• La bénédiction des maisons

     
     

    La bénédiction des maisons

     

    La bénédiction des maisons

    Source photo : http://poggiolo.over-blog.fr/article-la-spergiata-protegera-les-maisons-78789346.html

     

    Faire bénir sa maison

    C'est une très ancienne coutume que celle qui consiste à faire bénir sa maison ou son lieu d'habitation durant le temps pascal et plus encore durant la semaine de Pâques. Principalement chez nos frères orthodoxes, mais aussi chez nous catholiques, il est même recommandé de la faire chaque année.

    Mais pourquoi faire bénir sa maison ?

    Ce n'est en aucun cas de la magie. Il s'agit plutôt d'appeler la protection divine sur le lieu et bien sûr sur ceux qui y habitent. C'est pourquoi on procédera toujours à cette bénédiction en présence de tous ceux qui vivent en ce lieu.

    L'idée de base est que la maison soit mise à part comme un lieu d'hospitalité par tous ceux qui y habitent et ceux qui y viendront. Oserions-nous dire qu'il s'agit en quelque sorte de la "mettre spirituellement en bon état".

    Cette tradition remonte au Christ lui-même lorsqu'il donna comme instruction à ses disciples de dire en entrant dans une maison : "Paix à cette maison". Et s'il s'y trouve un homme de paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous". (Luc 10, 5)

    Source : Revue "Paroisse Sainte Trinité des Monts" Année 2014 N°11

    La bénédiction des maisons le samedi saint.

     

    Le curé ou un autre prêtre, revêtu d'un surplis et d'une étole blanche, accompagné d'un clerc qui portera de l'eau qui aura été bénite le matin aux fonts baptismaux, et qu'on aura eu soin de prendre avant l'infusion des saintes huiles, visitant les maisons de la paroisse, dira d'abord en y entrant :

    T. Pax huic domui. R. Et omnibus habitantibus in eâ.

     

    Ensuite il fera l'aspersion de l'eau bénite dans les principaux endroits de la maison et sur les personnes qui y demeurent, disant :

    Vidi aquam egredientem de templo à latere dextro, alléluia ; et omnes ad qùos pervenit aqua ista, salvi fecti sunt, alléluia, alléluia.

    Psaume io5. Confitemini Domino quoniam bonus, quoniamin sseculum misericordia ejus. Gloria Patri, etc.

     

    Il répétera l'antienne Vidi aquam, etc. Et puis il dira :

    V. Ostende nobis, Domine, misericordiam tuam, alléluia.

    R. Etsalutare tuum da nobis, alléluia.

    V. Domine, exaudi orationem meam.

    R. Et clamor meus ad te veniat.

    V. Dominas vobiscum. R. Et cum spiritu tuo.

     

    Oremus.

    Exaudi nos, Domine sancte, Pater ommipotens, seterne Deus; et sieut domos Hcbrœorum in exitu de iEgypte agni sanguine linitas( quod paseba nestrum, in quo imranlatus est Christus , figurabat ) ab angelo percutiente custodisti, ità raittene digneris sanctum angelum tuum de cœlis, qui custodiat, foveat, protegat, visite* atque défeudat omnes habitantes in hoc habitaculo. Per eumdem Christum Pominum nnstrurn. R. Amen. ,

     

    Bénédiction des maisons, hors le samedi saint

    Le curé ou un autre prêtre voulant bénir quelque maison particulière oa toutes les maisons de la paroisse par l'aspersion de l'eau bénite, dira d'abord en y entrant :

    V. Paxltoic domui. R. Et omnibus habitantibus in eâ.

     

    Ensuite jetant de l'eau bénite dans les endroits de la maison, il dira :

    Asperges me, Domine, hyssopo, et mundabor lavabis me, et snper niveic dealbabor.

    Psaume 5o. Miserere meî, De us, secundum magnam misericordiam tuam, Gloria Patri, etc.

     

    Il répétera l'antienne Asperges me, et dira :

    V. Domine', exaudi orationem rneam.

    R. Et clamor meus ad te veniat.

    V. Domisus vobiscum : R. Et cum spiritu tuo.

    Oremus.

    Exaudi nos, Domine tancte, Pater omnipotens, seterne Deus, et mittere digneris sanctum angelum tuum de cœlis, qui custodiat, foveat, protegat, visitet atque defendat omnes habitantes in hoc habitaculo. Per Christum Dominum nostrum. R. Amen.

    Au temps pascal, au lieu de l'antienne Asperges me, et du psaume Miserere, il faudra dire l'antienne Vidi aquam et le psaume Confitemini, comme ci-devant, pag. So8.

    Bénédiction d'une maison particuliere, ou d'une chambre ou de quelque autre lieu

    V. Adjutorium nostrum in nomine Doroini.

    R. Qui fecit coelum et terram.

    V. Domine, exaudi orationem meam.

    R. Et clamor meus ad te veniat.

    V. Dominus vobiscum. R. Et cum spiritu tue.

    Oremus.

    Benedic -{-, Domine Deus omnipotens , locum istum (au domum istaiu), ut si t in eo ( ou in eà ) sanitas, castitas, victoria, virtus, bumilitas, bonitas et man

    suetudo, plenitudo legis et gratiarum actio Deo Patri, et Filio, et Spiritui sancto;

    •thsec benedictis maneat super hune locum et super habitantes m eo, nunc et Aemper. R. Amen.

    Ensuite il jettera de l'eau bénite dans la chambre, la maison ou le lieu qu'il a bénit.

    La bénédiction d'une, maison neuve.

    V. Adjutorium nostrum in nomine Doraini.

    R. Qui fecit coelum et terram.

    V. Dominas vobiscum. a. Et cum spiritu tuo.

     

    Oremus.

    Te Deum Patrem omnipotentem supplie!ter exoramus pro hâc domo, et habitatoribus ejusac rébus ; ut eam benedicere-J-, et sanctificare-J-, ac bonis omnibus ampliare digneris : tribue eis, Domine, de rore cœli abundantiam et de pinguedine terrae vitse substantiam, et desideria voti eorum ad effectum tuae miscrationis perducas. Ad introitum ergô nostrum benedicere -{-, et sanctificare -J- digneris hanc domum, sicut benedicere dignatus es domum Abraham, Isaac et Jacob; et intra parietes domùs istius angeli tuse lucis inhabitent, eamque, et ejus habitatores custodiant. Per Christum Dominum nostrum. R. Amen.

     

    Ensuite il jettera de l'eau bénite sur les principaux endroits de la maison.

     

    Bénédiction d'un lit.

    T. Adjutorium nostrum innomine Domini.

    R. Qui fecit cœlum et terram.

    V. Dominus vobiscum. R. Et cum spiritu tuo.

     

    Oremus.

    Benedic Domine, thalamum hune; et omnes habitantes in eo in tua pace consistant, et in tuâ voluntate permaneant et senescant, et multiplicentur inlongitudinem dierum.et ad régna cœlestia perveniant. Per Christum Dominum nostrum. R. Amen, j

    Source : Livre "Instructions sur le rituel" Par Louis-Albert Joly de Choin,Gousset