• Jubilé

     
     

    Jubilé

     

    Un jubilé est une fête qui célèbre à intervalles réguliers l'anniversaire joyeux d'un évènement dont les effets se prolongent dans le temps (règne, mariage, etc.).

    Étymologie

    Le mot jubilé vient du latin jubilæus (de jubilare, « se réjouir »), traduction par saint Jérôme de l'hébreu יוֹבֵל, yôbel qui désigne un cor en corne de chèvre.

    Dans la Bible, ce cor est utilisé pour annoncer le début d'une année spéciale qui a lieu tous les cinquante ans. Cette année-là, les terres devaient être redistribuées de façon équitable et les esclaves libérés. Le Lévitique (25:8–13) déclare ainsi :

    « Tu compteras sept semaines d'années, sept fois sept ans, c'est-à-dire le temps de sept semaines d'années, quarante-neuf ans. Le septième mois, le dixième jour du mois tu feras retentir l'appel de la trompe ; le jour des Expiations vous sonnerez de la trompe dans tout le pays. Vous déclarerez sainte cette cinquantième année et proclamerez l'affranchissement de tous les habitants du pays. Ce sera pour vous un jubilé (יוֹבֵל) : chacun de vous rentrera dans son patrimoine, chacun de vous retournera dans son clan. »

    Dans la religion catholique

    Dans l'Église catholique, un « jubilé » est, depuis l'année 1300 (doléance émanant des fidèles face à la peur eschatologique du nouveau siècle), une période de pardon, de conversion et d'efforts spirituels ayant lieu, d'abord tous les 100 ans, puis tous les 50 ans (« pèlerinage panique » pour répondre aux grandes épidémies comme la grande peste), consacrée à la rémission par la pénitence des peines temporelles dues aux conséquences du péché et accompagnée par l'octroi d'indulgences spéciales associées à la visite de lieux saints, à la pratique du jeûne, de l'aumône et de la prière, spécialement la confession et la communion sacramentelle.

    On appelle aussi ces jubilés des « années saintes ».

    Au XXe siècle, dans un esprit similaire, les papes ont décrété des années saintes extraordinaires, commémorant la rédemption par la mort et la résurrection de Jésus-Christ.

    Le dernier jubilé a été célébré en l'an 2000 par le pape Jean-Paul II.

    La dernière Année Sainte extraordinaire a été célébrée par le même pape en 1983.

    Source