• La victoire de Saül. David est sacré roi

     
     
    La victoire de Saül
    David est sacré roi

    Saül eut bientôt l'occasion de montrer qu'il était digne de commander à toute la nation.

    Il remporta sur les Ammonites une éclatante victoire.

    Peu après les Philistins déclarèrent encore la guerre aux Israélites, Saül marcha contre eux.

    La victoire de Saül. David est sacré roi

     
     
    Samuel avait dit : "Vous m'attendrez pour livrer la bataille, car il faut que j'offre un sacrifice au Seigneur."

    Saül avait déjà attendu 6 jours.
    A la fin du 7ème jour, comme Samuel tardait et que les troupes commençaient à se disperser, Saül offrit lui-même le sacrifice.

    La victoire de Saül. David est sacré roi

     
     
    A peine la cérémonie était-elle terminée que Samuel arriva.

    Il réprimanda sévèrement le roi parce qu'il avait rempli des fonctions qui n'appartenaient qu'aux prêtres.
    Cependant Dieu permit que la victoire restât aux Israélites.

    Jonathas, fils de Saül, plein d'ardeur et de bravoure, pénétra avec son écuyer dans le camp des Philistins endormis et en tua une vingtaine.

    Les autres Philistins, se croyant trahis, se jetèrent les uns contre les autres et s'entretuèrent en fuyant.

    Saül profita de ce désordre pour les attaquer vigoureusement. En se mettant à leur poursuite, il s'écria : "Je jure de faire mourir celui qui prendra quelque nourriture avant que nos ennemis soient complètement vaincus."

    Jonathas, ignorant le serment de son père, prit un peu de miel sauvage qu'il trouva en passant dans un bois.
    Lorsque Saül apprit la désobéissance de son fils, il prononça contre lui la peine de mort.

    Mais le peuple prit sa défense et Jonathas fut surnommé le Sauveur de la patrie.

    Son courage et son dévouement l'avaient sauvé.

     

    Dieu ordonna à Saül de faire la guerre aux Amalécites, mais en même temps il lui défendit de ne rien garder de ce qu'il prendrait aux ennemis.

    Saül livra la bataille et remporta une brillante victoire.
    Mais, contrairement aux ordres du Seigneur, il conserva la meilleure partie du butin.

    Samuel lui reprocha cette nouvelle désobéissance.

    Pour s'excuser, Saül prétendit qu'il n'avait réservé les dépouilles de l'ennemi que pour les offrir au Seigneur.

    Samuel répondit : "L'obéissance vaut mieux que tous les sacrifices. Puisque vous avez rejeté les ordres du Seigneur, le Seigneur vous rejette à son tour."

    Dieu abandonna Saül et tout en lui laissant le trône d'Israël, il choisit pour le remplacer dans la suite le jeune David, de la tribu de Juda.

    Dieu dit à Samuel : "Allez dans la maison d'Isaï, à Bethléem, car j'ai choisi un roi parmi ses enfants."

    Samuel se rendit à Bethléem. Après qu'on lui eût présenté tous les enfants d'Isaï, il demanda à ce dernier : "Sont-ce là tous vos fils ?"

    Isaï répondit : "Non, il me reste encore David, le plus jeune, occupé à garder les troupeaux."

    "Faites-le venir" dit Samuel.

    Lorsque le jeune David parut, Dieu dit à Samuel : "Voici celui que j'ai choisi."

    Aussitôt Samuel répandit de l'huile sur le front de David et le sacra au milieu de ses frères.

    La victoire de Saül. David est sacré roi

     

     

    Dès ce moment, l'esprit de Dieu anima David et se retira de Saül.
     
    ← Retour (La Bible)