• L'onction des malades

     
     

     

    L'onction des malades

    L'onction des malades



    Qu'est ce que le sacrement de l'onction des malades ?

    Le sacrement de l'onction des malades a pour but de conférer une grâce spéciale au chrétien qui éprouve les difficultés inhérentes à l'état de maladie grave ou à la vieillesse. Il est signe de la tendresse de Dieu pour la personne qui souffre.

    L'onction des malades a été instituée par le Christ lui-même "Si l'un de vous est malade, qu'il appelle ceux qui dans l'Église exercent la fonction d'Anciens : ils prieront sur lui, après lui avoir fait une onction d'huile au nom du Seigneur" (JC 5, 14-15).


    Qui peut recevoir l'onction des malades ?

    Tout chrétien dont la santé commence à être atteinte par la maladie ou la vieillesse, aux malades au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, à ceux qui vont subir une opération sérieuse et aux personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup. L'onction des malades ne remplace en aucun cas les soins médicaux.

    Quand recevoir l'onction des malades ?

    En pleine conscience et lucidité, sans attendre que le malade ait perdu connaissance. Elle peut être reçue plusieurs fois s'il y a rechute, aggravation ou inquiétude ou nouvelle maladie grave. Le sacrement des malades n'est pas un sacrement réservé aux derniers moments comme le laissait entendre les expressions "extrême onction" et "derniers sacrements". La pratique ancienne réservait en effet ce sacrement aux grands malades à l'article de la mort.

    Comment se déroule l'onction des malades ?

    Le sacrement des malades est célébré par un prêtre.

    La célébration consiste en deux éléments :

    - L'imposition des mains, geste qui appelle la descente de l'Esprit Saint et se fait en silence.
    - L'onction faite sur le front et les mains du malade avec "l'huile des malades". Cette onction est accompagnée d'une prière. Le prêtre dit "Par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l'Esprit Saint" et la personne répond : "Amen". "Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu'il vous sauve et vous relève". "Amen".

    Qu'apporte l'onction des malades ?

    L'onction des malades apporte une force et un réconfort pour vivre. Dieu accorde parfois une guérison. Mais même si Dieu ne guérit pas tous les malades, il apporte à tous la paix et le courage de supporter les souffrances de la maladie ou de la vieillesse, avec une grâce de force, de pardon et de purification. Les fruits du sacrement sont donc :

    - L'union du malade à la souffrance de Jésus au moment de sa passion, pour son bien et pour ce lui de toute l'Église.
    - Le réconfort, la paix et le courage pour supporter chrétiennement les souffrances de la maladie ou de la vieillesse.
    - Le pardon des péchés si le malade n'a pas pu se confesser.
    - Le rétablissement de la santé, si cela convient à sa croissance spirituelle.
    - La préparation à la mort, passage à la vie éternelle.

    Comment préparer l'onction des malades ?

    Après l'avoir demandé, une préparation est souhaitable. Elle peut comprendre plusieurs temps selon l'état du malade, l'urgence de la situation :

    - Rencontrer un prêtre.
    - Réfléchir individuellement et en groupe à l'aide de lectures ou de thèmes : Où mène ma route ? Qu'a été ma vie aux yeux de Dieu, jusque là ?
    - Contempler le Christ en croix.
    - Lire l'Évangile et entendre des témoignages de malades.
    - Prier et recevoir le sacrement de réconciliation.