour de jeûne. 

     

    Le carême

     

    En savoir plus

    Mercredi des Cendres

     

     

    La Mi-Carême

     

    Le carêmeLa Mi-Carême tombe le jeudi de la troisième semaine du Carême. Ce jour les réjouissances sont permises et les interdits alimentaires sont levés. Traditionnellement la Mi-Carême est un jour de crêpes et de beignets, les enfants se déguisent.

     

    Les Rameaux

    Le jour des Rameaux se trouve entre la mi-Carême et la Semaine Sainte.

     

    Le carême

     

    Les Rameaux tombent le dernier dimanche avant Pâques, ils marquent l'entrée de Jésus-Christ dans Jérusalem monté sur un âne et le début de la semaine sainte. Acclamé comme un héros Jésus-Christ avait été accueilli par la foule qui agitait des palmes et des branchages en criant "Hosanna". Les branchages toujours verts sont des symboles d'immortalité et de gloire.

    Le carêmeCe jour là, le prêtre bénit des rameaux (branches de buis) qui seront déposés sur les tombes ou dans les maisons pour protéger du mal. Les rameaux de l'année précédente sont brûlés et bénis la veille du mercredi des Cendres, ces cendres sont utilisées dans la cérémonie du Mercredi des Cendres pour tracer une croix sur le front des fidèles.


    Les rameaux

    La cérémonie des Rameaux est née au IVè siècle à Jérusalem. L'usage des rameaux n'est arrivé en Europe qu'au IX ème siècle.

     

     

     

    Les rameaux

     

    En savoir plus

    Les rameaux

     

    La semaine Sainte

    La semaine Sainte commémore la "Passion du Christ". Elle commence le dimanche des Rameaux et se termine à Pâques.

    Le jeudi saint

    Le carême

     

     

    Le jeudi saint célèbre le dernier repas du Christ avec les apôtres (la cène). Il partage le pain et le vin.

     

     

     

     

     

    Le carême

    Le Jeudi Saint, Jésus lave les pieds de ses amis. Par ce geste, il nous dit qu'aimer, c'est accepter de se mettre au niveau des plus pauvres, des plus humbles.

     

     

     

     

    Le carême

     

    Jésus va prier au jardin des oliviers et se fait arrêter. On l'emmène chez le grand prêtre qui l'interroge.









    Le vendredi saint


    Le vendredi saint commémore le supplice et la crucifixion de Jésus.

    Le carêmeLe Vendredi Saint, Jésus est conduit devant Pilate ( le représentant de l'empereur de Rome) et est condamné à mourir sur la croix. Un passant, Simon de Cyrène, l'aide à porter sa croix jusqu'au Mont Golgotha. Là, il est crucifié.

    Le Vendredi Saint, Jésus souffre dans son corps mais aussi dans son esprit. Le Vendredi Saint, Jésus meurt sur la croix. Son corps est ensuite déposé dans un tombeau.

     
    Le Samedi saint au soir et le dimanche de Pâques, les chrétiens célèbrent la réusrrection du Christ.
    Le carêmeLe soir du Samedi saint, on fait la veillée pascale. La veillée pascale commence par un rituel du feu, symbole du Christ ressuscité qui est la lumière du monde. Le prêtre bénit le feu et plante sur la croix 5 grains d'encens symbolisant les 5 plaies du Christ (aux mains, aux pieds et au côté). Puis le cierge pascal est allumé au feu et entre en tête dans l'église, encore plongée dans l'obscurité, suivi des fidèles, pour la suite de la célébration.
     
    Le carême

    Le cierge pascal est ensuite utilisé tout au long de l'année, jusqu'au Carême de l'année suivante, pour la célébration des baptêmes, dont la liturgie utilise toujours le cierge comme référence au mystère de Pâques, qui est au cœur du baptême : par le baptême en effet, le nouveau chrétien est plongé dans la mort et la résurrection du Christ.









    Le jour de Pâques
     
    Le carême



    Le jour de Pâques
    est celui où les disciples de Jésus se rendirent à son tombeau pour découvrir qu'il était vide. Sur le chemin du retour ils rencontrèrent Jésus ressuscité et commencèrent à répandre la bonne nouvelle.

     

     

     

     

    Le carême

    Le jour de Pâques, on mange l'agneau Pascal.

     

     

     

     

    Le carême

     

    En Alsace et en Allemage, c'est un biscuit.

     

     

     

     

     

    L'agneau est le symbole du Christ ressuscité pour les chrétiens.

    Le carême

    Dans la Bible, l'agneau pascal fait référence au Christ, donnant sa vie en sacrifice. Jésus est le messie, l'agneau attendu, qui conduit le troupeau, les brebis de Dieu. Saint Jean-Baptiste présente Jésus-Christ comme "l'Agneau de Dieu". L'Apocalypse utilise 28 fois le mot agneau pour désigner le Christ.

    L'agneau symbolise la soumission et le sacrifice de Jésus-Christ ainsi que la soumission du chrétien à la volonté de Dieu, en référence au sacrifice d'Abraham qui était prêt à sacrifier son propre fils si Dieu l'exigeait.

     

     

    Pâques est un jour de fête. Tous les interdits du Carême sont levés ce jour là. La période de Pâques s'appelle le temps pascal.

     

    Pâques

     

    En savoir plus

    Pâques

     

     


    Les dominicains du couvent Saint-Thomas-d’Aquin de Lille vous proposent une retraite gratuite pendant le carême.

    Vous inscrire à la Retraite dans la Ville vous permet de recevoir chaque jour dans votre boîte mail les méditations quotidiennes et l’enregistrement du temps de prière.
    Cela vous permet également de participer à l’accompagnement ou aux Fraternets.
    Vous pouvez désormais suivre la Retraite sur votre smartphone.
    L’inscription est gratuite : http://www.retraitedanslaville.org/

     

    Le carême

     

    Les 1O Commandements pour le Carême du Cardinal DANEELS.          

    Les articles datent de 1986.

     

    1. M’accepter moi-même tel que je suis et dans la joie.

    2. Regarder davantage ce que j’ai reçu pour rendre grâce, que ce qui me manque encore pour m’en plaindre.

    3. Accepter l’autre tel qu’il est, en commençant par le plus proche.

    4. Dire du bien de l’autre et le dire tout haut.

    5. Ne   jamais me comparer à un autre, car la comparaison ne pourra mener qu’à l’orgueil (je suis meilleur que lui), ou au découragement. (il est plus grand que moi.)

    6. Vivre dans la vérité : appeler le bien, bien et le mal, mal.

     7. Résoudre les conflits par la parole et non par les muscles ; ne parler ni seul (monologue) ni en l’absence de celui qui fait problème (discussion, plainte) mais parler en sa présence (dialogue).

    8. Dans le dialogue, commencer par ce qui unit pour passer ensuite à ce qui oppose.

    9. Prendre l’initiative du dialogue et essayer de se réconcilier avant le soir. « Que votre colère ne dépasse pas le coucher du soleil » écrivait saint Paul.(Eph. 4,26)

    10 Croire fermement que pardonner vaut plus qu’avoir raison ; demander à Dieu la grâce du pardon et pour soi-même et pour les autres. Amen.

     Source : http://pere-alain.over-blog.com/article-commandements-pour-le-careme-64739963.html 

    En savoir plus :

    Mardi gras